Mardi 22 octobre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La contestation enflamme la Fête de la Lune à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 15/09/2019 à 16:13 | Mis à jour le 15/09/2019 à 17:14
Photo : Les manifestants mettent le feu à la station de metro Wan Chai ce dimanche
manifestations Hong Kong

De façon prévisible, les festivités de la Fête de la Lune ont été marquées par des manifestations et affrontements à Hong Kong, et ce malgré les annonces de retrait de la loi sur l'extradition.

Chaînes humaines sur les hauteurs

Vendredi 13, jour du festival de mi-automne, les partisans de la démocratie avaient formé des chaînes humaines et allumé les torches de leurs téléphones portables au Peak et sur Lion Rock, célébrant à leur manière la fête de la lune.

 

 

Affrontements dans un shopping mall

Samedi après-midi avaient lieu des échanges violents à Amoy Plaza shopping mall à Kowloon Bay entre des groupes de pro-Pekin et pro-démocratie. Ainsi des coups de poing, de parapluie ou de drapeaux ont plu pendant plus d’une heure sur des personnes isolées prises à partie par une foule hostile tant d’un bord que l’autre. La police est intervenue pour procéder à des arrestations mais sans parvenir à réellement calmer les protagonistes. Qui a commencé? Difficile de le dire. Des Lennon Walls saccagés, batailles de chants (l’hymne "Glory to Hong Kong" contre l’hymne national chinois) et des sorties de drapeaux nationaux ont agi comme autant d’étincelles pour mettre le feu aux poudres. Quoi qu’il en soit, 25 personnes ont fait les frais de ce coup de sang et ont été conduites à l’hôpital durant cette journée.

 


Marche interdite et affrontements

Dimanche, plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient décidé de braver l’interdit de la police concernant une marche entre Causeway Bay et Admiralty. Malgré un début de marche relativement calme, va se renouveler par la suite l’enchaînement désormais connu des barricades, des confrontations multiples avec la police et dégradations. En deuxième partie d’après-midi étaient en effet vandalisées les stations de métro de Causeway Bay, Wan Chai, Admiralty et Tin Hau.

 

 

Des barricades, enflammées pour une partie, seront successivement érigées à Causeway Bay, Wan Chai puis sur Harcourt Road près du LegCo. Vers 17:00, des cocktails Molotov sont lancés sur le bâtiment du gouvernement, déclenchant une réaction musclée de la police anti-émeutes. Des jets de briques sur Harcourt Road sont suivis par la mise en action de canons à eau puis des tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes. Les affrontements se poursuivront vers Wan Chai où le feu est mis à l’entrée de la station, les charges successives de la police faisant progressivement reculer les protestataires vers l’est de l’île. A 20:00, c’est le MTR de Tin Hau qui est vandalisé puis après 21:00, des militants pro-Pekin s'en prennent aux protestataires à Fortress Hill et North Point. La police finira par disperser les différents groupes à coup de gaz lacrymogènes, interpelant au passage des individus armés de couteaux. On compte alors 8 blessés pour la journée.

A suivre...

 

 

N'oubliez pas de vous abonner pour recevoir nos articles quotidiennement

Recevez notre newsletter en vous enregistrant à https://lepetitjournal.com/newsletter-152565 
Ou suivez nous sur Facebook à https://m.facebook.com/LPJHK/

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir