Mercredi 18 septembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rire de Hong Kong avec Zabo

Par Didier Pujol | Publié le 26/07/2019 à 02:27 | Mis à jour le 29/07/2019 à 05:13
Photo : Dessin de Daniel Zabo @Dollars Billets Doux
Daniel Zabo Hong Kong

Le regard caustique et perçant de Zabo qui marque les années 1960s manque aujourd’hui à Hong Kong. Prenons un peu de distance avec l’actualité inquiétante pour nous replonger dans les rues de la ville au moment du décollage économique. Une légèreté dont nous aurions bien besoin aujourd’hui! 

Le dessinateur Daniel Zabo a passé huit ans en Asie, venu sans un sous en poche pour faire un tour du monde. Son passage à Hong Hong correspond avec la publication de dessins humoristiques, rassemblés dans une recueil intitulé "Dollars Billets Doux". Zabo y croque des tranches de vie et nous gratifie au passage d'un témoignage instantané sur l'ambiance du Hong Kong de la fin des années 1960. C'est une période charnière, marquée par le développement de la ville et donc teintée d'optimisme, bien que les écarts de richesse et les difficultés fassent toujours partie du quotidien. 

 

L'habitat vertical

Le manque de place à Hong Kong n'est pas un phénomène nouveau. L'arrivée massive de migrants de la Chine conduit dans un premier temps à construire à la hâte des bâtiments de mauvaise qualité. Suivront des programmes d'habitats sociaux. La folie immobilière des années 1990 relève d'une autre logique, spéculative elle.

Daniel Zabo Hong Kong
Crise du logement dans les années 1960s @Dollars Billets Doux

 

La Chine communiste

Bien longtemps, les visiteurs à Hong Kong, quand ils n'étaient pas eux-mêmes des journalistes spécialistes de la Chine communiste, profitaient de leur séjour pour avoir un aperçu de la vie de l'autre côté de la frontière. Une situation que nous connaissons aujourd'hui pour la DMZ entre les deux Corées, attraction touristique s'il en est.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Les touristes à la frontière chinoise @Dollars Billets Doux

 

Les Nouveaux Territoires (1)

Les promenades dominicales dans les Nouveaux Territoires permettaient encore dans les années 1960 de profiter d'un mode de vie très rural, les villages Hakkas offrant spectacle de tenues traditionnelles et d'agriculture extensive.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Choc des cultures dans un village Hakka @Dollars Billets Doux

 

Le Star Ferry dans les années 1960

Le mode de vie importé de Grande Bretagne, avec ses codes sociaux et vestimentaires est mis à mal à la fin des années 1960. En 1964 les Beatles donnent à Hong Kong un concert mémorable, lançant résolument la pop culture. Les hippies suivront.

 

Daniel Zabo Hong Kong
La fin des années 60 est marquée par l'arrivée de nouveaux modes de vie @Dollars Billets Doux

 

Nouveaux Territoires (2)

Comment résister à l'appel de la nature, à 20 kilomètres du centre ville. Il est encore possible de profiter de ces contrastes à Hong Kong, les buffles d'eau et vaches circulant librement à Lantau, Sai Kung en particulier.

Daniel Zabo Hong Kong
Ballade dans les Nouveaux Territoires, domaine des buffles @Dollars Billets Doux

 

Pétards

Il est d'usage d'éloigner les mauvais esprits en faisant exploser des pétards lors d'une inauguration. Cette tradition perdure quoi que l'usage des pétards et fusées soit limité en ville.

 

Daniel Zabo Hong Kong
L'inauguration d'un commerce doit se faire dans le bruit @Dollars Billets Doux

 

Rickshaw

Rapidement remplacés par les taxis, les rickshaws pouvaient encore être visibles pendant une quinzaine d'années après la guerre. Probablement moins efficaces au fur et à mesure du développement du traffic motorisé, c'est un élément fort de l'imaginaire lié à l'Asie.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Le Rickshaw, aujourd'hui disparu, a longtemps fait partie du folklore de Hong Kong @Dollars Billets Doux

 

Marché de produits séchés

Le commerce des produits séchés à toujours été important en Chine où la médecine utilise décoctions et poudres pour soigner les déséquilibres du corps. Aujourd'hui, c'est surtout à Sheung Wan qu'il se concentre. Côté mer, les ports d'Aberdeen et de Tai O ont gardé leur exotisme... et leurs odeurs.

Daniel Zabo Hong Kong
@Dollars Billets Doux

 

Habitudes culturelles

Le fantasme des uns n'est pas celui des autres. Alors que la robe chinoise tend à couvrir le décolleté, très dégagé en Europe depuis les années 1950, la "qipao" laisse découvrir la cuisse grâce à une fente longitudinale, souvenir des dancings d'après-guerre et du vieux Shanghai.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Rencontre est-ouest @Dollars Billets Doux

 

Marché d'antiquités

Le commerce d'ivoire a longtemps été stimulé par la demande de la Chine. Devant la disparition des éléphants d'Afrique, c'est désormais un commerce protégé mais les trafiquants restent très actifs.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Déformation professionnelle @Dollars Billets Doux

 

Boulier

Le sytème de comptage en Chine a longtemps été facilité par le boulier mécanique. Les commerçants démontrent une agilité exceptionnelle pour le manipuler, en général d'une main tandis que l'autre vous tend la marchandise. De nos jours, la calculatrice sert autant à faire les calculs qu'à montrer le prix aux acheteurs étrangers.

 

Daniel Zabo Hong Kong
Visite d'un marchand chinois chez son médecin @Dollars Billets Doux

 

L'intégrale des dessins des Zabo avec légendes en français est disponible aux Editions Gope en version tablette.

Quelques éditions papiers originales sont disponibles à la Librairie Indosiam - contacter Yves Azemar: indosiam@hotmail.com

 

Pour être sûr de recevoir gratuitement tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi): 

https://lepetitjournal.com/newsletter-152565

Ou nous suivre sur Facebook: https://m.facebook.com/LPJHK/

 

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir