Mardi 18 février 2020
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Une manifestation tourne mal à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 19/01/2020 à 16:36 | Mis à jour le 20/01/2020 à 02:26
Photo : Les gaz lacrymogènes ce Dimanche à Central
crise politique hong kong

Alors qu’avait lieu une manifestation ce Dimanche en faveur du suffrage universel, des heurts se sont produits occasionnant plusieurs arrestations. 

150.000 personnes

Le rassemblement autorisé a commencé vers 15:00 ce Dimanche sur Chater Square, rassemblant plusieurs dizaines de milliers de personnes, 150.000 selon les organisateurs, pour réclamer un changement des règles de l’élection législative. En effet, après les sept mois d'affrontements qui ont eu lieu à Hong Kong, le camp pro-démocrate réclame toujours la mise en place du suffrage universel, le système actuel étant biaisé par la désignation automatique de certains candidats pour les supporters du camp pro-Pékin.

 

crise politique hong kong
Les manifestants érigent une barricade éphémère

 

Accrochages violents 

Peu après le début du rassemblement, deux policiers en civil ont été pris à parti par des militants violents, après avoir tenté selon la police d’empêcher l’édification d’une barricade. Les policiers battus seront libérés vers 16:00 par l’intervention de collègues en tenue et armés de matraques et de spray au poivre, tandis que des gaz lacrymogènes sont lancés sur la place. La fin de la manifestation est alors ordonnée et ce qui devait être un rassemblement pacifique tourne rapidement à l’affrontement, les militants pro-démocratie étant dispersés et le quartier de Central bouclé jusqu’à la tombée de la nuit. La police procédera à 8 arrestations dont le leader de Hong Kong Civil Assembly Team, l’organisateur de la manifestation.

 

crise politique hong kong
Le quartier est bouclé par la police

 

Les élections législatives, enjeu majeur

Depuis la victoire écrasante du camp démocrate aux élections de districts (17 districts sur 18), le calcul des votes permet désormais d'entrevoir un changement du rapport de force lors des élections des représentants au parlement qui auront lieu en septembre. La mobilisation du camp anti-Pekin autour de cet événement est donc importante. Les règles de désignation des députés ne permettent aujourd’hui de jouer que sur une partie seulement des sièges, Pékin nommant d’office un certain nombre de représentants. Certaines “circonscriptions fonctionnelles” échappent en particulier au suffrage populaire car nommées par des organisations professionnelles. C'est pourquoi le choix de la contestation se porte aujourd'hui vers des formes d'action légales, bénéficiant du soutien de l'opinion internationale et en particulier des Etats-Unis qui mettent en balance du processus démocratique des sanctions économiques contre le port de Hong Kong. Encore faudrait-il pour que cette stratégie aille à son terme ne pas céder aux provocateurs présents dans les deux camps.

À suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

regisbonnin lun 20/01/2020 - 19:36

Les HONGKONGAIS NE S'AVENT PAS CE QU'EST LA DEMOCRATIE QUE NOUS VIVONS ET QUI N'EST QU'UNE TROMPERIE BOURGEOISE ANIMEE PAR LES POSSEDANTS. SEUL LA VERITE EST DANS LA MASSE ET NON DANS QUELQUES INDIVIDUS MANIPULES PAR DES POLITIQUES A LA RECHERCHE DE GAINS NOUVEAUX. 18 ANS EN CHINE SANS JAMAIS UNE SEULE ARRESTATION. 45 ANS EN FRANCE DANS UN CLIMAT DE SUSPISSION, DE SURVEILLANCE CONSTANTE, DE DROITS UTOPÏQUES NON RESPECTES. meilleurs vœux à tous Régis BONNIN tel 00 33 6 10070631 Je n'est pas besoin de me cacher, le pouvoir Français m'a déjà tout pris. si mon avis ne passe pas, ce n'est pas grave, je ne passe plus jamais par HK.

Répondre

Communauté

SOCIÉTÉ

Les helpers de Hong Kong face au coronavirus

Début février, Carrie Lam a exhorté les travailleurs domestiques ou helpers à rester à la maison pour “préserver leur santé” et “réduire le risque de propagation”.