Vendredi 30 octobre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Quels cocktails en période de coronavirus?

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 21/02/2020 à 03:20 | Mis à jour le 21/02/2020 à 03:56
Photo : Le bon vieux grog, remède de grand-mère du premier patient britannique
Cocktails en période de coronavirus

Le premier britannique atteint du coronavirus n'en démort pas: c'est le grog qui l'a guéri. Du remède de grand-mère à la boisson trendy, il y a certainement un cocktail à votre goût. Luttez (symboliquement) contre le coronavirus et échappez aux cocktails de médicaments en phase de test en Thaïlande. L'occasion pour apprendre à mixer et épater quelques ami-e-s. A boire avec modération évidemment.

 

La médecine irlandaise: Irish coffee

Au moins 3 personnes se disent les inventeurs de l’Irish coffee: Stanton Delaplane, Joseph Jackson, et Joe Sheridan. La recette est bien rôdée: préchauffer un verre en y versant de l’eau brûlante. Verser du café bien chaud dans le verre vidé. Ajouter du sucre brun jusqu’à complète dissolution. Ajouter du whiskey irlandais, et enfin déposer de la crème fraiche épaisse battue.

 

Cocktails de circonstance contre coronavirus
Un trèfle porte-bonheur sur cet Irish coffee

 

Le fameux Grog ou Toddy

Les écossais vous diront qu’il vient d’Ecosse, les Irlandais d’Irlande, où le bon docteur Robert Bently Todd aurait inventé le grog pour lutter contre la maladie. Mélanger whisky, miel et jus de citron dans un verre. Ajouter de l’eau brûlante et garnir, au choix de: cannelle, anis étoilé, clous de girofle, noix de muscade, zeste de citron.

 

Cocktails de circonstance contre coronavirus
Venu tout droit d'Alsace, le vin chaud

 

Souvenirs d'Alsace: le vin chaud

Il remonte à la nuit des temps et réchauffe le corps et l’esprit. Mélanger dans une casserole: vin rouge, sucre, et au choix: cannelle, anis étoilé, clous de girofle, gingembre, noix de muscade et zeste de citron. Porter à ébullition très doucement et laisser frémir 5 minutes. Servir très chaud dans des verres en filtrant à l'aide d'une passoire.

 

Cocktails de circonstance contre coronavirus
Bien meilleur que l'antibiotique éponyme, le Penicilline

 

New-York, New-York: l'excellent Penicilline

Inventé par le bartender newyorkais Sam Ross en 2005 et inspiré de l’antibiotique éponyme sauveur de vie, pénicilline fait des merveilles après une journée de (télé)travail. Dans un shaker, broyer du gingembre frais. Ajouter scotch, jus de citron et miel liquide, remplir de glace. Shake, filtrer et verser dans un verre rempli de glace, ajouter une larme de scotch, garnir avec du gingembre confit.

 

Cocktails de circonstance contre coronavirus
Noix de coco et jus de fruits pour les vitamines: le Painkiller

 

Voyage aux Iles Vierges avec un Painkiller

Painkiller a été créé en 1971 par Daphne Henderson, patronne du Soggy Dollar Bar aux Iles Vierges. Dans un shaker verser rhum brun, jus d’ananas, une larme de jus d’orange et de crème de coco, shake. Verser dans un verre rempli de glace pilée, garnir de noix de muscade.

Rien que pour le nom: le Tue la mort

Tentez le Tue la mort, ce cocktail dévastateur tellement fort qu'il est à la limite du buvable. Mélanger des quantités identiques de rhum blanc, whisky, tequila, vodka, chartreuse verte, cognac. Et hop, au dodo.

 

Cocktails de circonstance contre coronavirus
Essayez la médecine Ayurvédique avec le très beau Lunar eclipse

 

Médecine Ayurvédique: le Lunar eclipse

On dit que le curcuma soigne tout: il réduit les inflammations et chasse les microbes. La médecine Ayurvédique s’en sert d’ailleurs pour tout. Associée ici aux carottes (béta-carotène pour booster l’immunité) en un cocktail plein de couleur, le curcuma vous remettra d’aplomb. Infuser le curcuma dans de la vodka au moins 24 heures. Dans un shaker, mélanger vodka au curcuma, jus de carotte, curcuma en poudre, jus de citron, et bitter (Suze, Angostura…). Remplir de glace. Mélanger, filtrer dans un verre rempli de glace et garnir avec du céleri.

A réserver pour la fièvre du samedi soir: le cercueil

Bien de chez nous, le cercueil désignait jadis un mélange pastis-rhum-bière. Il s’est démocratisé: le but du cercueil est dorénavant de mélanger tout alcool qui vous tombe sous la main dans un grand verre et de le boire. Conçu pour terminer les bouteilles en fin de soirée "trop" arrosée, mais en général, ce n'est pas bon et ça fait mal à la tête le lendemain. Mais aux grands maux les grands remèdes!

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Seb ven 20/03/2020 - 17:22

Super de profiter de la situation catastrophique actuelle pour faire du buzz... Quel est le rapport entre l'article et le coronovirus ? Quel rapport avec les cocktails ? Aucun à part avoir placé le mot "coronavirus" dans le titre juste pour faire du trafic. Désolé mais c'est naze, des gens meurent.

Répondre

Communauté

Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?

Les Français de l’étranger peuvent-ils revenir en France ? Les frontières extérieures sont-elles fermées ? Les questions s’accumulent concernant les allées et venues entre l’Hexagone et l’étranger.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.