Samedi 4 décembre 2021
TEST: 2261

Les quarantaines strictes maintenues à Hong Kong jusqu'en février 2022

Par Marsha Gau | Publié le 10/10/2021 à 18:15 | Mis à jour le 11/10/2021 à 08:08
Photo : Carrie Lam lors de la conférence de presse @ news.gov.hk
Carrie Lam

"Les liens de Hong Kong avec la Chine continentale sont plus importants que les relations commerciales internationales et les voyages mondiaux" a déclaré la Cheffe Exécutive de Hong Kong lors de la conférence de presse hebdomadaire du 5 octobre dernier. Ainsi la politique sanitaire de Hong Kong concernant le Covid-19 sera de plus en plus liée à celle de la Chine, Hong Kong restant sur la ligne Zéro Covid. Concrètement, cela signifie le maintien de la politique stricte des quarantaines jusqu’aux prochains Jeux olympiques de Pékin en février 2022.

"Les affaires internationales sont importantes, mais la Chine l’est plus"

Interrogée sur les restrictions aux frontières avec ceux de la Chine et la stratégie de Hong Kong face au Covid-19, La Cheffe Exécutive de Hong Kong a indiqué : "Bien sûr, les voyages à l’étranger et les affaires internationales sont importants, mais en comparaison, la Chine continentale passe en premier". Carrie Lam a ajouté que l’accent mis sur la frontière chinoise profitera aux entreprises internationales à Hong Kong, facilitant le déplacement des collaborateurs pour raisons professionnelles. La priorité est d’ouvrir la frontière avec la Chine. D’après une étude du gouvernement, le nombre total de filiales étrangères a atteint le chiffre record de 9 049 cette année, ce qui, selon le gouvernement, est un signe que le contexte commercial de Hong Kong reste favorable, les gains provenant en grande partie de la Chine continentale.

Sophia Chan , secretaire à la santé de Hong Kong

"La politique sanitaire de Hong Kong suivra celle de la Chine"

Lors d’un briefing vendredi dernier, Sophia Chan, la secrétaire à la Santé, est revenue sur le sujet de l’alignement des politiques sanitaires entre Hong Kong et le reste de la Chine en déclarant que malgré des systèmes différents "l’attente commune est que, dans le cadre du programme collectif de prévention et de contrôle, nous soyons de plus en plus alignés". Elle ajoute que Hong Kong continuera à maintenir la politique du "zéro cas local" et évitera d’exporter des cas vers la Chine continentale, la réouverture avec la Chine restant une priorité absolue et Hong Kong coopérant pleinement avec les exigences de réouverture de la frontière.

Alors que d’autres villes du monde ouvrent progressivement leurs frontières, le taux de vaccination est en baisse à Hong Kong avec 57 % de vaccinés dans population, loin derrière les 81 % enregistrés par Singapour, ce qui expliquerait également la réticence des autorités à assouplir ses mesures à Hong Kong. Jeudi dernier, un employé de l’aéroport a été testé positif au variant Delta alors que Hong Kong est l’un des seuls endroits au monde non encore touché pas le variant. Cette première transmission locale vient interrompre 51 jours sans infection locale et fait planer le spectre d’une éventuelle épidémie locale alors qu’un voisin d’immeuble vient également d’être testé positif.

tremplin olympique JO d'hiver de Pékin
Tremplin olympique en construction pour les JO d’hiver de Pékin

Pas de réouverture des frontières avant les Jeux olympiques d’hiver de Pékin

Le 21 septembre dernier, Carrie Lam avait indiqué que Hong Kong ne rouvrirait pas ses frontières avant la fin des Jeux olympiques d’hiver de Pékin (20 février 2022). Selon Bernard Chan, président du Conseil exécutif consultatif de Carrie Lam, si cela devait se faire, cela se ferait sous conditions, les quarantaines strictes de Hong Kong dépendant de la situation épidémiologique des autres pays. "Si la situation est maintenue et contenue, que les cas diminuent, nous pourrons abaisser ces exigences de quarantaine", a-t-il déclaré.

Les récents commentaires de Carrie Lam et Sophia Chan confirment donc que Hong Kong maintiendra sa stratégie d’éradication totale des cas de Covid-19 locaux via des quarantaines jusqu’à 21 jours à l’hôtel, même si les voyageurs sont vaccinés, auxquels s’ajoutent l’envoi des cas contacts en isolement dans les camps de Penny Bay et l’hospitalisation obligatoire de toute personne infectée, quels que soient les symptômes. Ce sont ces mesures strictes qui ont jusqu’à présent contribué à protéger les résidents de Hong Kong, où la vie est en grande partie redevenue normale, avec notamment une activité sociale et commerciale animée.

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Hong Kong ?

AGENDA DU MOIS

Nos événements préférés du mois de décembre à Hong Kong

Que faire en ce mois de décembre à Hong Kong? Lepetitjournal.com vous a concocté une sélection d’événements à ne manquer sous aucun prétexte. Et vous, qu’avez-vous de prévu ces prochains week-ends ?