Lundi 1 juin 2020
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Déclaration fiscale: les obligations des Français de l’étranger

Par Lepetitjournal Hong Kong | Publié le 10/05/2020 à 16:03 | Mis à jour le 10/05/2020 à 16:03
Photo : Pas évident de remplir correctement sa déclaration fiscale lorsque l'on réside à l'étranger @stevepb/Pixabay
impots français étranger equance

Déclarer ses impôts et compléter sa déclaration de revenus est un exercice parfois compliqué pour un non-résident français. Equance vous éclaire.

contenus sponsorisés

Les non-résidents doivent souscrire leur déclaration de revenus en ligne impérativement avant le 4 juin 2020 à 23h59 (heure française).

La situation fiscale d'un contribuable non-résident est à distinguer de celle d'un résident fiscal de France.

Vous êtes résident fiscal à Hong Kong, ce sera donc à la convention fiscale signée entre la France et Hong Kong de régler le sort de votre lieu d’imposition selon la catégorie de revenus.

Les revenus de source française font l'objet d'une imposition en France selon les modalités ci-après présentées.

Des règles spécifiques à cette situation s'appliquent pour les différentes catégories d'impôt, et ce notamment pour l'Impôt sur le Revenu (IR), l'Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI), ou encore de prélèvements sociaux.

 

Il convient de distinguer deux types d’imposition :

1/ Les revenus soumis à l’article 197 A du Code Général des Impôts (CGI) c’est-à-dire les revenus dont le taux minimum d’imposition est de 20%, sauf cas particulier. Ces revenus sont à déclarer au mois de juin de cette année.

Ce sont les revenus fonciers, bénéfices agricoles, commerciaux (dont les locations meublées), non commerciaux, les rentes viagères à titre onéreux, les salaires dépassant les seuils de l’article 182 A.

Les revenus et plus-values des biens immobiliers supporteront la CSG CRDS au taux de 17,2% pour les résidents hors de l’UE - Suisse – EE

Enfin, les impôts locaux tels que la taxe foncière et le cas échéant, la taxe d’habitation sont également dus par le non-résident de France.

 

2/ Les revenus soumis à l’article 182 A et suivant du CGI, et les plus-values immobilières imposées à 19%.

Les revenus soumis au 182 A et suivant sont les salaires, pensions et rentes de source française, certains gains d’actionnariat salarié et autres revenus particuliers définis aux articles 182 A, A bis, A ter et B.

Ces revenus sont, en principe, prélevés à la source et ne doivent pas être déclarés sauf si certains seuils sont dépassés, ce qui pourra entraîner un complément d’impôt au taux minimum de 20%.

Ces revenus sont soumis à la retenue à la source jusqu’au 1er janvier 2023.

En ce qui concerne l’impôt sur la fortune immobilière, les non-résidents ne doivent déclarer leur patrimoine immobilier situé en France que si celui-ci dépasse le seuil de 1 300 000 euros net. Les biens immobiliers détenus à l’étranger ne sont pas à déclarer pour les non-résidents de France. Cette déclaration de l’IFI s’effectue en même temps que pour la déclaration de revenus.

 

Préparez votre déclaration fiscale en participant au webinar du mercredi 20 mai de 17h à 18h (HKT) organisé en partenariat avec Hong Kong Accueil.

Inscrivez-vous en contactant directement Malik DIF, votre consultant en gestion privée internationale basé à Hong Kong: ICI 

Site Equance

 

0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
#MAVIEDEXPAT

Une "confinée" à Pondichéry se déconfine doucement (3)

Arrivée par hasard en Inde il y a 10 ans, Isabelle Pacaud n'est plus jamais repartie. Aujourd'hui résidente de Pondichéry, elle nous raconte, avec ses mots, son quotidien de "confinée".