Hong Kong vue par un Hongkongais

Par Tony Yee | Publié le 03/11/2022 à 15:30 | Mis à jour le 04/11/2022 à 09:08
Photo : @Unsplash/Spencer Chow
rue de hong kong la nuit avec enseignes lumineuses

Tony est Hongkongais et a accepté de nous donner quelques clés de lecture et de compréhension sur ce qui fait selon lui la spécificité de la culture hongkongaise

Parler fort avec des amis

Vous pouvez être surpris et ennuyé par le fait que de nombreux Hongkongais parlent fort avec leurs amis. Au wetmarket ou dans le van jai ("minibus"), il arrive que l’on parle fort pour s'assurer que le vendeur ou le chauffeur puisse comprendre vos paroles. Avec de bons amis, cependant, nous faisons généralement des blagues ou même utilisons des gros mots à haute voix pour montrer sa confiance (ou son talent), en éveillant l'attention. C’est le signe d’une relation profonde entre vous que vos amis s’ils supportent les propos inconvenants que vous venez de prononcer. Parler doucement, surtout entre hommes, serait à l’inverse une manifestation de votre faiblesse dans certaines situations comme lorsque l’on mange au dai pai dong (restaurant de rue).

Se saluer à Hong Kong 

A la différence des autres langues qui ont des mots de salutation usuels, comme bonjour en Français, le cantonais n’en a tout simplement pas, sauf simplement le matin avec « Jo Shen ». Lorsque nous rencontrons un ami l'après-midi ou le soir dans la rue, nous donnons généralement son nom, suivi d’une question comme « où vas-tu ? » ou « que fais-tu ici ? ». Même s’il est toujours possible de dire « comment allez-vous ? », c'est pas applicable pour un vieil ami que l’on n’aurait pas vu depuis un moment

Faire un compliment à Hong Kong

La culture chinoise a hérité du confucianisme. Ainsi, nous ne nous sentons pas toujours à l'aise lorsque nous recevons des compliments. Par exemple, lorsque vous évaluez la capacité de votre ami et faites un compliment sur la façon dont il travaille devant d'autres personnes, il est courant qu'il réponde que ce n'est pas vraiment vrai ou cherche à atténuer le compliment. En effet, nous pensons que c'est la façon dont une personne humble doit se comporter. Étonnamment, lorsque les mêmes mots sont prononcés en anglais, il est plus facile d’accepter le compliment.

Se retrouver pour des dim sum

Le fait d’aller manger des Dim Sum ne concerne pas seulement la nourriture. C’est surtout une habitude pour renforcer les liens familiaux. Ainsi, le week-end, vous pouvez voir beaucoup de familles aller au restaurant de dim sum pour le petit-déjeuner ou le déjeuner. Les dim sum sont surtout appréciés des seniors, qui les préfèrent aux sushis ou aux spaghettis. En tant que fils ou fille, surtout lorsqu'ils ont déménagés après leur mariage, profiter du week-end pour emmener ses parents au restaurant chinois permet de parler de la vie récente, des projets, des questions sur la prise en charge du bébé ou des anciens, de leur santé. Conseil : dans les restaurants côté Kowloon, par exemple à Kuwn Tong où l’on peut voir quelques restaurants dans un seul bâtiment, le prix peut être très raisonnable, de l’ordre de 40$ par personne, surtout dans les endroits sans menu anglais.

Sur le même sujet
Tony Yee

Tony Yee

Tony est Hongkongais et partage avec les lecteurs du journal sa culture et son amour pour la ville et les habitants de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale