Mercredi 16 octobre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

David Magliocco, l'éditeur français passionné par Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 25/04/2019 à 19:10 | Mis à jour le 05/05/2019 à 10:14
Photo : avec David Magliocco lors de son passage à Hong Kong
David Magliocco GOPE Editions Gweilo Hong Kong

Vous ne le connaissez peut-être pas mais vous avez sûrement déjà lu les romans sur Hong Kong qu’il a publiés en français. David Magliocco est l’éditeur francophone de Gweilo, Le Monde de Suzie Wong, entre autres… J’ai eu la chance de rencontrer ce fou d'Asie à l’âme d’enfant.

C’est dans un café de Queen’s Road que j’ai fait la connaissance de David lors de son dernier passage à Hong Kong. Du bassin genevois où il réside à la Thaïlande en passant par Hong Kong, le fondateur de la petite maison d’édition GOPE (grenouille en thaï) m’explique comment il est tombé amoureux du Port des Parfums: 

Hong Kong est une ville où l'on l’on peut se réinventer. Depuis toutes ses années où je viens, je reste fasciné par ces personnes qui s’épanouissent ici en mettant parfois leur vie passée entre parenthèses. En ce sens, leur expérience rappelle celle des ces Hongkongais qui parlent souvent peu de leur passé troublé, que ce soit l’immigration clandestine ou la misère des réfugiés.

Les bulles au correcteur

Lorsqu’il était adolescent, David Magliocco traduisait déjà les comics américains pour ses copains en passant au correcteur les bulles pour en faire une version française. Les exemplaires étaient ensuite produits à la photocopieuse.

"Lorsque j’ai commencé à voyager pour mon travail d’ingénieur en Asie, j’ai aussi ressenti le besoin de communiquer mes découvertes et notamment la culture asiatique qui m’a littéralement envoûté. Mais là encore, il existait bien peu de versions françaises des classiques de la littérature des pays traversés: Thaïlande, Malaisie ou Hong Kong. Il m’a fallu plusieurs décennies pour que je décide finalement de faire de cette envie mon projet professionnel principal. Après avoir quitté l’entreprise qui m’employait et exercé le métier de consultant indépendant dans le secteur de la conversion d’énergie, j’ai eu plus de temps pour me pencher sur les ouvrages traitant de l’Asie.

 

David Magliocco GOPE Editions Gweilo Hong Kong
Le monde de Lily Wong, une satire du Hong Kong des années 1980 par Larry Feign Photo @Gope

 

La Hong Kong connexion 

Ayant fait de nombreux séjours à Hong Kong, il a fini par se lier d’amitié avec des Hongkongais, à force d'immersion dans la vie locale. "Je passe rarement beaucoup de temps avec les Français. Je préfère de loin découvrir la vie du pays en me frottant à la vie quotidienne des quartiers populaires". A la recherche des ouvrages parlant de la vie à Hong Kong, il lit l'incontournable “The World of Suzie Wong” de Richard Mason, qui sera immortalisé par le film de Richard Quine. “Une traduction française existait et elle est relativement démodée”. David révise donc la traduction, estimant devoir intégrer cet ouvrage qui symbole le Hong Kong des années 1950 et 1960, "une période essentielle, car le creuset du Hong Kong d’aujourd’hui". 

Viendront ensuite les versions françaises de livres moins connus qui complètent utilement la saga de Suzie Wong. L’un d’entre eux, "A la poursuite de Suzie Wong", de James A.Clarp est une projection du personnage dans le Hong Kong moderne. L’autre est une bande dessinée de Larry Feign intitulée "Le Monde de Lily Wong", satire située dans les années précédant la Rétrocession. Cette ouvrage pose de manière humoristique les questions des relations avec la Chine, de la liberté d’expression et de la protection de l’environnement, sujets qui ont finalement émergé 10 ans plus tard avec la révolte des parapluies jaunes!

La rencontre avec Gweilo

Du fait de son intérêt grandissant pour Hong Kong, David tombe également sur la biographie de Martin Booth, “le parcours d’un enfant solitaire et ouvert d’esprit, qui s’intéresse à une culture différente de la sienne”, un thème qui fait étrangement écho à l’expérience personnelle de cet ancien traducteur de comics américains. “Je voulais que les Français connaissent cette histoire, d’un jeune européen qui fait l’effort de connaître la culture locale, sous la domination britannique. Pour moi, c'est illustration de ce que devrait être l’attitude des expatriés, non pas un groupe qui regarde le pays d’accueil comme un parc d’attraction mais au contraire une opportunité pour apprendre de ce nouvel environnement.” L’occasion de traduire ce livre-référence se présente lorsque François Drémeaux, qui enseigne alors l’histoire au LFI, parle à David de son ancienne professeure d’anglais. Quand David lui présente le projet, elle est enthousiaste. Le résultat, on le connait: presque tous les Français résidant à Hong Kong ont lu "Gweilo, Récits d'une enfance hongkongaise". Ainsi l’histoire du jeune Martin Booth, qui passe sa jeunesse à faire les quatre-cent coups entre les marchés de Yaumatei, les murs suintants de Kowloon City et le Navy Club, où son père employé par la Marine Britannique a ses entrées, est désormais connue du plus grand nombre.

 

David Magliocco GOPE Editions Gweilo Hong Kong
Kowloon Walled City où se situe une partie des aventures du jeune Martin Booth Photo @ Grégoire de Tours

 

Appel à textes

Aujourd’hui, d’autres projets hongkongais sont en cours, l’un est l'histoire d’un jeune anglais protégé par des Chinois pendant la Seconde Guerre Mondiale et l'autre - l'auteure est hongkongaise - met à nouveau en scène des enfants, cette fois-ci dans Kowloon Walled City (la citadelle de Kowloon). David est en passe de réaliser son rêve de jeunesse de créer des "passerelles entre les cultures", pour notre plus grand plaisir. Toujours à la recherche de bonnes histoires, David Magliocco, est intéressé par des nouveaux textes sur le thème de l’Asie et de l’échange entre les cultures. N’hésitez pas à le contacter en ce sens: ICI

 

Vous pouvez retrouver et commander les livres des éditions Gope à la Librairie Parenthèses

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

rpialot dim 05/05/2019 - 10:02

bonjour, Je suis l'auteur de deux romans qui touchent partiellement Hong Kong, La Courtisane rouge (2017) et Dragons rouges, diables noirs (2019) , tous deux chez L'Harmattan. Les sites de Chungking Mansions et Tai O' y tiennent une place importante.

Répondre
Commentaire avatar

hongkong dim 05/05/2019 - 10:09

Merci pour l’information. Je vais les rechercher ?

Répondre
Commentaire avatar

Sandrine dim 28/04/2019 - 14:32

Merci pour ce bel article, cependant, le lien "clicker ICI" Nne fonctionne pas...

Répondre
Commentaire avatar

hongkong dim 05/05/2019 - 09:38

Je vous remercie. Je vais corriger

Répondre