Mercredi 2 décembre 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville

Plusieurs cas de patients guéris du COVID-19 testés à nouveau positifs

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 14/04/2020 à 08:33 | Mis à jour le 14/04/2020 à 08:49
covid19 reactivation virus

Au Vietnam mais aussi dans d’autres pays, des patients guéris du virus SRAS-NCOV2 se retrouvent à nouveau testés positifs.

Le Vietnam, la Corée du Sud, le Japon ou encore la Chine rapportent de nombreux cas de patients positifs, initialement considérés comme guéris du COVID-19.

Le cas du "patient 22"

Le dernier cas de récidive en date au Vietnam est un Britannique, le "patient 22" testé positif le 8 mars au COVID-19 et soigné à l’hôpital de Da Nang. Après trois tests négatifs, il avait pu sortir de l’hôpital le 27 mars et avait été placé en quarantaine dans un hôtel de la ville. À sa sortie, le 10 avril, il avait rejoint Saigon en avion et séjourné dans un hôtel du district de Tan Binh, dans l’attente de son vol retour pour le Royaume-Uni. 

Cependant dimanche 12 avril, les derniers résultats de ses prélèvements faits à l’aéroport de Tan Son Nhat lors de son départ se sont révélés positifs. Le Britannique a été signalé à la compagnie Vietnam Airlines, afin d’isoler et tester les personnes ayant pu avoir un contact rapproché avec lui. A Saigon, quatorze personnes ayant été en contact proche avec lui ont été placées en quarantaine par les autorités. Le Thanh Liem, vice-président permanent du Comité populaire de la ville n’a pas exclu un risque  quant à de nouvelles contaminations au sein de la communauté. Lundi 13 avril, Nguyen Tan Binh, directeur du Département de la Santé de Saigon a quant à lui évoqué une potentielle réactivation du virus dans son organisme ou une nouvelle contamination après sa sortie de l'hôpital. Les trois employés de l’hôtel où le "cas 22" a séjourné ainsi que les 31 autres clients ont été confinés directement dans l’établissement et placés sous surveillance médicale. 

Deux autres cas similaires ont été rapportés au Vietnam, la "patiente 91" et la "patiente 50" testées positives après avoir reçu plusieurs tests négatifs.

Des cas semblables à travers le monde

Un rapport de Reuters, lundi 13 avril, fait état de 116 cas de rechutes au COVID-19 en Corée du Sud. D’autres cas similaires ont été rapportés en Chine et au Japon.

Des études sont en cours sur ces cas mais pour le moment certains experts sud-coréens  comme Jeong Eun-kyeong, le directeur général des Centres coréens de Contrôle et Prévention des Maladies (KCDC), suggèrent une réactivation du virus par le biais de "restes du virus dans l’organisme des patients" plutôt qu’une seconde contraction du virus. Certaines autres hypothèses sont également que les kits de tests étaient tout simplement défectueux.

0 Commentaire (s)Réagir