Dimanche 31 mai 2020
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Coronavirus: “Hong Kong est mieux préparé qu’en 2003”

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 20/02/2020 à 00:40 | Mis à jour le 20/02/2020 à 13:13
SARS Coronavirus Hong Kong

L’être humain apprend de ses expériences. A ce titre, comparer la situation actuelle à Hong Kong avec l’épidémie de SARS en 2003, similitudes et différences, est riche d’enseignement. Nous avons interrogé Michael, Français résident de longue date, et Kevin, Hongkongais natif, sur leurs souvenirs.

 

Vous étiez à Hong Kong en 2003 pendant l'épidémie de SARS, pouvez-vous nous en parler?

Kevin: A l’époque, nous ne savions pas exactement ce qui se répandait dans la communauté. Jusqu’à ce qu’on entende aux nouvelles que du personnel médical était infecté et que des personnes infectées étaient mortes, les Hongkongais n’étaient absolument pas conscients de la gravité de la maladie. A partir de là, tout le monde a commencé à mettre des masques dans la rue, dans le métro, partout. Le pire a été atteint quand en un seul jour 10 patients sont morts à l’hôpital.

Michael: L'épidémie du SARS de 2003 était différente principalement du fait que Hong Kong était devenu l'épicentre mondial de la maladie, avec un total de 299 morts à Hong Kong sur 774 morts dans le monde. Le patient zéro était venu de Chine populaire et avait résidé à l'hôtel Métropole à Mongkok. De là l'épidémie s'est répandue à travers le monde. L'immeuble le plus affecté était à Amoy Garden (Kowloon Bay), il y a eu 99 morts dans un seul immeuble. Le virus se propageait par les tuyauteries.

 

SARS et Coronavirus Hong Kong
Lavage de mains dans les écoles en 2003: une mesure efficace, une habitude pour la vie

 

Pouvez-vous comparer la réaction de la population maintenant et en 2003 ?

Kevin: Cette fois les Hongkongais réagissent beaucoup plus rapidement qu’en 2003. Dès que nous avons entendu que l’épidémie se répandait à Wuhan depuis décembre 2019, les gens ont commencé à acheter des masques et à améliorer leur hygiène personnelle. Il y a toujours des rumeurs dans une cité aussi dense que Hong Kong. En 2003, certains stockaient du sel et du vinaigre, cette fois ils stockent du papier toilette, du riz, même des serviettes hygiéniques et des préservatifs! C’est absolument absurde.

Michael: Je pense que Hong Kong est mieux préparé qu'en 2003. Nous avons ici 63 personnes contaminées officiellement, dont deux décès. Les gens portent bien les masques, même si médicalement il est peu probable que cela nous protège d'un virus. Cette fois-ci le gouvernement a verrouillé les postes frontières principaux, bien que cela ait été fait sous la pression de la population et après un début de grève des personnels hospitaliers. La différence avec 2003 est que le nombre de visiteurs chinois sur Hong Kong est bien plus élevé, donc si les frontières réouvrent, le flux de personnes avec le danger sous-jacent est beaucoup plus élevé qu'en 2003.


 

SARS et Coronavirus Hong Kong
Achats panique en 2003: le riz, denrée éternelle

 

Suite à l'impact du SARS sur la société et l'économie, comment la cité s'est-elle remise de la crise ?

Kevin: Hong Kong est une société extrêmement résiliente. Ceci étant dit, le rebond de l’économie ne sera réel que si le gouvernement utilise la bonne stratégie. Après 2003, Beijing a autorisé les citoyens de toutes ses provinces à visiter Hong Kong, ce qui a permis de donner un coup de fouet à l’économie hongkongaise alors en pleine récession. Cependant, cette fois-ci, quand on voit la fragilité de l’économie en Chine suite à la guerre commerciale avec les US, quand on voit aussi la concurrence croissante de centres de production dans d’autres pays asiatiques comme le Vietnam, le Cambodge, la Malaysie, l’Indonésie, etc., on peut anticiper un soutien de la Chine envers l’économie de Hong Kong bien moindre qu'en 2003. Il est possible que l’économie de Hong Kong stagne après cette crise sanitaire plus longtemps qu’en 2003.

 

SARS et Coronavirus Hong Kong
Cours de sport dans les écoles de Hong Kong en 2003

 

Michael: En 2003, l'économie a beaucoup et longtemps souffert de cette épidémie, avec une crise qui a duré plus de 6 mois. La crise était multiple, avec des gens qui n'arrivaient plus à rembourser leurs crédits immobiliers et les banques qui refusaient de reprendre les appartements de peur que la crise ne se répande encore plus. Il y avait même des personnes qui abandonnaient leurs véhicules dans des parkings. C’est pourquoi il est inconcevable que l'impact économique à Hong Kong et en Chine soit faible, car le modèle économique de Hong Kong repose grandement sur les consommateurs Chinois pour soutenir l'industrie des détaillants de Hong Kong.

 

SARS et Coronavirus Hong Kong
Le staff du Prince of Wales hospital accueille le PM Wen Jiabao le 30-06-03: Hong Kong est officiellement sorti de crise

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.