Mardi 14 août 2018
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COOPERATION A CAO BANG – La solidarité en héritage familial et au service des démunis du Nord-Est vietnamien

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 30/07/2015 à 22:00 | Mis à jour le 30/07/2015 à 15:01

Sauvage et calme. C'est ce qu'on dit souvent quand on parle de la province de Cao Bang de nos jours. Avec son passé lourd et son isolement géographique, cette province démunie et attachante fait régulièrement parler d'elle à travers de nombreuses actions par différentes associations.

Coincée entre le Nord Vietnam et la Chine, cette vaste province montagneuse abrite une richesse naturelle (sites naturels remarquables) et une grande diversité culturelle (de nombreuses minorités ethniques y vivent). La région est aussi tristement célèbre pour avoir été le théâtre d'affrontements militaires. Envahisseurs chinois au cours des siècles passés puis attaque japonaise entre 1940 et 1945, Cao Bang a connu un dernier grand coup d'éclat en octobre 1950. En pleine guerre d'Indochine, la province fut la première « plus grande défaite de la France ».

En 2015, cette région est toujours considérée comme l'une des plus démunies et fait partie d'un programme de lutte contre la pauvreté. Plusieurs raisons peuvent expliquer ceci : drames historiques, éloignement géographique (8/9 heures de route depuis Hanoi), conditions naturelles (zone montagneuse, rare topographie de la province qui empêche la création d'infrastructure), présence de nombreuses minorités ethniques (en 2014, le taux de foyers pauvres était de plus de 50%, voire 60-70% dans les zones peuplées d'ethnies minoritaires). Face à ces problèmes, de nombreux projets d'ingénierie sponsorisés par des associations investies voient le jour.

Associations investies comme l'association Dam Chu, par exemple.

Le nom de Dam Chu tire son origine de deux noms de famille (Dam Van Cuong et Chu Van Tien). Ces deux hommes, tous les deux originaires de la province de Cao Bang se sont engagés dans l'armée française en 1937 et ne sont revenus dans leur province natale qu'au soir de leurs vies. Ce sont leurs enfants qui sont à l'origine de la création de cette association en 2007. Ils ont voulu rendre hommage à la province de c?ur qu'ils ont reçu en héritage en l'aidant à se développer. Dam Chu ?uvre pour le développement durable de la région de Cao Bang et de ses habitants et particulièrement des villages de Lang Hoai et de Lung Nguu (dont les deux papas étaient issus).

Pour Lydia Chu Van Loir, la Présidente, l'objectif de l'association est «de permettre aux jeunes de s'ouvrir à un autre univers tout en ne sacrifiant pas le leur ».

Depuis sa création, l'association a redoublé d'effort et est déjà à l'origine de différentes réalisations: construction de route (avec l'aide du travail bénévole des villageois); affrètement de matériel scolaire et médical; accès à l'eau courante et propre dans le cabinet médical de Long Hoai; construction de nouveaux sanitaires au collègue de la même ville; micro-crédits pour l'élevage de cochons (permettant aux familles les plus pauvres d'obtenir un revenu régulier)?

Les projets en cours sont tous aussi nombreux et variés et visent tout autant à l'amélioration du bâti et de l'environnement et à la multiplication des opportunités pour « élargir les horizons ». Par exemple, 2015 a vu la construction d'une salle d'expression artistique (possible grâce au financement participatif) mise en place pour inciter ses utilisateurs à s'exprimer par l'art (peinture, musique?).Même le guide du Routard a réservé un emplacement dans son édition de 2015 sur les travaux menés par Dam Chu!

L'association fonctionne grâce à la générosité des donateurs. N'hésitez pas à vous rendre sur le site de Dam Chu, très clair et qui rend bien compte des actions menées. Un cahier «d'actualité » disponible sur leur page net, permet de voir en image et de mieux comprendre les avancées du projet.


Pour en savoir plus visitez leur site web

 

Thomas Rebusson (lepetitjournal/Hochiminhville.com) 31 Juillet 2015

 

0 CommentairesRéagir

Communauté

DROIT

Impôts, chômage, retraite : ce qui change en mobilité internationale

Les ordonnances travail impactent-elles les expatriés ? L’opportunité d’un départ à l’étranger avant « l’année blanche » fiscale est-elle un mythe ? La possibilité de bénéficier de l’assurance chômage

Sur le même sujet