Samedi 14 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Connaissez-vous le Hollywood de l’Asie?

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 13/11/2019 à 14:00 | Mis à jour le 13/11/2019 à 15:40
Studio Hong Kong

Savez-vous que deux des plus grands studios de l’histoire du cinéma hongkongais sont situés aux abords de Tseung Kwan O? Aujourd'hui, lepetitjournal.com vous invite a découvrir l'histoire des légendaires studios Shaw.

 

Les frères Shaw

Les studios des frères Shaw, aussi appelés le Hollywood de l’Asie et situés depuis 2005 au 201 Wan Po Rd, Siu Chik Sha, incarnent l’héritage de la plus grande compagnie de production cinématographique de Hong Kong.

La saga commence en 1925. Les frères Shaw (Runje, Runme, et Runde) fondent alors la Tianyi Film Company à Shanghai puis un réseau de distribution à Singapour. Runme et le plus jeune frère, Runrun, s’installent à Hong-Kong en 1934 après le succès du premier film parlant en cantonais de la fratrie, White Golden Dragon. L’acteur principal est un chanteur d’opéra Cantonais, Sit Gok-Sin. Bientôt, le gouvernement nationaliste de Nankin interdit les films d’arts martiaux et les films en cantonais. Les frères Shaw vont transformer la contrainte en opportunité.

La Shaw Organisation, depuis Hong-Kong, délocalise toute la production shanghaïenne à Clearwater Bay. Le complexe devient bientôt le centre de production de la fratrie sous le nom Shaw & Sons Ltd. puis en 1958 Shaw Brothers.

 

Studio Hong Kong
Les studios Shaw

 

Le grand décollage

Après 1949, en sus des films en cantonais, les frères Shaw reprennent le tournage de films en mandarin: les Chinois de la diaspora sont en manque. En 1960, l’entreprise familiale est déjà devenue le plus grand studio privé du monde, avec pas moins de 23 bâtiments sur 18 hectares, incluant en sus des studios à la pointe de la technologie de l’époque (15 scènes), des résidences pour les acteurs et les plus chanceux des 1300 employés. 

L’ambiance n’est pourtant pas à la baignade. Les frères sont à la tête d’un empire qui ressemble plus à un sweatshop. Plus de 1000 films sortiront des studios. Il s'agit souvent de films dont l’intrigue est adaptée de films occidentaux, une pratique qu’on appelle alors “réchauffer le riz de la veille”. Certains films restent cependant dans les annales: "The Magnificent Concubine", "The Love Eterne", "One-Armed Swordsman". Le studio popularise rapidement les films de kung-fu, avec bientôt "Five Fingers of Death" et "The 36th Chamber of Shaolin". En 1978, une série d’acteurs, stars des Shaw studios depuis des années (Lo Mang, Lu Feng, Sun Chien, Chiang Sheng, Kuo Chui) crève l’écran. Ce sont les grandes années des Venom movies, les classiques du kung-fu.

 

Studio Hong Kong
Sir Run Run Shaw devant son studio

 

Les premières stars locales installent Hong Kong dans le panorama mondial

Grâce au frères Shaw et à quelques grands noms (Bruce Lee, Jackie Chan, John Woo, Maggie Cheung), Hong Kong sera pour un temps le 3ème exportateur de films du monde.

Shaw fait face à une nouvelle concurrence: l’entreprise écrase sa rivale dans les années 1960, la Cathay organisation (et oui, déjà eux). Mais c’est le roi du kung-fu Bruce Lee, qui en choisissant Golden Harvest pour Enter the Dragon, signe la fin de l’âge d’or des studios Shaw. Il n’est pas seul, le piratage commence aussi à faire très mal.

Shaw Brothers se lance alors dans la coproduction avec des studios occidentaux, puis cesse toute production en 1986. Ces années 1980 voient aussi l’éveil du cinéma chinois, ce n’est pas rien.

 

Studio Hong Kong
Les studios Shaw de TKO

 

TVB City, projet d'envergure

Visionnaire, Shaw avait anticipé et s’était impliqué dès 1967 dans la télévision, avec TVB. Situés au 77 Chun Choi Street, les studios de TVB City sont les deuxièmes grands studios du quartier, et une filiale du groupe Shaw.

Les studios ont coûté 2,2 milliards de HKD et ont ouvert en 2003 en présence du Chief Executive de l’époque Donald Tsang, on voit l’importance de l’événement. D’une surface de 11 hectares, les studios de TVB City ont inclus tout ce dont un centre pour la production télévisée digitale a besoin. Le complexe inclut un centre de radiodiffusion de 11 étages, des ateliers, un centre de presse, un complexe d’antennes satellites, deux sites de tournage en extérieur et 22 studios de production, dont le plus grand studio de télévision commerciale d’Asie.

Les studios Shaw à TKO occupent 4 hectares. Le site originel de Clearwater Bay est désormais classé monument historique de niveau 1, mais la réhabilitation prévue peine à voir le jour. Les studios de TKO sont partiellement en rénovation, l’objectif étant de rester en phase avec les pratiques de production digitale. Le site fait principalement de la post-production et du doublage. Il abrite aussi un incubateur et, comme beaucoup d’initiatives à Hong-Kong, se transforme en business angel, centre de financement pour jeunes créateurs.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et pratique la randonnée. Elle contribue au Petit Journal sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Hong Kong

HISTOIRE

Repulse Bay, ou l'histoire de la "Riviera" de Hong Kong

Occupée par des pirates, transformée en mini Côte d’Azur, la station balnéaire du Sud de l'île a longtemps attirée des acteurs hollywoodiens et les exilés shanghaïens fortunés.