Vendredi 3 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Comprendre l'application Hong Kong Observatory

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 19/05/2020 à 15:00 | Mis à jour le 19/05/2020 à 15:00
Photo : Le lendemain du passage de Mangkhut, deux personnes se rendant au travail. Crédit : Anthony Ivanoff
hong kong observatory observatoire météo typhon ouragan pluies mousson alertes

Les mois estivaux arrivent et, avec eux, leurs traditionnels typhons, averses et précipitations. Pour ce faire, l’application du Hong Kong Observatory pourra vous aiguiller, mais quels en sont les secrets et que signifient toutes les alertes que nous recevons quotidiennement? Lepetitjournal.com a décrypté pour vous les codes de cette application gouvernementale.

Située en Asie du Sud-Est, Hong Kong a un climat qu’on appelle subtropical, ce qui signifie que si la moitié de l’année, les saisons sont plutôt douces et agréables, quand arrive l’été, cela peut devenir un peu difficile. Entre les typhons, l’humidité ambiante, la chaleur et les pluies régulières, cela peut être compliqué de s’occuper les weekends de ce qu’on surnomme la belle saison.

Avec ses précipitations allant de 1300 à 3000 millimètres selon les années et tombant essentiellement entre mai et septembre, contre 500 à 2000 en France, l’achat d’un parapluie est alors indispensable.

Pour pouvoir anticiper les mois à venir, voici les divers codes du Hong Kong Observatory.

Comment ça fonctionne?

L’Observatoire de Hong Kong est l’agence gouvernementale de prévisions météorologiques. S’occupant de prévoir la météo et d’émettre des avertissements sur les dangers liés aux conditions météorologiques, c’est l’application indispensable à avoir sur son téléphone.

L’Observatoire observe notamment la météo pour le grand public, pour les services d’aviation et maritime. Il s’occupe — en plus des services de météo classiques — d’anticiper les cyclones tropicaux et les éventuels séismes, de maintenir l’heure officielle par horloge atomique et de surveiller les niveaux de radiation.

 

Comment décrypter l'application du Hong Kong Observatory ?
L'application du Hong Kong Observatory : l'allié essentiel de tous résidents à Hong Kong pour se tenir au courant de la météo

 

En cas de pluies

Lorsqu’il se met à pleuvoir à Hong Kong, vous recevrez probablement de nombreuses alertes sur votre smartphone. Ces signaux sont conçus pour prévenir le public de potentielles fortes pluies susceptibles de provoquer des perturbations majeures. Ces avertissements se répartissent sur trois niveaux :

  • Le premier niveau : Amber Rain

Avec son logo orange en forme de nuage, ce signal est le plus courant. Il signifie que "de fortes pluies sont tombées ou devraient tomber sur Hong Kong, dépassant 30 millimètres en une heure". Ce niveau n’a pas d’incidence sur la vie quotidienne, si ce n’est qu’il est fortement déconseillé de sortir sans parapluies, et qu’il faut surveiller l’application afin de voir si l’alerte rouge n’est pas lancée.

  • Le deuxième niveau : le signal rouge

Les red rain indiquent que des pluies torrentielles s’abattent sur Hong Kong, pouvant dépasser les 50 millimètres de précipitation en une heure. Lorsque ce type de pluie arrive sur Hong Kong, les enfants "doivent rester à l’école, sauf s’il existe un risque visible de rester dans le bâtiment. S’ils sont toujours à la maison, tous les étudiants doivent y rester jusqu’à nouvel ordre."

Les travailleurs en extérieur quant à eux doivent interrompre leurs activités, et les personnes se trouvant au sein de leur entreprise doivent attendre que celle-ci s’arrête avant de rentrer chez soi. Les employés se situant dans les zones où les services de transport pourraient être suspendus peuvent être exceptionnellement libérés à la discrétion de leur responsable.

 

  • Le troisième niveau : black rain

Quand c’est une black rain qui arrive sur Hong Kong, chaque individu se doit d’être vigilant, puisque plus de 70 millimètres d’eau peuvent s’abattre sur la ville en une heure. À ce moment-là, il est recommandé à chacun de "chercher immédiatement un abri. Les bus et autres transports publics sont arrêtés… et les services de MTR sont limités ou suspendus en raison du risque d’inondation." Si la pluie a lieu tôt le matin, les employeurs ne peuvent pas obliger leurs collaborateurs à venir au travail pendant celle-ci, à moins qu’un accord préalable sur les modalités de travail pendant les tempêtes de pluie n’ait été conclu.

En cas de cyclones

Lorsqu’il cyclone se trouve à moins de 800 kilomètres de Hong Kong, c’est également le Hong Kong Observatory qui se charge d’alerter la population.

Voici les différents signaux que vous allez recevoir et ce qu’ils signifient :

  • Le signal le plus bas, intitulé T1

Le signal T1 informe simplement le public qu’un cyclone se trouve à environ 800 kilomètres de Hong Kong, et qu’il pourrait se diriger vers le territoire. Si cela arrive, il suffira de rester attentif aux notifications de l’application et aux bulletins météorologiques.

Il convient toutefois d'être vigilant. Lorsqu’un typhon se situe à 800 kilomètres de Hong Kong, "il y a trois chances sur quatre que le signal 1 soit suivi d’avertissements de forts coups de vent."  Paradoxalement, quand cela se produit, le temps est généralement beau et chaud.

  • Le signal T3

Le signal T3 annonce qu’un cyclone tropical "devrait se rapprocher suffisamment de Hong Kong pour provoquer des vents forts à Hong Kong, pouvant aller de 50 à plus de 100 kilomètres-heure". Dans ces cas-là, vérifiez bien vos portes et fenêtres pour vous assurer qu’elles sont bien fermées.

  • Le signal T8

C’est au signal T8 que tout se corse. Quand cela arrive, un véritable typhon passera sur Hong Kong. Les rafales pourront dépasser 180 kilomètres à l’heure… et il faudra rester calfeutré à la maison.

Pas de panique : vous recevrez l’annonce plusieurs heures avant que l’ouragan n’entre sur le territoire. Lorsque nous sommes en signal T8, les ferries cesseront de fonctionner, toutes les écoles seront fermées, les personnes devront rentrer immédiatement à la maison et y rester le temps que l’alerte soit levée… les fenêtres et les portes devront être bien verrouillées et les voitures garées dans des zones abritées.

Dès le signal T8, évitez de sortir. De nombreux objets volent ou tombent des étages en hauteur, et les assurances pourraient ne pas vous couvrir s’il vous arrivait quelque chose.

  • Le signal T9

Le signal 9 indique que le typhon devrait augmenter considérablement en force et que l’œil du cyclone passera sur Hong Kong, faisant changer brusquement les vents de direction.

 

  • Le signal T10

Le signal 10 est le plus haut existant. Les vents pourront dépasser les 200 kilomètres à l’heure. Dans ce genre de cas, l’Observatoire conseille de renforcer certaines fenêtres avec des meubles lourds, des accessoires, des barres ou même des matelas.

De plus, les eaux peuvent monter de manière significative inondant les étages situés en contrebas. Des glissements de terrain peuvent se produire et certains bâtiments peuvent s’effondrer. Dans ces cas-là, il est important de suivre toutes les recommandations émises par le gouvernement.

D’autres signaux plus spécifiques

D’autres alertes existent et surgiront sur votre téléphone à tout moment. Entre autres, vous pourrez avoir des avertissements de températures extrêmes (very hot weather warning), destinées à prévenir la population — en particulier les personnes fragiles — d’éviter les expositions prolongées au soleil et de bien s’hydrater.

Vous pourriez également recevoir des signaux concernant des dangers d’incendie (Fire Danger Warning). Lorsque ce signal s’affiche, il est important de ne pas allumer de feu sur les sites de barbecue ou dans la nature et de faire attention à ses mégots de cigarette. Les flammes peuvent se répandre rapidement. Si vous êtes témoin d’un incendie, appelez immédiatement le 999, notez la direction dans laquelle le feu se propage et évitez "de vous échapper dans la même direction que le vent dominant." Finalement, abritez-vous dans un endroit avec peu de végétation.

Le strong monsoon signal quant à lui, signifie que des rafales associées à la mousson d’été ou d’hiver soufflent sur Hong Kong et devraient dépasser 40 kilomètres par heure. Il ne faut pas faire de sport nautique ou d'activité en lien avec le vent comme du parapente.

Mais vous pourrez aussi voir des alertes concernant les glissements de terrain, liées aux fortes pluies, et… plus rarement, des avertissements de tsunamis. Rassurez-vous, de son histoire, Hong Kong n’a jamais été touchée par un raz-de-marée, les îles de Philippines et de Taïwan faisant barrière vers l’archipel de Hong Kong. Si cela devait toutefois arriver, éloignez-vous des rives et positionnez-vous sur des collines ou des montagnes suffisamment élevées.

D’après l’Observatory, "les étages supérieurs d’un bâtiment élevé en béton armé peuvent fournir un refuge sûr si vous n’avez pas le temps de vous déplacer rapidement à l’intérieur des terres ou vers des terrains en hauteur."

Pour connaître tous les signaux émis par l’Observatoire de Hong Kong, n’hésitez pas à consulter leur site web.


 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis peu à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, enseigne le français, vient de terminer son premier roman et met bien volontiers son talent au service du Petit Journal
0 Commentaire (s)Réagir