Mercredi 12 août 2020
Hong Kong
Hong Kong

Hong Kong et les Jeux Olympiques

Par Hugo Garcia | Publié le 06/02/2020 à 12:18 | Mis à jour le 07/02/2020 à 11:23
Photo : La cycliste sur piste Lee Wai-sze, médaillée de bronze aux JO de Londres et porte-drapeau cette même année
Hong Kong Jeux Olympiques médailles

Tous les quatre ans, une ville accueille les Jeux Olympiques. 2020 est une année olympique et c’est Tokyo qui aura le privilège d’accueillir pour la deuxième fois, après celle de 1964, les Jeux Olympiques d’été du 24 juillet au 9 août. 

Cette 32ème olympiade de l’ère moderne rassemblera 33 sports différents autours de 321 épreuves. Cette année 6 nouveaux sports seront à l’honneur: escalade sportive, karaté, skateboard, surf, 3x3 (basket-ball) et le BMX Freestyle. En attendant cet événement avec impatience, lepetitjournal.com vous en dit plus sur l’histoire de Hong Kong aux Jeux Olympiques.

 

Des débuts tardifs

Le comité olympique de Hong Kong a été créé en 1950. Il a été officiellement reconnu comme membre du comité international olympique (CIO) en 1951 et est responsable de la participation de la délégation de Hong Kong aux Jeux Olympiques.

Les premiers Jeux Olympiques modernes ont eu lieu en 1896 à Athènes. Hong Kong participe pour la première fois aux Jeux Olympiques en 1952 à Helsinki en Finlande lors de la quinzième olympiade moderne. Hong Kong participera ensuite à toutes les éditions des Jeux Olympiques d’été exceptée l’édition de 1980 à Moscou, boycottée par une cinquantaine de nations après l’invasion de l’Afghanistan  par l’union soviétique en 1979.

 

2000, premier JO sous le drapeau hongkongais

 

Hong Kong Jeux Olympiques médailles
C’est en 2000 à Sydney que Hong Kong concourt pour la première fois avec son propre drapeau

 

Entre 1952 et 1996 Hong Kong participe aux Jeux Olympiques en tant que colonie britannique et donc sous la bannière du Royaume-Uni. Ce n’est qu’aux Jeux Olympiques de 2000 à Sydney, trois après le transfert de souveraineté de Hong Kong vers la république populaire de Chine (1997), que Hong Kong se présentera selon sa propre volonté et avec son propre drapeau, sous le nom de Hong Kong, Chine.

Outre la participation aux jeux olympiques, la ville de Hong Kong a aussi accueilli des compétitions olympiques. En effet, les épreuves équestres pour les JO d’été à Pékin en 2008 se sont déroulées à Hong Kong.

 

Et les médailles ?

 

Hong Kong Jeux Olympiques médailles
Les futures médailles olympiques des JO de Tokyo 2020

 

Avec en moyenne une quarantaine d’athlètes engagés sur les dernières éditions des Jeux Olympiques, répartis sur une dizaine de sports différents, Hong Kong fait figure de petit parmi les grands. Cependant cela n’a pas empêché une poignée de sportifs hongkongais de ramener quelques médailles dans le port au parfum.

Or

Hong Kong Jeux Olympiques médailles
Lee Lai Shan, la seule athlète hongkongaise à avoir ramené une médaille d'or des JO

 

Lee Lai Shan est la seule à avoir remporté une médaille olympique sous l’égide britannique. En 1996 à Atlanta, elle remporte la médaille d’or dans l’épreuve de planche à voile. Cela reste, à ce jour, la seule médaille d’or pour Hong Kong depuis la première participation en 1952. Elle a aussi été médaillée à plusieurs reprises aux championnats du monde dans cette même discipline.

Argent

Ko Lai Chak et Li Ching ont été médaillés d’argent aux Jeux Olympiques d’Athènes en 2004. Ces deux pongistes se sont inclinés en finale du double hommes face à la paire Chinoise Chen Qi et Ma Lin. Difficile de faire mieux pour le duo hongkongais puisque depuis 1988 aucune nation n’a réussi à détrôner la Chine dans la catégorie double hommes aux JO.

Bronze

Enfin la dernière médaille remportée par Hong Kong lors des Jeux Olympiques est une médaille de bronze. C’est lors de l’épreuve de keirin (cyclisme sur piste) en 2012 à Londres que Lee Wai-sze a terminé sur le podium. D'ailleurs, c’est elle qui a été porte-drapeau de la délégation hongkongaise cette même année à Londres. Championne du monde du 500m en 2013, elle a aussi été récemment, en 2019, championne du monde du keirin et de la vitesse.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Hugo Garcia

Hugo Garcia

Originaire du Mans et sociologue de formation, Hugo enseigne aussi l’économie, Arrivé à Hong Kong en septembre dernier, il commente pour Le Petit Journal l’actualité, la société et le sport
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Hambourg Appercu
HISTOIRE

Les villes hanséatiques : un incontournable de l'histoire allemande

À la fois vestiges historiques et réalités politiques, les villes hanséatiques comme Hambourg et Brême sont une spécificité unique au monde. Des précisions pour comprendre leur nature et fonction.