La quarantaine à Hong Kong, c’est fini !

Par Mathis Nicod | Publié le 23/09/2022 à 11:00 | Mis à jour le 26/09/2022 à 07:26
Photo : John Lee, Chief Executive et Pr Lo Chung-mau, Secretary of Health en conférence de presse vendredi après midi. Photo Mathis Nicod
john lee tient une conférence de presse à hong kong

Une conférence de presse exceptionnelle s'est tenue vendredi 23 septembre 2022 en présence de John Lee, Chief Executive et Pr Lo Chung-mau, Secretary of Health. A 15h45 heure locale, le Chief Executive a annoncé la fin de la quarantaine à l’arrivée sur le territoire, à partir de lundi 26 septembre ! 

 

C’est l’annonce la plus attendue par le monde des affaires, du tourisme et les familles qui souhaitent à nouveau aller et venir dans la ville sans contraintes.

La décision fait suite à la chute des cas d’infection. Ce jeudi, 5 990 nouveaux cas ont été enregistrés, contre plus de 10 000 le 9 septembre dernier. 

 

La fin d’une longue période de contraintes sanitaires

La quarantaine est en place à Hong Kong depuis le début de la pandémie. Depuis le 12 Août, les voyageurs doivent effectuer 3 jours en quarantaine à l'hôtel, à leur frais, et 4 jours d’autosurveillance restreignant l’accès aux lieux publics.

Au plus fort de la pandémie, au printemps 2022, la quarantaine s’élevait à trois semaines. « Nous étions 10 dans l’avion pour Hong Kong » témoigne Lucas, venu à ce moment-là pour un échange universitaire. 

La fin de la quarantaine était conditionnée une baisse significative des cas d'infection et une augmentation des vaccinations. Ces deux conditions sont maintenant remplies et le contrôle de la vaccination s'est accru. Ce vendredi, 77% de la population était vaccinée avec 3 doses. De plus, John Lee annonçait le 8 septembre dernier le contrôle du pass vaccinal partir de 5 ans, avec une entrée en vigueur le 30 septembre.

 

Quelles règles persistent ? 

Avant leur arrivée, les voyageurs ne devront plus présenter un test PCR négatif - seulement un R.A.T (auto-test rapide) réalisé maximum 24 heures avant le décollage vers Hong Kong. 

Le modèle qui entre en vigueur lundi est celui du "0+3" : aucune quarantaine mais 3 jours d'auto-surveillance, lors de laquelle la plupart des lieux publics restent inaccessibles.
A l'aéroport, les voyageurs seront testés mais pourront se rendre à leurs lieux de résidence sans attendre le résultat du test.
Dans les jours suivants leur arrivée, les voyageurs doivent se soumettre à un test PCR les jours 2, 4 et 6 dans les centres de test et effectuer un R.A.T tous les jours durant une semaine.


Le taux de cas positifs peu élevé chez les étrangers

Depuis l'annonce de la réduction de la quarantaine de 7 à 3 jours le 12 août dernier, le nombre de voyageurs étrangers a augmenté de 20% selon le Secrétaire aux Transports.
Selon la dernière statistique du Secrétariat à la santé, seuls 3% des arrivants étrangers étaient testés positifs.

 

Reprise de l'activité économique, grands évènements : un vent d'optimisme sur Hong Kong

Cette décision était plus qu’attendue pour la reprise des voyages d'affaires avec les pays d'Asie, dont la proximité à toujours fait la force de Hong Kong. La nouvelle tombe alors que Singapour vient de passer devant Hong Kong au « Global Financial Centres Index », qui classe les villes selon la facilité d’installation et de développement pour les entreprises, le niveau de taxation, la qualité de vie, entre autres.

Si la Chine reste difficile d'accès avec une quarantaine de 7 jours à l’arrivée, Hong Kong est désormais "connectée au monde", une formule employée par le gouvernement depuis plusieurs semaines. Nombre de pays d'Asie ont par ailleurs déjà allégé leurs restrictions : le Japon acceptera les étrangers sans visa à partir du 11 octobre, Taïwan devrait supprimer sa quarantaine de 3 jours le 13 octobre et la Corée supprimera l'obligation de porter le masque en extérieur d'ici quelques jours.

Hong Kong avait un besoin vital d'ouverture après plus de deux ans de régime sanitaire strict, ne serait-ce que pour les évènements internationaux annoncés en novembre :le sommet bancaire de la Hong Kong Monetary Authority, regroupant une centaine des plus grandes banques mondiales ainsi que les Hong Kong Sevens, un tournoi international de rugby à 7. Les doutes sur la venue des étrangers sont maintenant dissipés.  

Dans son intervention, John Lee a indiqué "ne pas exclure de nouveaux allégements de procédure". Celui-ci a annoncé que « la route vers l'ouverture serait continue progressive et ordonnée ». Mettant en avant la place de Hong Kong en tant que place financière, il a également affirmé que "l'ouverture avec la Chine continentale n'était pas en contradiction avec l'ouverture au reste du monde".

 

mathis nicod

Mathis Nicod

Mathis est étudiant à Sciences Po Aix en Provence. En stage pour 6 mois à Hong Kong, il participe à la rédaction d'articles et aux événements organisés par lepetitjournal.com
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale