Mercredi 18 septembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

A Xiamen dans l'île aux banyans

Par Catherine Boulet-Gercourt | Publié le 09/05/2019 à 15:00 | Mis à jour le 03/06/2019 à 10:46
Photo : Architecture coloniale sur l'île de Gulanyu à Xiamen
visiter Xiamen

Envie d’arpenter des ruelles bordées de bougainvilliers, de découvrir des maisons coloniales endormies à l’ombre des banyans et de finir la journée sur la plage? C’est possible à seulement une heure de Hong Kong!

Offrez-vous une parenthèse enchantée loin des gratte-ciels, et plongez dans le passé colonial de ces ports de Chine où les dignitaires et notables d’Europe et d’Amérique bâtissaient jadis de somptueuses demeures. L’île est devenue une enclave occidentale après le traité de Nankin en 1842, jalousement préservée jusqu’à la Seconde Guerre Mondiale. Cependant ne vous-y trompez pas, vous êtes bien en Chine, et vous ne croiserez que très peu d’occidentaux. Hautement touristique pour les chinois, l’île se trouve curieusement hors des circuits de visite pour les étrangers.

Bijoux d’architecture coloniale  

L’île est totalement interdite à tous les véhicules motorisés, exceptés quelques voiturettes de golf électriques qui promènent les touristes sur la route qui en fait le tour. Vous marcherez donc, et ne croyez pas que la modeste taille de l’île épargnera vos mollets: vous grimperez à l’assaut de ses collines escarpées et comme, inévitablement, vous vous perdrez dans le dédale de ses ruelles, il y a tout à parier que votre week end sera tonique …

Mais l’intérêt de Gulangyu, c’est justement de s’y perdre. Parce que chaque coin de rue, chaque impasse où des chats paresseux ont élu domicile, chaque escalier tortueux recèle des trésors: des joyaux d’architecture coloniale. D’anciennes ambassades, des demeures de riches banquiers, un tribunal, des églises…. L’île de Gulangyu évoque des fastes endormis. Beaucoup de ces villas sont à l’abandon, et la végétation y reprend doucement ses droits, ajoutant un charme fou à l’ensemble, mais d’importants travaux de rénovation et de valorisation de ce patrimoine exceptionnel ont été et sont toujours menés ça et là, et vous pourrez visiter certains bâtiments magnifiques. L’île est d’ailleurs classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 2017.

 

visiter xiamen
Palais dans la végétation luxuriante Photo @Lucie Guyard

 

Une île tropicale

Les maisons sont belles, mais n’oublions pas les jardins… Banyans, bananiers, bougainvilliers… La nature est luxuriante, odorante, parfois envahissante. Vous pourrez vous promener dans différents jardins (notamment le jardin Shuzhuang), mais aussi simplement admirer les arbres magnifiques derrière les murs des villas.  Le sud de l’île est bordé de plages, souvent bondées, mais très jolies et relativement propres. Vous pourrez avoir de magnifiques points de vue sur l’île (et sur Xiamen) depuis le “Sunlight Rock” qui culmine à 93 mètres (entrée payante, tous les jours de 6h30 à 20h). Gulangyu est une destination très prisée des touristes chinois qui y viennent en famille. Comme souvent en Chine, il y a du monde, beaucoup de monde. Mais comme souvent en Chine… il suffit bien souvent de faire quelques pas de côté pour se retrouver au calme. Les futurs mariés viennent ici poser pour leurs photos, et vous les verrez un peu partout, suivis par leurs photographes. Chinois ou pas, futurs mariés ou non, tout le monde va à Gulangyu pour trouver la même chose: une sorte de charme bucolique, le calme et le luxe de se promener plusieurs heures ou quelques jours sans entendre un seul bruit de moteur …

“L’île aux pianos”

Autre atout de l’île, la musique! La toute petite Gulangyu abrite un musée des pianos où vous pourrez voir une impressionnante collection d’instruments du monde entier rassemblés par un riche chinois originaire de l’île. Vous pourrez aussi visiter le musée des orgues, et assister à une démonstration au “Pipe organ art center”, une salle spécialement construite pour accueillir un orgue double, et où des organistes du monde entier viennent se produire. L’île, qui a vu naître plusieurs pianistes de renom, possède aussi  une salle de concert, et dans les jardins publics, de petites enceintes dissimulées dans de faux rochers diffusent des airs de musique classique. Une musique omniprésente: les amateurs seront comblés, et les autres sans doute conquis!

 

 

En pratique

  • Le seul moyen de s’y rendre et de prendre un ferry depuis Xiamen. La traversée prend entre 10 et 25 minutes selon le terminal à l’arrivée.
  • Téléchargez la carte maps.me avant d’arriver si vous avez peur de vous perdre (même si les principaux centres d'intérêt sont bien fléchés)
  • Gulangyu est réputée pour sa cuisine de fruits de mer, donc laissez vous tenter !
  • Beaucoup de touristes choisissent de n’y passer que la journée; y rester une nuit est donc intéressant pour profiter d’une soirée et d’une matinée au calme.
  • Il existe un pass (100 RMB) qui donne accès à la plupart des sites payants. Attention il n’est valable que sur la journée.

 

Nous vous recommandons

Catherine Boulet-Gercourt

Catherine Boulet-Gercourt

Journaliste à BFMTV pendant 10 ans, Catherine collabore régulièrement au site lepetitjournal.com depuis son arrivée à Hong Kong. Suivez la sur Instagram: @catboule
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Dublin Appercu

Apple met en cause le « bon sens » de l’UE devant la justice

Apple a dénoncé mardi devant la justice européenne la décision de Bruxelles lui demandant de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux, estimant qu’elle défiait « la réalité et l