TEST: 2261

Hong Kong sera-t-elle coupée du monde jusqu’en 2024?

Par Ayman Ragab | Publié le 07/02/2022 à 17:25 | Mis à jour le 08/02/2022 à 10:42
Photo : @unsplash/Ruslan Bardash
vue de Hong Kong

Un rapport de la Chambre Européenne de Commerce de Hong Kong vient de publier une prédiction peu rassurante. La Chine, et par extension Hong Kong, pourrait ne rouvrir ses frontières qu'à l'horizon 2024. Ceci contribuerait alors à un exode massif des étrangers qui quitteraient la ville pour d’autres pôles asiatiques devenus plus attractifs.

Pas d’entrée sans quarantaine à Hong Kong jusqu’en 2024

C’est un rapport, toujours en rédaction, qui sème la panique au sein des groupes étrangers de la ville. Plusieurs scénarios sont évoqués quant à une possible reprise des voyages internationaux. Dans ce document, dont une copie a été consultée par les correspondants du journal économique Bloomberg, la Chambre Européenne de Commerce envisage la possibilité que le territoire de Hong Kong reste semi-fermé au reste du monde jusqu’à la fin 2023, voire début 2024.

L’hypothèse la plus probable avancée dans le rapport est que Pékin attendrait qu’un vaccin anti-Covid à ARN messager soit développé par la Chine et que l’ensemble des 1,4 milliards de chinois le reçoivent. Bien que les taux de vaccination en Chine continentale oscillent actuellement autour de 85% de la population totale, l’immense majorité des Chinois ont reçu un vaccin à « virus inactivé », tel Sinovac ou Sinopharm. Ces vaccins offriraient une protection quasi-nulle face au variant Omicron, qui devient désormais la souche principale de Covid en circulation, contrairement aux vaccins à ARN messager qui offrent une protection beaucoup plus forte.

La société chinoise Walvax est actuellement en train de développer ce type de vaccin, et a débuté la phase trois des essais en janvier 2022.

Plusieurs scénarios inquiétants pour Hong Kong

Parmi les scénarios de réouverture figurant dans ce rapport, l’ouverture de Hong Kong pourrait être retardée dans l’hypothèse où une épidémie de grande ampleur éclaterait en Chine, forçant la région à attendre que l’épidémie soit sous contrôle pour s'ouvrir au monde.

Autre scénario évoqué : toujours dans le cadre d’une épidémie en Chine, Hong Kong serait contrainte d'abandonner sa stratégie « zéro Covid », et de se rouvrir au monde sans attendre que l’épidémie en Chine ne soit sous contrôle.

Enfin, Hong Kong pourrait elle-même subir une épidémie grave conduisant à adopter des mesures encore plus drastiques que celles mises en place depuis le début de la pandémie telles que confinements massifs ou interdictions de vols, ce qui entrainerait des pénuries de nourriture. Ce scénario prévoit que près de 20 000 personnes âgées pourraient succomber du Covid, du fait qu'un grand nombre d’entre elles n'est toujours pas vacciné.

Exode massif des étrangers de Hong Kong

Conséquence de ces restrictions, la Chambre Européenne de Commerce prévoit un exode massif des communautés étrangères de Hong Kong, le plus important de l’histoire de la ville, en termes de nombre absolu.

Cet exode rendrait alors la ville beaucoup moins attrayante auprès des entreprises internationales. Le rapport leur préconise d'ouvrir leur centre régional dans d'autres pôles asiatiques. Parmi ceux-ci, Singapour figure en tête du podium, bien que d'autres villes telles que Seoul, Bangkok ou encore Kuala Lumpur peuvent aussi concurrencer Hong Kong.

WhatsApp Image 2021-11-30 at 16.27.56

Ayman Ragab

Arrivé à Hong Kong en août 2021, Ayman est étudiant en Master en Relations internationales à la City University de Hong Kong. En parallèle à ses études, il propose ses talents de rédacteur à Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale