Mercredi 27 octobre 2021
TEST: 2261

Netflix, podcasts, livres : les recettes pour survivre en quarantaine à Hong Kong

Par Claudia Delgado | Publié le 08/08/2021 à 15:00 | Mis à jour le 09/08/2021 à 02:50
Photo : Quels médias consulter pendant votre quarantaine? Voici notre sélection - Photo@pxhere
des affiches de séries et livres

Vous partez en France et la quarantaine du retour vous angoisse ? Pour survivre, notre chroniqueuse, Claudia, récemment en quarantaine, vous donne quelques conseils culturels pour rendre celle-ci plus supportable.

Notre périple étant fini, nous voilà dans une chambre d’hôtel pour les 14 prochains jours. De ce vingt-deuxième étage, on aperçoit des petits points qui courent d’un côté à l’autre sur la pelouse d’un terrain de foot. La journée est réglée par les petits coups dans la porte qui annoncent l’arrivée des repas. Celui du matin reste encore un mystère — on ne l’entend que très rarement — mais l’arrivée de deux autres repas est mieux réglée: vers 12 et 19 heures. Le reste est juste un flottement entre multiples tâches et divertissements.

En ce temps de confinement, que faire, quoi regarder, écouter, lire… ? Quelque chose qui nous rappelle notre condition de confinés ? Un auteur qui a su trouver les mots exacts pour décrire ce qu’on est en train de vivre ? Ou tout le contraire : s’évader et découvrir d’autres contrées qui nous fassent oublier le fait d’être enfermés dans une chambre ? Pas besoin de choisir cher lecteur confiné : voici d’abord, quelques conseils qui nous mettent en face de l’écrivain confiné qui connaît tout de notre malheur.  

Des séries Netflix spéciales quarantaine

Entre les murs des plus dures prisons du monde

Immiscez-vous dans la vie d’un prisonnier aux côtés du journaliste Raphael Rowe qui voyage dans des prisons totalement différentes à travers le monde pour y séjourner en tant que détenu. Pendant quatre épisodes, on nous emmène aux pénitenciers du Brésil, Ukraine, Papouasie, Costa Rica, Roumanie, etc. pour y voir les conditions d’incarcération. Notre enfermement n’a certainement rien à voir avec le leur, mais tout à coup, on se sent mieux dans notre petite chambre, face à notre plat peu ragoutant avec un mandant d’arrêt de 14 jours.   

 

Lupin

La nouvelle saison de Lupin est déjà disponible sur Netflix. Pour la première partie de cette adaptation de la saga littéraire « Arsène Lupin », on voit le héros s’infiltrer dans une prison pour s’en échapper plus tard. Son fils décrit bien le personnage « peu importe où il est, il réussit toujours à s’enfuir ». La deuxième saison, bien que moins saisissante, nous tient en haleine, et au visionnage, on ne manque pas de se demander ce que Lupin ferait à notre place pour s’évader de cette quarantaine.

Des séries pour vous évader

Sue Perkins et Joanna Lumley

Suivez Sue Perkins et Joanna Lumley, toutes les deux actrices et productrices britanniques avec leurs propres émissions de voyage sur Netflix. Elles partent chacune avec des approches du voyage très distinctes, la première nous emmène au Japon et le long du Mékong pour une visite teintée de remarques drôles et de réflexions cossasses. La deuxième nous emmène également au Japon ainsi que sur la route de la soie et à bord du Transsibérien pour un voyage axé sur le côté historique.   

James May : Our Man in Japan 

Suivez James May, connu comme co-présentateur de l’émission Top Gear, dans un voyage à travers le Japon. Traversez le pays avec lui du Nord au Sud pour y découvrir des paysages magnifiques, rencontrer des locaux et le voir s’essayer dans l’art du haïku dans l’espoir de comprendre le pays du Soleil levant. À regarder sur Amazon Prime.

 

Quels podcasts écouter en quarantaine

Si vous êtes friand de littérature, mais que vous préférez une version audio, France Culture vous propose d’innombrables podcasts pour écouter des nouveautés ou réécouter les classiques, pour rester dans la thématique de la quarantaine, on vous propose :

La chambre, enfer ou paradis ? 

« Pourquoi est-il si difficile de rester en repos dans une chambre ? Et pourquoi cette même chambre est-elle indispensable à toute forme de création ? » Quatre émissions en compagnie de Marcel Proust, Blaise Pascal, Virginia Woolf et Jean-Paul Sartre.

Ça peut pas faire de mal

La lecture à voix haute révèle la musique d’un texte, sa richesse lexicale, ses moments d’intensité. On y découvre à la fois un style, une histoire, un timbre de voix et pour ce faire rien de mieux que la voix à multiples intonations de Guillaume Gallienne. Laissez-vous porter par son élocution évocatrice et découvrez les classiques de la littérature, on vous propose de commencer par la lecture d’un extrait de Le Comte de Monte Cristo, d’Alexandre Dumas. Redécouvrez l’histoire d’Edmond Dantès, un marin sur le point d’être nommé capitaine et d’épouser sa bien-aimée. Dénoncé comme bonapartiste, il est arrêté et enfermé pendant quatorze ans. À côté de lui, nos quatorze jours de quarantaine paraissent insignifiants. Bonne écoute !  

Des livres de quarantaine

Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre

Cet écrivain savoisien de langue française a écrit ce récit en 1794 au cours des quarante-deux jours d’arrêt dans sa chambre de la citadelle de Turin qui lui sont infligés, à la suite d’une affaire de duel. Il détourne le genre du récit de voyage, donnant à son roman une dimension parodique. Voici les mots de l’auteur dans le premier chapitre : « Mon cœur éprouve une satisfaction inexprimable lorsque je pense au nombre infini de malheureux auxquels j’offre une ressource assurée contre l’ennui, et un adoucissement aux maux qu’ils endurent. » Nous lui en sommes reconnaissants. 

10 jours dans un asile de Nelly Bly

En 1887, la journaliste américaine Nellie Bly âgée de 23 ans est engagée par le journal New York World afin d’enquêter sur le traitement des personnes internées au Blackwell’s Island Asylum où elle parvient à s’infiltrer. Dans son récit, elle retrace le sort de femmes enfermées sous prétexte d’hystérie, dénonce les conditions d’internement et interroge sur la manière dont la santé mentale des femmes est encore perçue aujourd’hui. Pour aller plus loin (et sortir de l’enfermement), vous pouvez lire également ses deux autres récits, tout aussi captivants : 6 mois au Mexique et Le Tour du monde en 72 jours.  

 

quarantaine Hong Kong
Nellie Bly

Perec, l'écrivain du confinement

Un homme qui dort 

Dans ce roman, un garçon choisit de rester reclus dans sa chambre de bonne sans manger, sans lire, presque sans bouger, il observe le monde extérieur, mais refuse d’interagir avec lui. Comme son personnage, nous observons les gens qui transitent en bas de notre fenêtre, nous écoutons les bruits de nos voisins de palier et parfois, nous serons aussi victimes de cette fatigue qui s’empare de nous en temps de quarantaine tout en sachant que comme le héros d’Un homme qui dort, nous finirons par nous réveiller de ce cauchemar.

La vie mode d’emploi

Ce roman prodigieux de plus de 600 pages, 99 chapitres et 2'000 personnages est la lecture parfaite pour le confinement. Il raconte la vie des tous les locataires d’un immeuble parisien et se déroule entièrement entre ses murs. Le lecteur découvre alors « une longue cohorte de personnages, avec leur histoire, leur passé, leurs légendes ». Pour ceux qui, par des aléas du destin, ont une longue quarantaine, auront tout le loisir de finir ce formidable roman.

 

quarantaine Hong Kong
Une maison de poupée, telle que celle qui aurait donné à Georges Perec l’idée d’une description détaillée des pièces d’un immeuble

 

Dans les geôles de Sibérie de Yoann Barbereau

Cet ancien directeur de l’Alliance française en Sibérie orientale raconte son histoire lorsqu’en 2015 sa vie bascule. Faussement accusé d’avoir commis des actes pédocriminels, il est torturé et enfermé dans une prison russe. Plus tard, il sera interné en hôpital psychiatrique puis assigné à résidence sous contrôle d’un bracelet électronique. Près de trois années plus tard, il parvient à rejoindre la France après une évasion rocambolesque et une longue cavale. Pendant son enfermement, les livres vont lui tenir compagnie et pendant le nôtre, son livre fera de même.

 

 

Des romans, pour voyager sans bouger

Il y a des récits qui se placent dans un entre-deux lorsqu’on est confiné dans la nature, lorsque leurs personnages ont voyagé vers des contrées lointaines pour finir isolés et « enfermés » dans la nature. 

Soudain seuls de Isabelle Autissier

Ce récit raconte l’histoire d’un couple de trentenaires partis faire le tour du monde. Ils arrivent à une île déserte au large de la Terre de Feu, à l’extrême sud du continent sud-américain. Une excursion qui vire au cauchemar lorsque ces deux Robinson modernes se retrouvent bloqués et seuls face à la nature. Le réalisme du récit est étayé par la trajectoire remarquable de l’auteure : la première femme à avoir accompli un tour du monde lors d’une compétition.

Dans les forêts de Sibérie, de Sylvain Tesson

C’est l’histoire d’un confinement auto-imposé de six mois dans une cabane au bord du lac Baïkal, en Sibérie, à 120 kilomètres du village le plus proche, vivant de pêche, de marches, de lecture et de vodka. « Je vais enfin savoir si j’ai une vie intérieure », se dit Tesson. Pour ceux qui voudraient écouter l’auteur lire à voix haute, voici le premier chapitre de la série.

Si pendant le confinement vous ressassez des histoires d’une famille que vous venez de quitter, mais qui vous manque déjà, alors ce récit hilarant de Fabrice Caro a tout pour vous plaire :

Le Discours de Fabrice Caro

On l’a peut-être déjà oublié en ce temps de COVID, mais un dîner de famille peut virer au calvaire. C’est le cas d’Adrien qui se retrouve au beau milieu du dîner de famille pendant lequel, il attend désespérément une réponse au message qu’il vient d’envoyer à son ex. Pendant le repas il apprend qu’il doit prendre la parole au mariage de sa sœur : ce qui va déclencher tout un chapelet de réflexions désopilantes qui ne manqueront pas de vous faire penser à vos repas familiaux. Oubliez, le temps d’une lecture, que vous êtes toujours enfermé dans une chambre, avec Fabrice Caro c’est tout à fait possible.

 

Des mangas incontournables

Quartier lointain, de Jirô Taniguchi

Et si vous pouviez retourner dans le temps et être transporté dans la peau de l’adolescent que vous étiez à 14 ans ? Voilà ce qui arrive au héros de ce manga, un retour magique à l’âge de l’adolescence. Un voyage dans le passé qui devient aussi enfermement dans un autre corps et une autre époque. Un retour sur les traces de sa jeunesse qui le met face à la question : Peut-il changer son passé ou est-il condamné à le revivre ? Une lecture qui vous fera retomber en enfance.  

 

quarantaine Hong Kong
Quartier lointain, de Jirô Taniguchi

En ce temps de quarantaine, nous espérons que les mots de Rousseau s’avèrent vrais pour tous les confinés : « Je n’ai jamais connu l’ennui, même dans le plus parfait désœuvrement : mon imagination, remplissant tous les vides, suffit seule pour m’occuper ».

 

quarantaine Hong Kong
Photo personnelle

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Claudia Delgado

Claudia Delgado

Mexicaine de langue française, Claudia est traductrice. Cela fait quelques mois qu’elle habite à Hong Kong et rédige des articles pour le Petit Journal
0 Commentaire (s) Réagir