Electricité, alimentation... l'inflation mine le pouvoir d'achat à Hong Kong

Par Marsha Gau | Publié le 05/04/2022 à 15:10 | Mis à jour le 13/05/2022 à 05:13
Photo : Etale de fruits à Hong Kong, photo de chromatograph @unsplash.com
Février a été marqué par par des augmentations très importantes des prix, lepetitjournal.com revient sur cette inflation à Hong Kong

Alors que février dernier marquait le pic de la cinquième vague d'infection à Hong Kong, nombreux sont les résidents qui se sont rués aux rayons des supermarchés et des étals de fruits et légumes par peur de manquer ou de la confirmation d'un éventuel confinement. Ces mêmes semaines avaient également été marquées par des augmentations très importantes des prix, lepetitjournal.com revient sur cette inflation à Hong Kong.

 

Rupture d'approvisionnement à Hong Kong pour cause d'infection

Début février, les prix des légumes frais ont triplé par rapport à leur prix normal. À l'habituelle flambée des prix du Nouvel An lunaire, Hong Kong a connu une interruption de l'approvisionnement en légumes frais en provenance de la Chine continentale. En cause, de nombreux cas positifs au Covid-19 parmi les chauffeurs de routiers retenus à la frontière avec la Chine, provoquant parmi les résidents Hong Kongais une vague d'achats paniques.

Malgré la volonté du gouvernement à vouloir rassurer ses résidents d'un approvisionnement suffisant et continue en provenance de la Chine continentale, les rayonnages vides nous ont rappelés l'incapacité de Hong Kong à s'auto-suffire : non seulement nous importons 90% de notre nourriture, mais nous dépendons de la Chine à 90% ou plus sur le porc, le bœuf et les légumes. 

En décembre, les prix des denrées alimentaires n'ont augmenté que de 1,9% alors que les tarifs de l'électricité, du gaz et de l'eau ont subi une hausse de 54,2% et les prix des vêtements et chaussures ont augmenté de 8,7%.

 

inflation prix consommation légumes électricité Hong Kong
Etale de légumes à Hong Kong, photo d'Annie Spratt @unsplash.com

 

Prix de l'alimentation en hausse à Hong Kong

Le prix du bak choi, qui est habituellement de 20 HKD au kilo, est passé à 45 HKD. Les brocolis sont également plus chers, habituellement à 14 HKD les trois, ils ont atteint 20 HKD par brocoli. L'huile de cuisson est passée de 72 HKD pour cinq litres à 115 HKD, le sel est passé à 4,90 HKD alors qu'en janvier, il était à 2,90 HKD.

Dans l'ensemble, les prix à la consommation ont augmenté de 1,6% en février à Hong Kong, principalement à cause de la flambée des prix des légumes frais. La reprise de l'approvisionnement alimentaire, suffisante et stable, en provenance de la Chine continentale limitera l'inflation sur les prix des denrées alimentaires, a déclaré le porte-parole du gouvernement.

 

L'indice des prix à la consommation de Hong Kong

À Hong Kong, l'indice des prix à la consommation est basé sur une enquête mensuelle menée sur l'ensemble du territoire. L'indicateur se compose de biens et services de consommation classés en 9 groupes. Le logement représente 31,6%, l'alimentation 27,5% et les services divers tels que l'éducation, les communications, l'information et les soins médicaux 15,9%. Les transports représentent 8,5%, les biens durables 5,2%, les biens divers 4,2% et les vêtements et chaussures 3,4%. L'électricité, le gaz et l'eau représentent 3,1% et les boissons alcoolisées et le tabac les 0,6% restants. Selon les statistiques de l'indice des prix à la consommation publiées la semaine dernière par le Département du recensement et des statistiques, le taux d'inflation annuel de Hong Kong a atteint 1,6% en février 2022, contre 1,2% le mois précédent, son niveau le plus bas depuis sept mois. Il reste néanmoins inférieur aux prédictions du marché de 1.9%.

Parmi les composantes de l'IPC, les prix qui ont le plus augmenté concernent les vêtements et les chaussures (+8%), le transport (+7%), les denrées alimentaires de base (+4,5%), la restauration (+3,6%) et les biens durables (2%).

 

Hausse du prix de l'électricité à Hong Kong

Si le rapport du gouvernement sur la situation économique nous indique que l'inflation sous-jacente devrait rester globalement maîtrisée à court terme, un porte-parole du gouvernement a ajouté qu'il faudra s'attendre à plus d'inflation, notamment en raison de la flambée des prix de l'énergie et des matières premières.

En décembre dernier, les tarifs de l'électricité, du gaz et de l'eau avaient subi une hausse de 54,2%. Les subventions sur l'électricité accordées par le gouvernement aux foyers Hong Kongais en 2020 avaient contribué à diminuer les effets directs sur le portefeuille des résidents. Cette subvention de 1000 HKD sera reconduite dès juin prochain. Elle présentera sous forme de 12 déductions sur facture, chaque foyer recevra une déduction de 80 HKD pendant les 11 premiers mois et 120 HKD au 12e mois.

Selon l'agence de notation Moody's, Hong Kong devrait atteindre une croissance économique de +3,5% cette année, alimentée par les plans de relance du gouvernement, les exportations et les bons de consommation pour relancer la consommation, après une croissance de +6,5% en 2021.

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale