Mardi 28 septembre 2021
TEST: 2261

Qu'est-ce que la liquidité d'un placement?

Par Expatrimo | Publié le 12/04/2021 à 09:12 | Mis à jour le 13/04/2021 à 16:14
Photo : @Unsplash/Micheile Henderson
argent liquide pour investir dans l'immobilier

La question de la liquidité est fondamentale dans le cadre d’un investissement. Souvent résumée à la capacité de vendre un actif à tout instant, elle englobe des dimensions complexes et n’est qu’un des éléments à prendre en compte dans la gestion de ses investissements. C’est particulièrement vrai à l’expatriation, car celle-ci engendre des incertitudes et des changements de vie parfois inattendus. Etudions ensemble ces différents aspects :

Définition

La liquidité, c’est la capacité à disposer des sommes investies à tout moment dans des conditions connues et acceptées par l’investisseur.

Si la capacité à vendre un actif est assez évidente, attardons-nous sur les « conditions connues et acceptées par l’investisseur ». Non seulement il faut pouvoir vendre à tout moment, mais surtout le montant rapporté par la vente doit être prédictible. La liquidité d’un produit n’est donc pas sa seule capacité à être vendu mais sa capacité à être vendu au prix attendu. Par exemple, des actions peuvent être vendues à tout moment, mais la récupération du capital initial ou même une plus-value ne seront pas toujours au rendez-vous. Si la vente de l’actif au moment nécessaire engendre une perte, la liquidité est beaucoup moins intéressante. C’est pourquoi, les actions ne sont pas liquides même s’il est souvent possible de vendre à un prix décoté, recherché par un acheteur.

3 catégories de produits d’investissement :

Les biens totalement liquides :

Ce sont principalement des livrets bancaires, des fonds monétaires, les fonds en euros des contrats d’assurance-vie. Ces biens combinent la possibilité technique de vendre immédiatement car une contrepartie existe en permanence, avec la possibilité de vendre à tout moment car sans risque de perte.
Malheureusement, les rendements de ce type d’investissement sont médiocres depuis quelques années, essentiellement en raison de la politique des banques centrales. Une trop grande quantité de liquidités est disponible et votre épargne n’est pas recherchée par les acteurs économiques. Ce type d’investissement ne doit service que pour l’épargne à court terme, le plus souvent comme épargne de sécurité.

Les biens illiquides :

Il s’agit d’investissement qu’il est difficile à revendre rapidement
- soit parce c’est impossible par convention (produits d’investissement à fort pénalité de sortie, dont les produits offshore) ou très difficile (certains fonds structurés ou des projets immobiliers à crédit)
- soit parce que la vente ne peut pas se faire dans des conditions acceptables, par exemple une forte exposition action entrainera l’impossibilité de vendre si les marchés baissent.
Cette catégorie de produit doit offrir le meilleur rendement possible ou regard de la perte de liberté que représente l’illiquidité. Ce sont souvent des placements longs, au minimum 10 ans, pour lesquels il faut trouver le meilleur couple rendement/risque.

Les biens partiellement liquides

Si vous n’êtes pas prêt à attendre 10 ans pour obtenir le meilleur rendement, il existe des solutions intermédiaires qui seront plus rentables que les livrets bancaires. Au premier rang figurent les fonds immobiliers qui vont combiner liquidité et revenu régulier nettement supérieur aux biens totalement liquides. Il existe plusieurs types de fonds immobiliers répondant à ces critères.
Les plus appropriés seront les Société Civiles, qui représentent la dernière génération. Elles sont à privilégier aux SCPI dont les frais d’entrée sont trop élevés, et dont certaines posent aujourd’hui question (voir notre article : « Faut-il encore investir dans les SCPI »). Les Sociétés Civiles sont aussi à privilégier face aux OPCI qui ont tendance à avoir une partie financière plus forte impliquant rentabilité plus faible ou une prise de risque hors immobilier plus forte.
Les Société Civiles peuvent être placées dans un contrat d’assurance-vie ou sur un compte titres. A noter que l’option assurance-vie permettra une fiscalité plus avantageuse et des possibilités de planification patrimoniale plus étendue. Dans les deux cas, c’est le moyen de chercher des rendements autour de 5% avec une liquidité totale.

Votre stratégie

La liquidité n’est pas une fin en soi dans la gestion de votre portefeuille. Le besoin de liquidité dépend de vos objectifs, de la surface de votre portefeuille et de votre goût ou aversion au risque. Au-delà de la liquidité d’un placement à l’intérieur de votre portefeuille, il est important de réfléchir en termes d’horizon de placement.

Si vous avez un horizon long terme (10 ans au minimum) :

le placement immobilier à crédit est la meilleure option, à condition de bien choisir le bien acheté. Même si le crédit est parfois complexe à mettre en place depuis l’étranger, l’effet de levier du crédit permettra un investissement très rentable. Du point de vue de l’investissement financier, des fonds actions performants ou des fonds structurés dans un contrat d’assurance-vie français offrent aussi un rendement important et une grande souplesse de gestion dans le temps.

Si vous avez un horizon plus court :

Celui-ci est souvent conditionné par la durée d’une expatriation, la nécessité de financer les études supérieures de vos adolescents ou un projet entrepreneurial à moyen terme. Dans ce cas, les fonds immobiliers sont une très belle alternative pour les placements au-delà de l’épargne de sécurité que vous devez conserver sur des livrets bancaires.

Dans tous les cas, la liquidité doit être mise en balance avec l’horizon de placement. Si vous souhaitez recevoir les prochains articles publiés par EXPATRIMO, vous pouvez vous abonner en suivant le lien suivant 
Si vous souhaitez rencontrer un de nos consultants, ICI  

 

expatrimo

Expatrimo

Fondée en 2012, Expatrimo est une entreprise spécialisée en Conseil et Gestion de Patrimoine, pensée par des expatriés pour des expatriés. Notre mission est de rendre l’investissement immobilier et financier accessible aux Français vivant en Asie.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

PUBLIREPORTAGE

Théophile Hancké : après l’EDHEC, une brillante carrière en perspective

Après avoir terminé sa scolarité au Lycée Français International de Hong Kong par une mention très bien au baccalauréat, Théophile Hancké intègre l’EDHEC International BBA, dont il sort major de sa…