Vendredi 23 août 2019
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Je m’installe au Vietnam : quel logement envisager ?

Par Loanne Jeunet | Publié le 29/06/2018 à 16:25 | Mis à jour le 15/07/2019 à 14:30
Photo : © Nicolas McComber
installation vietnam logement

Quitter son pays pour un autre avec son lot d’incertitudes peut faire peur, mais en comparaison, certains points valent la peine de sauter le pas. Le logement au Vietnam en fait partie. Détails bons à savoir si vous y emménagez. 

La France finit toujours par nous manquer. Mais cette mère si unique et belle peut parfois se révéler impitoyable - si bien que quelques-uns de ses enfants finissent par prendre complètement le large pour des contrées plus indulgentes. Le coût de la vie en général, et plus précisément le coût du logement sont véritablement des facteurs dissuasifs. Sans oublier la montagne de paperasse administrative qu’il faut remplir pour espérer intégrer un appartement - attention, un 50m2 à 650€ en banlieue parisienne, ou une chambre de bonne de 9m2 au même prix dans la capitale, avec toilettes sur le palier, quand même !… 

A l’inverse de la France où les loyers ne cessent de grimper dans le secteur immobilier, celui du Vietnam est tout à fait bon marché. Toujours sur la base d’un deux-pièces de 40m2 avec jardin, les prix oscillent entre 200 et 400$ dans les grandes villes comme Ho Chi Minh, Da Nang, Ha Noi etc. Une différence non négligeable ! 

 

Les différents moyens d’obtenir un logement 

La plupart du temps, les appartements sont meublés. Nul besoin donc de traîner derrière vous vôtre mobilier volumineux, ni d’aligner une facture extrêmement salée pour les transporteurs ! Commencer à chercher un logement depuis la France peut se révéler compliqué. Rien ne vaut les recherches sur place. 

Vous pouvez tout aussi bien passer par des agences immobilières que par des particuliers. Si vous souhaitez un appartement ou une maison "propres" avec tout le confort connu en Occident, il existe de multiples agences spécialisées pour les expatriés. En revanche, cette formule vous coûtera probablement plus cher, les prix des loyers étant nettement au-dessus de ceux pratiqués pour les locaux.

Si vous préférez vous débrouiller seul, il est possible et pratique de recourir aux différents groupes dédiés au logement sur les réseaux sociaux. 

Ci-dessous, une liste non exhaustive de groupes Facebook existants : 

Enfin, la solution la plus intéressante pour trouver un appartement ou une maison peu onéreux est sûrement de passer par des sites vietnamiens. En revanche, attention à bien vérifier les dates de parution des annonces, car certaines datent de plusieurs mois, voire des années. 

Ce que lepetitjournal.com Ho Chi Minh Ville vous conseille : 

Le site Internet Chợ Tốt, leboncoin vietnamien, avec des prix qui n'ont rien à voir avec ceux des logements qu'on peut proposer aux expatriés ! De plus, c'est un bon moyen de se retrouver dans des emplacements méconnus de Sái Gón, au milieu de voisins vietnamiens ne parlant pas un mot d'anglais, au bout d'une petite ruelle - hẻm - pittoresque. Immersion complète garantie dans la vie locale !

Dans tous les cas, il est indispensable de bien lire le bail de location avant signature - les baux peuvent aller de 1 mois renouvelables, à un an et plus - et ne pas hésiter à se faire aider par une personne locale, ou des expatriés déjà au courant des procédures. 

 

Vivre en colocation

C’est la formule la plus économique : les appartements et maisons partagés sont une chose très courante au Vietnam. C’est aussi un bon moyen pour les expatriés de rencontrer leurs semblables et de se créer ainsi un réseau. Enfin, quand on partage le loyer, on peut se permettre un meilleur logement, tant au niveau du confort que de la localisation.  

 

L’alternative Airbnb 

Dans le cas où vous venez de poser vos valises sur le sol vietnamien sans avoir rien anticipé, Airbnb  est une bonne solution temporaire. Au mois, saisonnière, pouvant aller jusqu’à un an, les prix s’affichent à la nuitée ou au mois, et fluctuent fortement selon la période souhaitée. Une multitude d’appartements  fourmille sur la plateforme : logement chez l’habitant,  hôtels, structures de type condominium (bâtiments locatifs où divers services sont accessibles : blanchisserie, piscine, salle de sport, courts de tennis etc)…  En revanche, les prix pratiqués sur Airbnb ne reflètent pas ceux de la réalité de l'immobilier vietnamien. 

installation vietnam logement

 

Acheter au Vietnam 

 Acheter un bien au Vietnam est à votre portée mais seulement sous certaines conditions.  Vous êtes d’origine vietnamienne (Viet Kieu) ou marié(e) avec un(e) Vietnamien(ne). Dans ce cas vous n’avez le droit qu’à un seul achat immobilier. Ce peut être une maison, une villa, ou un terrain. 

Dans le cas où vous avez apporté, ou vous pouvez apporter une contribution particulière au pays, le gouvernement vietnamien pourra vous décerner une décoration qui vous autorise à acheter, même si vous êtes étranger.

Toujours dans la même veine, si vous êtes reconnu en tant qu’expert dans un domaine, cela s’applique aussi dans ce cas. 

Enfin, les étrangers résidant au Vietnam depuis plus de 6 mois et y travaillant sont aussi dans leur droit d’acheter un unique appartement. 

Dans tous les cas, si vous prévoyez d’investir dans un bien immobilier, comptez 18 à 20 000$ minimum. 

Nous vous recommandons

loanne jeunet

Loanne Jeunet

Journaliste passionnée, responsable de l'édition Ho Chi Minh Ville ; rencontrer, partager et raconter. :)
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Diep mar 24/07/2018 - 11:59

Pour les agences, ce sont les propriétaires qui règlent les frais d'agence, en général. En plusieurs années au VN, ni mes amis ni moi n'avons jamais réglé ces frais, mais toujours les propriétaires.

Répondre

Vivre à Ho Chi Minh Ville

CULTURE

STREET FOOD - Quel plat de riz choisir ?

Comment s’y retrouver tant les enseignes fourmillent dans les rues de Sài Gòn? Cơm tấm, cơm chiên, cơm trưa, cơm chay… Premier volet consacré aux plats à base de riz, aliment principal au Vietnam.

Comprendre le Vietnam

CULTURE

STREET FOOD - Quel plat de riz choisir ?

Comment s’y retrouver tant les enseignes fourmillent dans les rues de Sài Gòn? Cơm tấm, cơm chiên, cơm trưa, cơm chay… Premier volet consacré aux plats à base de riz, aliment principal au Vietnam.