Le Vietnam peut-il vraiment devenir le « nouveau tigre » d'Asie ?

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 30/05/2022 à 08:20 | Mis à jour le 30/05/2022 à 11:44
Le Vietnam peut-il devenir le nouveau tigre d'Asie ?

A ce jour, l’Asie compte quatre « tigres » : la Corée du Sud, Taïwan, Singapour et Hong Kong. Le Vietnam, lui, commence à sortir ses griffes, mais avec une belle ardeur. Comment le Vietnam peut-il progressivement devenir le nouveau tigre de l'Asie ?

Si l’on s’en réfère toujours aux « quatre tigres », on s’aperçoit qu’entre 1960 et 1990, ils ont enregistré une croissance moyenne d’environ 6% par an, et que c’est justement ce taux qui leur a permis de se développer et de s’industrialiser.

Si l’on s’intéresse maintenant au cas du Vietnam, on constate aisément que depuis 1986, an un du Doi Moi, sa croissance est parmi les plus élevées au monde, avec un taux moyen de 6,55% par an jusqu’en 2019...

Pandémie oblige, ce taux aura été beaucoup moins élevé en 2020 et 2021 (2,9 et 2,58%). Il est toutefois resté positif : chose dont peu de pays peuvent se targuer sur cette période.

Mieux encore, le pays a réussi à multiplier par 3,7 son PIB par habitant, et à faire reculer le taux de pauvreté, le tout en l’espace de deux décennies.

Économie vietnamienne : une reprise forte pour 2022

Désormais, l’heure est à la reprise. Au Vietnam, cette reprise est particulièrement forte et rapide, ce qui a fait récemment dire au magazine Business Times qu’en cette année du Tigre, le pays pourrait bien devenir le nouveau tigre asiatique… Business Times relève d’ailleurs les signes tangibles de la montée en puissance d’une classe extrêmement aisée, au Vietnam, qui n’hésite pas à afficher ostensiblement des symboles de cette richesse nouvellement acquise (appartements de luxe, voitures de sports clinquantes…).

 

Ho chi Minh ville est la mégalopole economique du Vietnam

 

Le fait est que les Vietnamiens seront rapidement passés de la bicyclette au scooter, et désormais du scooter à la voiture. Le Vietnam a du reste commencé à produire ses propres voitures, avec notamment la marque Vinfast…

Mais le Vietnam semble également très dynamique au niveau des startups et de l’externalisation des logiciels, au point de prendre progressivement u véritable ascendant, dans ces domaines, sur la autres pays du sud-est asiatique.

Autre domaine dans lequel le Vietnam a plus qu’une carte à jouer : les énergies renouvelables. L’énergie solaire, en particulier, est un secteur tout à fait prometteur, pour le pays.

Une accélération fulgurante du Vietnam

Mais revenons à nos quatre « tigres d’origine », si l’on peut ainsi dire... Dans ces pays, l’industrialisation a d’abord été un moyen de s’affranchir de l’importation, comme l’a très justement noté Investopedia. Il s’agissait, dans un premier temps, de produire en quantité, voire en quantité astronomique. Le qualitatif est venu plus tard, avec la prospérité.

Quid du Vietnam ? Le pays est aujourd’hui l’un des pays les plus compétitifs de la planète, et son industrie affiche l’un des taux de croissance les plus élevés. Là encore, le parallélisme paraît pertinent.

Toujours d’après les observations d’Investopedia, les quatre tigres asiatiques du 20e siècles se sont tous clairement tournés vers le libre-échange, et donc vers l’exportation…

Le Vietnam, faut-il le rappeler, a signé de nombreux accords de libre-échange, et pour ce qui est des exportations, il a clôturé l’année 2021 sur un chiffre record de 668,54 milliards de dollars, en hausse de 22,6% par rapport à 2020. Voilà qui, à la limite, se passe de commentaires.

Tout au plus pourrait-on préciser que selon le dernier rapport de la société d’études de marchés IHS Markit (Royaume-Uni), l’industrie manufacturière a enregistré une très forte augmentation, au Vietnam, en janvier 2022. Si l’on ajoute à cela que l’agence de notation Fitch Credit prévoit un avenir radieux aux exportations vietnamiennes, on comprend que cette année du Tigre risque fort d’en être une, au Vietnam…

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale