Samedi 14 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Histoire du quartier de Central à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 07/11/2019 à 01:33 | Mis à jour le 07/11/2019 à 05:11
Photo : Le bâtiment de Final Court of Appeal date de 1912. Derrière, le building abritant le Hong Kong Club
Histoire Hong Kong Central

Un des quartiers les plus emblématiques de Hong Hong est probablement celui de Central. Or c’est aussi celui qui a le plus changé. Retracer son histoire est un peu comme raconter l’histoire de la ville elle-même tant il porte les traces du passage du temps.

Un caillou dans interêt 

Lorsque les anglais ont gagné la guerre de l’opium en 1841, le fait de prendre possession de l’île de Hong Kong est surtout le moyen de sécuriser un mouillage proche des côtes de Chine. L’île ne présente en effet que peu d’intérêt économique à l’époque, quasi dépourvue d’eau à l’exception de la cascade de Pok Fu Lam, tant il semble difficile de pouvoir construire une ville à cet endroit dont les pentes sont raides et arides. Dans ces années, rien de ce qui fait le Central actuel n’existe, la mer arrivant au niveau de la Queen’s Road actuelle. C'est donc sur le promontoire dont on peut encore gravir les marches à ce jour que les Anglais vont bâtir la première église de la colonie en 1849, devenue par la suite la cathédrale Saint John. La maison du gouverneur est d'ailleurs toujours située à proximité, réminiscence de ces temps héroïques. Sur ce promontoire également, sera érigé en 1842 le bâtiment des MEP, Les Missions Etrangères de Paris, résidence du gouverneur à l'origine mais achetée par les missionnaires français en 1915 grâce aux relations entretenues par le Père Robert avec les milieux d’affaires. Le reste du quartier de Central actuel est établi par réclamations sur la mer.

 

Histoire Hong Kong Central
La bâtisse des missionnaires français des MEP date de 1842

 

Le premier quartier colonial 

En 1880, la première grande réclamation fait avancer la terre de 300 mètres et permet de dégager un quai sur lequel les marchands vont s’installer dont les bureaux de la compagnie Jardine, l'homme d'affaire par lequel la guerre de l'opium avait commencé. On reproduira dans ce quartier les habitudes anglaises puisque c'est à Central que sera bâti en 1897 la version la plus luxueuse du Hong Kong Club, fondé en 1846, où se retrouvent les élites britanniques de la nouvelle colonie. Le Club n'accueille naturellement que des hommes et est  fermé aux Chinois jusqu'en 1970. C'est pour répondre à cette discrimination que Sir Robert Hotung, un métis et premier comprador de Jardines créera le Chinese Club. Un autre marchand non britannique qui laissera son empreinte à Hong Kong un siècle plus tard est Paul Chater, un notable d’origine arménienne dont le nom est encore porté par une place de Central tant sa contribution au développement de la ville est importante. Caractéristique de cette "petite Angleterre", le terrain de cricket construit en 1851 et qui sera longtemps associé à l’image de Central. Il existe encore en 1965 quand est tourné le film français "Les tribulations d’un Chinois en Chine" avec le bondissant Jean-Paul Belmondo. Erigé en 1923, le cénotaphe commémore les morts de la Première Guerre Mondiale. C'est là qu'auront lieu encore cette année les célébrations du 11 Novembre à Hong Kong en présence du Consul de France à Hong Kong et Macao.

 

histoire hong kong central
Arrivée sur Hong Kong dans les années 50. On distingue de droite à gauche Queen's Pier, Queen's Building, HSBC, Bank of China et le Hong Kong Club tout à gauche Photo@Gwulo

 

Les grandes banques 

Pour assurer les services de crédit et liquidités nécessaires aux transactions, de nombreuses banques s’installeront très tôt à Central, dont Hong Kong and Shanghai Bank en 1865 qui deviendra par la suite HSBC. Le premier bâtiment est de style colonial, le second sera victorien, puis il sera remplacé par un building Art Déco en 1935 dont la forme imposante signe la skyline de Hong Kong pour beaucoup de visiteurs à Hong Kong dans les années 1960. À côté de HSBC, la Bank of Chine, fruit de la création de la République de Chine par Chiang Kai-shek et qui s’implante au cœur du quartier de la finance à la fin des années 1940, afin d'y défier la puissance britannique. Lors du changement de régime en Chine, les filiales de Bank of China doivent choisir entre le rattachement à Taïwan ou servir la Chine Populaire. En prenant la seconde option, la branche de Hong Kong deviendra un aiguillon planté dans le talon des Anglais, allant jusqu’à soutenir les émeutes de 1967 à Hong Kong, en diffusant par haut-parleur des slogans favorables à la Révolution Culturelle de Mao. Le bâtiment historique existe toujours à Central, bien que la nouvelle tour construite par Pei en 1985 le complète désormais. Côté HSBC, la page de l'Art Déco sera tournée en 1984 lorsque est bâtie la tour moderne de l'architecte Norman Foster dont l’atrium géant est censé garantir le fengshui.

 

Les constructions des années 1980

Dans les années 1980, la folie immobilière s'empare de Hong Kong et des tycoons désireux de faire fructifier les gains réalisés dans l'industrie florissante des années 1960 par des placements lucratifs. Pratiquement tout ce que l’on connaît de bâtiments anciens dans le quartier de Central va être rasé à cette époque, pour faire place à des immeubles à vocation commerciale. Le magasin Prince's, splendide bâtisse de quatre étages ornée d’arcades et son voisin le Queen's Building, datant tous deux de 1899 et que l’on voit encore au débarquement de l'acteur William Holden dans le film "Le monde de Suzie Wong" à Central, ont déjà fait place aux bâtiments modernes beaucoup moins esthétiques du Prince's actuel et du Mandarin Oriental dès 1963. Quant à l'emblématique Hong Kong Club, il va être relogé dans les premiers étages de la tour où il se trouve encore aujourd'hui, perdant au passage son cachet anglo-saxon tout en boiseries et ventilateurs. De la grande époque ne subsiste finalement que la Cour d’Appel et son dôme datant de 1912. Pour le reste, vous ne pouvez que vous référer aux archives photographiques ou au cinéma pour vous replonger dans le Hong Kong de la grande époque.

 

Histoire Hong Kong Central
La tour HSBC de Norman Foster

 

Aujourd’hui, la politique de réclamation continue puisqu’il faut traverser une longue distance pour rejoindre les ferries. Il y a 950 mètres entre la côte initiale et le front de mer actuel. Les quais ont donc bougé à multiples reprises, donnant parfois lieu comme en 2007 à des oppositions violentes durant le déplacement du Queen’s Pier. Pourtant les promoteurs hésitent désormais à construire de façon importante, afin de maintenir élevés les prix des propriétés. Cette stratégie spéculative révèle aujourd’hui sa face la plus sombre puisque c'est l’une des causes des troubles qui agitent la ville, mais ceci est une autre histoire!

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Hong Kong

HISTOIRE

Repulse Bay, ou l'histoire de la "Riviera" de Hong Kong

Occupée par des pirates, transformée en mini Côte d’Azur, la station balnéaire du Sud de l'île a longtemps attirée des acteurs hollywoodiens et les exilés shanghaïens fortunés.