Dimanche 22 juillet 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

1er juillet: Carrie Lam met l'accent sur l'unité

Par Matthieu Verrier | Publié le 01/07/2018 à 14:00 | Mis à jour le 01/07/2018 à 16:54
Photo : La cérémonie du 1er juillet coïncidait avec le premier anniversaire de Carrie Lam à la tête de l'exécutif.
1er juillet, anniversaire, rétrocession, hong kong, pékin, carrie lam

La cheffe de l'exécutif a participé à la cérémonie du lever de drapeau pour le 21e anniversaire de la rétrocession de Hong Kong à la Chine. C'était l'occasion pour Carrie Lam de revenir sur sa première année au pouvoir.

Carrie Lam est satisfaite. Ses concitoyens saluent très souvent la réussite de sa première année. C’est du moins ce qu’elle a assuré ce dimanche dans son discours marquant les 21 ans de la rétrocession de Hong Kong à la Chine, date qui correspond aussi à son premier anniversaire à la tête de l’exécutif local. Devant son prédécesseur, CY Leung, Carrie Lam Cheng Yuet-ngor s’est félicitée d’un calme revenu dans la région.

Ne pas remettre en question "un pays"

Surtout, les liens avec Pékin ont été soulignés. L’an dernier Xi Jinping avait fait le déplacement. Ce dimanche, la cheffe de l’exécutif a rappelé l’importance du “un pays” dans la formule “un pays, deux systèmes”. Aucune remise en cause ne sera acceptée. La pression mise sur les “localistes”, avec notamment l’invalidation de candidatures aux législatives partielles, avait déjà mis en exergue cette position inflexible de l’exécutif.

A quelques centaines de mètres de la cérémonie de lever du drapeau, des militants pro-démocratie ont tenté d’approcher mais se sont heurtés à un cordon de policiers. Dans l’après-midi un étudiant, parmi les 50 000 manifestants pro-démocratie, explique: "elle prend des mesures pour l’immobilier et mène une politique sociale mais il faut regarder toute l’image et notamment la politique docile et vis-à-vis de Pékin."

Une loi sécurité pour bientôt

L’immobilier. Carrie Lam, justement, en a parlé comme la première de ses priorités. Elle n’attend pas de miracle de l’annonce faite vendredi sur la taxe sur les logements vacants. La cheffe de l’exécutif insiste davantage sur les mesures qui seront dévoilées en octobre pour gagner en surface constructible, notamment sur la mer. Il lui faudra aussi pour satisfaire Pekin faire adopter la loi sécurité tant attendue par les autorités chinoises. "Le plus tôt sera le mieux", a concédé Carrie Lam. Il sera dur alors de satisfaire autant Pékin et les Hongkongais. 
 

Nous vous recommandons

Matthieu Verrier journaliste Hong Kong

Matthieu Verrier

Journaliste et chroniqueur politique pendant dix ans en France et auteur du Contremanuel de la politique (2016, éd. Tana), Matthieu Verrier a rejoint Hong Kong en janvier dernier.
0 CommentairesRéagir