Lundi 26 juillet 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

« Je suis interdit d'entrée sur le territoire national... »

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 22/02/2021 à 08:21 | Mis à jour le 24/02/2021 à 13:23
Photo : © Pierre Domps
retour france expatriation vietnam

Depuis le 31 janvier 2021, test PCR négatif et quarantaine ne suffisent plus : les citoyens français habitant en dehors de l'Union européenne doivent justifier d'un « motif impérieux » pour rentrer en France. Pierre Domps, un de nos lecteurs français résidant au Vietnam, a adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron afin de s'insurger contre cette atteinte aux libertés individuelles.

 

« Hô Chi Minh-Ville, le 4 février 2021
 

Lettre ouverte à Monsieur le Président de la République Française
 

Monsieur le Président,

Depuis le 31 janvier 2021, il m’est interdit d’entrer sur le territoire français.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national... C’est un concept tellement nouveau que j’ai encore du mal à l’assimiler et que je dois me le répéter à longueur de journée pour essayer de l’accepter.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… Pourtant je suis citoyen français, né en France, payant des impôts en France, inscrit sur les listes électorales, n’ayant aucun casier judiciaire… mais j’ai le défaut de résider à l’étranger pour raisons professionnelles.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… Alors que je réside au Vietnam, un des pays les moins touchés au monde par l’épidémie de Covid-19, avec moins de 19 cas par million d’habitant et  seulement 35 décès recensés depuis le début de l’épidémie. Un pays qui vient de connaître une période record de quasiment deux mois sans aucune transmission domestique. Un pays qui est régulièrement cité en exemple pour sa gestion de l’épidémie.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… Alors que je suis capable de fournir un test RT-PCR négatif de moins de 72 heures, que je suis prêt à m’isoler pendant une période de sept jours et à me plier à toute autre mesure sanitaire comme demandé à mes autres concitoyens entrant ou résidant sur le territoire.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… Tout simplement parce que j’ai la chance que les membres de ma famille ne cochent pas les cases décès ou pronostic vital engagé tel que demandé dans les motifs impérieux.

Je suis interdit d’entrée sur le  territoire national… Alors qu’on m’a toujours répété que le passeport français est un des passeports les plus sûrs au monde. Que quelle que soit la situation, la France accueille toujours ses ressortissants. Que le droit au retour est inaliénable.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… Et même si je comprends la plupart des mesures de restriction des libertés individuelles qui sont en place depuis presque un an en France comme à travers le monde, je me sens aujourd’hui considéré comme un étranger par mon propre pays.

Je suis interdit d’entrée sur le territoire national… C’est un concept que je ne peux me résoudre à accepter.
 

Pierre DOMPS, citoyen français résident à l’étranger »


Pour en savoir plus sur les mesures restrictives, nous vous invitons à consulter cet article explicatif.

 

Que pensez-vous de cette mesure d'interdiction de voyage en dehors de l'espace européen ?
Choices
Nous vous recommandons
3 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

hm4915 ven 26/02/2021 - 09:48

Je ne sais pas si cette décision est adaptée actuellement. Mais ce qui est sur, c'est qu'elle est mise en place avec 11 mois de retard. C’était en mars 2020 qu'il aurait été utile de limiter la circulation des personnes, plutôt que de laisser Roissy ouvert comme un moulin, en provenance de n'importe ou. En ce qui concerne les expatries du Vietnam, ils sont parmi les moins a risque de disséminer l’épidémie. Je ne vois donc pas bien l'avantage de leur fermer les frontières. J'en déduis donc que l’état français, dans sa grande mansuétude et prévoyance veut sans doute les protéger et leur éviter de se contaminer en rentrant au pays... ;-)

Répondre
Commentaire avatar

Philrare jeu 25/02/2021 - 13:17

Encore un ouin ouin tay balo qui critique sa mère patrie en sirotant un Cà phê sữa dá à 12.000 kilomètres...

Répondre
Commentaire avatar

Remy mar 23/02/2021 - 18:40

Une lettre vide, sans idée a defendre ou solution a proposer, une lettre d'enfant qui se plaint de ne pas avoir ce qu'il veut, et surtout, une lettre hypocrite (ou imbecile) au plus au point, car toute personne resident au Vietnam sait que le pays a tres tot fermé ses frontieres, en ne laissant que tres peu de resortissant Vietnamien (ou autre) entrer sur son territoire depuis bientot un an deja, etant l'un des axes majeurs de reussite du pays dans sa lutte anti covid.

Répondre