Pass Vaccinal : où peut-on se rendre sans sa 3ème dose de vaccin à Hong Kong ?

Par Chloé Salmon | Publié le 20/04/2022 à 13:43 | Mis à jour le 21/04/2022 à 12:10
Photo : photo@Leave Home Safe
Application Leave Home Safe

À seulement un mois de la phase 3 du Pass Vaccinal, nombreux lieux à Hong Kong se prononcent sur la réglementation qu’ils mettront en place à partir du 31 mai 2022.

Ce 30 avril 2022, la seconde phase du Pass Vaccinal commencera à Hong Kong. La population devra avoir reçu au moins 2 doses de vaccins et scannera des applications comme "Safe Travel", "Medical Health Pass" et "Verify QR Code Scanner", pour prouver leur compliance aux règles vaccinales. Si la seconde dose est chez les Français expatriés à Hong Kong globalement respectée, l’accès à la troisième est, lui, moins répandu. Si vous avez plus d’un mois pour l’acquérir, avant le commencement de la troisième phase (le 31 mai 2022), ne pas le faire pourra être handicapant, car nombreux sont les lieux qui la demanderont. 

Culture et divertissement possibles sans 3ème dose

Si la réouverture des salles vous tente, si vous désirez grignoter du pop-corn en visionnant les Animaux Fantastiques : Le secret de Dumbledore ou Doctor Strange 2 par exemple, sachez que vous devrez à partir du 31 mai 2022 présenter une preuve de votre troisième injection covid. Les enfants de moins de 12 ans restent exemptés. Toujours limités à ne remplir leurs salles qu’à 50%, les cinémas demanderont à tout spectateur de scanner l’application Leave Home Safe avant même d’y rentrer. La consommation de boissons et de nourriture semble encore incertaine même lors de la troisième phase pour « risque de propagation », une tragédie pour les adeptes d’une projection « comme avant ».

Tout comme, le cinéma, les lieux de cultures et divertissement suivent le même schéma. Les musées, théâtres, salles d’arcades, salles de Majong intérieures… (etc.) seront tous soumis au pass vaccinal.

Les universités, bars et restaurants demanderont la 3ème dose

L’Université Baptiste, l’Université Lingnan, l’Université de Hong Kong (HKU) et d’autres, réclament que leurs étudiants s’administrent une troisième dose au plus vite. HKU la demandera à partir du 31 mai 2022, de même pour l’Université Lingnan. L’Université Baptiste ne refusera ses étudiants et personnels seulement partiellement vaccinés qu’à partir du 6 juin 2022. Poly U, CUHK et CityU, elles, n’ont pas encore actualisé leurs sites internet respectifs, mais ne devraient pas tarder à se prononcer. Ces universités refuseront l’entrée sur le campus à tout étudiant ou personnel non exempté. Même si pour raison médicale une personne ne peut avoir sa troisième dose, il/elle/ielle devra présenter un justificatif et un test PCR négatif de moins de 4 jours avant l’entrée sur le campus.

Si vous ne souhaitez pas faire votre troisième dose, il vous reste donc uniquement un mois pour manger à l’extérieur, en journée comme en soirée. Tout type de restaurants ou bars se plieront aux demandes de la troisième phase du pass vaccinal, et ce, à partir du 31 mai également. Lors de la première phase, les restaurants furent particulièrement sévères et sceptiques quant aux acceptations de justificatifs d’exemption pour raison médicale. Effectivement, si un contrôle a lieu dans le restaurant alors qu’un client seulement partiellement ou non vacciné est trouvé, l’entreprise devra payer une lourde amende. Les restaurants sont donc, souvent très stricts envers le pass vaccinal. Si de petites adresses seront moins regardantes, les grandes chaînes, elles, seront intransigeantes.

Les centres commerciaux et supermarchés, salles de sports et lieux de culte 

Toute activité lucrative nécessitera une vaccination complète des employés comme des clients. L’entrée dans les magasins eux-mêmes ne sera pas soumise au scannage de QR code, mais ce sera aux portes des centres commerciaux que la vérification s’effectuera. Il en est de même pour les supermarchés.

Leur réouverture n’étant pas d’actualité avant la seconde phase du pass vaccinal, les infrastructures sportives extérieures comme intérieures confirment réclamer la troisième dose en même temps que d’autres centres d’activité, pour s’éviter toute fermeture prochaine. Cela inclus sous une liste non exhaustive :  les piscines, les salles de sports, les aires de sport extérieures dans les parcs, les patinoires, les terrains de tennis, de foot, de badminton …

Peu importe votre religion, que vous soyez musulmans, bouddhistes ou chrétiens, pour pratiquer votre culte, vous devrez vous soumettre à la troisième dose. La pratique extérieure reste évidemment possible.

Les coiffeurs, salons de beauté et de soins

Si vous vous faites coiffer, masser, maquiller ou même épiler dans de « vrais » salons et non chez des particuliers, ces magasins sont normalement, eux aussi, supposés respecter le pass vaccinal.

Mais alors le refus de se re-vacciner deviendra-t-il une condamnation de toute activité ?

Et bien, globalement oui. Les exemptions ne sont que très limitées. Commander à emporter sera toujours possible, mais toute consommation intérieure sera refusée. Ne faire que traverser un centre commercial pour rentre chez soi ou aller au travail pourra s’effectuer, sous réserve de présenter un justificatif valide. Assister à des rendez-vous médicaux ou légaux sera également toujours réalisable car jugé comme « indispensable » par le gouvernement.

Pour se déplacer au contraire, que ce soit en métro ou en bus, le gouvernement a affirmé qu’il ne demandera aucune preuve vaccinale. Sans troisième dose, vous pourrez donc, vous déplacer d’une extrémité à l’autre de Hong Kong, mais sans but précis, car vous vous verrez refuser l’entrée de la très grande majorité des lieux.

Chloe

Chloé Salmon

Chloé est une jeune étudiante en science politique. Elle est passionnée par l’écriture et suit de près l’actualité locale et mondiale.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale