Samedi 31 octobre 2020
Heidelberg Mannheim
Heidelberg Mannheim

L’Allemagne célèbre les 250 ans du poète Hölderlin

Par Emie Irion | Publié le 17/09/2020 à 20:15 | Mis à jour le 21/09/2020 à 18:58
Photo : © Capture d'écran YouTube
poète Hölderlin Allemagne

Friedrich Hölderlin est l’un des poètes allemands des plus importants de la période classico-romantique. Cette année, l’Allemagne fête son 250e anniversaire.

Il est né en 1770 à Lauffen am Neckar et mort en 1843 à Tübingen. Dans la littérature allemande, vers 1800, son travail ne peut être cependant attribué ni au classicisme de Weimar ni au romantisme. Philosophe et penseur incompris de son temps, et grande figure de l’idéalisme allemand, Hölderlin a également travaillé à Bordeaux au cours de sa vie. Mais qui était-il vraiment ?

 

poète Hölderlin Allemagne
© Pixabay

 

Jeunesse et études du poète

Johann Christian Friedrich Hölderlin nait en 1770 à Lauffen am Neckar, dans le Bade-Wurtemberg. Son père décède lorsqu’il a à peine 2 ans et en 1774, sa mère se remarie avec un homme qui meurt à son tour 5 ans plus tard. Hölderlin grandit en Bade-Wurtemberg, dans une atmosphère essentiellement féminine et maternelle, et ponctuée par des naissances et des décès. En effet, la plupart de ses petites sœurs meurent en bas âge, et seule l’une de ses sœurs et son demi-frère restent en vie. Son évolution dans une famille qui connait trop bien la mort a suscité de l’intérêt pour Hölderlin dans le domaine de la psychanalyse.

Influencé par sa mère, Hölderlin apprend le grec ancien, l’hébreu et le latin au petit séminaire de Denkendorf à partir de 1784. Il se nourrit de poèmes de Klopstock et Schiller avant de commencer lui-même à écrire des poèmes vers l’âge de 14 ans. Il poursuit ses études au séminaire de Maulbronn puis étudie la théologie au Grand Séminaire protestant de Tübingen.

 

Hölderlin et Heidelberg

Lors de sa première visite à Heidelberg en 1788, alors qu’il étudiait à Maulbronn, Hölderlin avait tout juste 18 ans. En 1795, le jeune homme est une nouvelle fois de passage dans la ville de Heidelberg qui lui inspire un poème encore célèbre aujourd’hui. Intitulée « Heidelberg », l’ode de Hölderlin à la ville qu’il aime tant est publiée en 1800 et fait la fierté de la ville - et de ses habitants.

C’est également à Heidelberg qu’Hölderlin rencontre le médecin et naturaliste Johann Friedrich Ebel, qui lui propose un poste de tuteur dans une famille de banquiers de Francfort, un travail qui fera de sa vie un drame.

 

poète Hölderlin Allemagne
© Pixabay

 

Susette, l’amour d’une vie

Hölderlin obtient donc le poste de tuteur à Francfort en 1796 dans une maison appartenant à un riche banquier, Jakob Gontard. Contre toute attente, il tombe amoureux de sa femme Susette Gontard. Il est alors chassé de la maison pour sa conduite et quitte Francfort en 1798. Il continue cependant à correspondre avec Susette par lettre jusqu’à ce que sa bien-aimée meure de la rubéole. Susette l’inspire pour l’écriture de plusieurs poèmes ainsi que pour son roman « Hypérion » dont l’intrigue se déroule en Grèce. Dans ce roman, le personnage principal Hypérion échange des lettres avec une dénommée Diotima, une métaphore des échanges épistolaires entre Hölderlin et Susette. Celle-ci restera le grand amour de Hölderlin, et sera évoquée sous le nom de « Diotima » également dans ses poèmes.

En janvier 1801, Hölderlin trouve un emploi de tuteur à Hauptwil en Suisse qu’il ne gardera que trois mois. Il obtiendra en 1802 un poste de précepteur au nord de Bordeaux, qu’il quittera cinq mois plus tard. Là-bas, il est le précepteur des enfants du Consul de Hambourg au Château de Fongravey sur la commune de Blanquefort. Dans son poème « Andenken » (Souvenirs), il évoque son séjour à Bordeaux.

 

La folie de Hölderlin

C’est lors de son retour de Bordeaux en Allemagne que se serait déclenchée la folie de Hölderlin. Lorsqu’il apprend la mort de Susette Gontard, il part à Nürtingen dans le Bade-Wurtemberg en 1802, puis deux ans plus tard, il obtient un poste de bibliothécaire à Hombourg dans la Sarre. Mais son état de santé se dégrade de plus en plus et il est interné en septembre 1806 de force dans la clinique d’Autenrieth à Tübingen. Il est atteint de folie et de schizophrénie, il reçoit cependant de nombreuses visites tant sa renommée est grande à l’époque. En 1807, il prend un nouveau départ et devient le pensionnaire d’un menuisier à Tübingen. Il continue à écrire des poèmes, qu’il signera sous le pseudonyme de « Scardanelli ». Friedrich Hölderlin meurt en 1843 à Tübingen, où il sera enterré.

 

poète Hölderlin Allemagne
© Pixabay

 

Le festival « Hölderlin » à travers l’Allemagne

À l'occasion de l'année anniversaire des 250 ans du célèbre poète, le « Frankfurt Goethe Museum » et l'Office culturel de la ville de Francfort organisent des événements en l'honneur de Friedrich Hölderlin. Du 19 au 25 septembre 2020, des discussions, des lectures, des visites guidées et un récital de chansons auront lieu dans différents lieux de la ville. De grandes expositions dans les lieux où Hölderlin a vécu et au Musée de littérature moderne ainsi que plus de 650 manifestations dans des théâtres, des salles de concert et de cinéma, des maisons de la littérature, des universités et des écoles invitent les visiteurs à rencontrer ce grand poète.

Une randonnée de Francfort à Bad Homburg sur les traces de Hölderlin sera organisée. Elle sera accompagnée d’audios disponibles sur l’application « Hölderlin Heterotopia », qui peut être téléchargée à partir du 19 septembre.

Pour télécharger l’application « Hölderlin Heterotopia » cliquez ici.

Dans d’autres villes telles que Cologne, Heidelberg ou encore Stuttgart auront également lieu des évènements du festival « Hölderlin ».

A Cologne par exemple, le célèbre Quatuor à cordes « Minguet » a joué du Hölderlin le 17 septembre 2020 à 20 h au « Kölner Philharmonie ».

Une exposition intitulée « Lange lieb ich dich schon » se trouvera au « Kurpfälzisches Museum » de Heidelberg jusqu’au 6 décembre 2020.

Le 23 septembre 2020 à 19h au centre d’éducation évangélique « Hospitalhof » de Stuttgart, le médecin et pharmacologue Reinhard Horowski défendra sa thèse selon laquelle Hölderlin n’était pas schizophrène.

Quant à Berlin, la soirée lecture et discussion et remise du prix lyrique « Ulrich Grasnick » qui devait avoir lieu le 25 septembre à 19 h a été reportée à 2021.

 

Pour voir le programme du festival, cliquez par là.

 

Nous vous recommandons

EMIE IRION - Copie BIS

Emie Irion

Rédactrice web pour Lepetitjournal.com Allemagne, Emie est une touche-à-tout qui s'intéresse à la culture allemande mais aussi au dessin, aux langues étrangères, aux travaux manuels, à la cuisine, à la lecture, au sport, aux voyages, aux langages codés...
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Reconfinement : les expatriés peuvent-ils rentrer en France ?

Les Français de l’étranger peuvent-ils revenir en France ? Les frontières extérieures sont-elles fermées ? Les questions s’accumulent concernant les allées et venues entre l’Hexagone et l’étranger.

Expat Mag

Un garde du consulat de France à Djeddah attaqué au couteau

A Djeddah, en Arabie Saoudite, un garde du consulat de France a été blessé par un assaillant. Selon la télévision saoudienne, l’agresseur saoudien a été interpellé.