Dimanche 23 février 2020
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Alcool et conduite : l’engouement autour des pilules inhibantes

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 07/01/2020 à 22:20 | Mis à jour le 09/01/2020 à 07:05
alcool conduite pilules inhibantes

Suite aux nouvelles dispositions sur la prévention et répression de l’alcool et la conduite depuis le 1er janvier 2020, des offres sont apparues sur les réseaux sociaux proposant des pilules miracles censées vous inhiber rapidement. 

Depuis le 1er janvier 2020, une nouvelle réglementation sur la prévention et la répression de l’alcool chez les automobilistes a été mise en place au Vietnam. Certains ont flairé une bonne opportunité pour faire des affaires avec sur la toile, l’explosion de nombreuses offres de pilules miracles censées vous protéger des effets de l’alcool et vous permettre ainsi de rester sobre, peu importe les quantités ingurgitées.

Alcool conduite pilules inhibantes

Les médicaments sont vendus sous forme de pilule, de bonbon ou de liquide et auraient une efficacité de 100% selon les revendeurs. Toujours d’après les revendeurs, il suffirait d’attendre 30 minutes après avoir ingurgité le remède pour être totalement sobre ou de le prendre 30 minutes avant de faire la fête pour ne ressentir aucun effet de l’alcool. Certains vendeurs proposent un prix de seulement 10 000 VND (0,4€) pour une pilule et 30 000 VND (1,2€) pour une version liquide.

Existe-t-il une solution miracle pour faire baisser le taux d’alcoolémie ? 

Certaines pharmacies au Vietnam proposent un remède semblable mais n’assurent pas une telle efficacité. La pilule aiderait l’organisme à faire retomber le taux d’alcool dans le sang en apportant des vitamines, sel et sucre au corps et limiter les effets nocifs de l’alcool.

La France avait connu un phénomène semblable  en 2010 avec un soda OUTBOX qui se voulait « dégrisant » mais s’était vue interdire toute commercialisation en 2011 et le promoteur de la boisson avait été condamné en 2017 pour « pratique commerciale trompeuse ».

Pour l’heure il n’existe pas de médicament miracle pour réduire le taux d’alcoolémie dans le sang. L’efficacité de tels remèdes n’est absolument pas prouvée et il faudra toujours éviter de consommer de l’alcool avant de prendre la route. 

Cependant il est possible que dans un avenir plus ou moins proche des solutions soient proposées pour accélérer une baisse naturelle du taux d’alcool contenu dans le sang. En 2013, des essais prometteurs à l’aide de nanotechnologie avaient permis à des chercheurs d’universités américaines et chinoises de réduire le taux d’alcool dans le sang chez des souris. Des essais cliniques sur l’homme pourraient être lancés prochainement.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir