Mercredi 22 septembre 2021
Ho Chi Minh Ville
Ho Chi Minh Ville
TEST: 2259

La place du coq dans la culture vietnamienne

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 23/04/2021 à 12:45 | Mis à jour le 23/04/2021 à 13:04
Photo : Coqs de combats (Pixabay)
représentation d'un coq symbole de la culture vietnamienne

Le coq, emblème de la France, présent sur les clochers des églises mais aussi dans nos marmites (coq au vin) et dans nos expressions (« fier comme un coq »), est également un élément fort de la culture vietnamienne. Vénéré, sacrifié, domestiqué, combattant ou cuisiné, le coq occupe de multiples places au pays du dragon. 


Animal vénéré et sacrifié

La place du coq dans la culture vietnamienne est très ancienne puisque l'on retrouve le gallinacé sur les peintures traditionnelles de Đông Hồ dont certaines remontent au 11ème siècle.
 

représentation d'un coq symbole de la culture vietnamienne
Wikipédia

 

peinture représentant un coq vietnamien
Wikipédia


Il existe également de nombreuses représentations de coqs dans les temples et pagodes dévoués au culte de la Déesse Mère. De tout temps, le sacrifice d'un coq est une offrande des plus sacrées car l'animal, selon la croyance, relierait le monde des vivants et celui des génies. Il est d'ailleurs de coutume de sacrifier un coq pour célébrer le Têt.
 

Animal de compagnie

Le poulet est la seule espèce de volaille répertoriée parmi les six animaux domestiques du pays. On le retrouve donc dans les familles vietnamiennes au même rang que les chiens, les buffles, les chevaux, les chèvres et les porcs.
 

Animal de combat

Les propriétaires de coqs de combat ont un attachement très fort à leur animal : ils choisissent avec soin les jeunes poulets, préparent rigoureusement leur alimentation, les baignent, les séparent des poules et les entraînent à combattre.

Les coqs de combat proviennent de trois espèces principales : les coqs noirs avec un peigne rouge et un long cou (très endurants, ils se battront jusqu'au bout), les coqs blancs aux pieds d'ivoire et aux yeux jaunes et ronds (véloces, ils effectuent des « batailles éclairs »), et les coqs colorés au plumage noir, jaune, brun, rouge et bleu (qui se battent avec souplesse mais fuient souvent lorsqu'ils perdent). Alors réfléchissez bien avant de parier sur la victoire de l'un ou l'autre !
 

coqs de combats, symboles de la culture vietnamienne


Animal pour Top Chefs

Le poulet de Dong Tao est considéré comme la viande de volaille la plus délicieuse du pays. Cette race unique au Vietnam, qui peut peser jusqu'à six kilogrammes, avec des pattes aussi épaisses que le poignet d'une personne, est en forte demande et affiche un prix au kilo avoisinant parfois 20 euros. En 2013, un éleveur de Hô Chi Minh-Ville aurait même refusé de se séparer d'une paire de poulets Dong Tao alors qu'on lui en proposait 2 500 dollars !
 


Pour l'instant, les plus gros acheteurs de poulets Dong Tao sont les restaurants haut de gamme d'Hô Chi Minh-Ville. Ceux-ci proposent fréquemment de nouveaux plats à base de viande de Dong Tao, tels que le poulet à la compote et aux champignons et les pieds de poulets aux herbes chinoises. Bon appétit !


Réédition et adaptation d'un article publié par Kelly S. le 9 Février 2017

Nous vous recommandons
0 Commentaire (s) Réagir