Dimanche 31 mai 2020
Francfort
Francfort
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Les systèmes de retraite publique : comparaison France/Allemagne

Par Expatriation-Allemagne | Publié le 28/01/2020 à 08:16 | Mis à jour le 20/02/2020 à 08:32
Photo : © Pixabay
comparaison retraite France Allemagne

Le projet de réforme des retraites en France soulève de nombreuses interrogations. L'occasion de se pencher sur le comparatif entre le système français actuel et le système allemand de retraite.


Organisation et généralités

Il existe différents « niveaux » de couverture. En Allemagne, on parle de « Schichten ».

La France connait 42 régimes de retraite différents, l'Allemagne plus de 100.

Dans cet article, nous nous intéresserons au régime général des salariés, qui englobe dans chaque pays 75 à 80 % des assurés (le reste concernant majoritairement les fonctionnaires).

 

France

Allemagne

Premier niveau de couverture

CNAV

publique et obligatoire

GRV

publique et obligatoire

 

Basisrente

privée et facultative

Second niveau de couverture

AGIRC-ARRCO

semi-publique et obligatoire

 

BAV-Retraite d'entreprise

privée et facultative

 

Riester-Rente

privée et facultative

Troisième niveau de couverture

Complémentaires diverses privées et facultatives

Complémentaires diverses privées et facultatives

 

La France a fait le choix de régimes publics et semi-publics obligatoires. L'Allemagne a, quant à elle, choisi de développer depuis les années 2000 des régimes facultatifs de retraite par capitalisation, en sus du régime général.

Dans les deux pays, les régimes de retraite publics sont d’inspiration bismarckienne : il s’agit de régimes de retraite obligatoires contributifs basés sur le principe de répartition. Ils sont principalement financés par des cotisations sociales assises sur les salaires. Les cotisations des actifs d’aujourd’hui permettent de financer les retraites des personnes actuellement à la retraite et sont directement redistribuées.

Toutefois, le système de retraite allemand a une organisation plus simple. Le régime public allemand est basé sur un système par points. En France, le régime général de la CNAV est par annuités (comptabilisées en trimestres) et le régime complémentaire par points.

Dans les deux pays, le montant de la pension est basé sur le revenu perçu pendant la carrière professionnelle.

Lire la suite de l’article : (Âges et conditions de départ, méthodes de calcul et prestations) sur le site de Expatriation-Allemagne.

 

Auteur(s) :

Florian Chiron, intelligence financière, accumulation et création de patrimoine,

Élodie Taisne, assurances santé, retraite & optimisation fiscale

 

Association Expatriation Allemagne

FRANCFORT-MUNICH-STUTTGART
Wilhelm-Leuschner-Str.72, 60329 Frankfurt-am-Main
Tel.: +49 (0) 69 / 36 60 53 94
Hirschauerstrasse 12 80538 München

secretariat(at)expatriation-allemagne.com

Suivez nous sur facebook et notre page https://expatriation-allemagne.com/

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

lonorore mer 29/01/2020 - 15:01

Bonjour, Vous ne parlez pas de la retraite des fonctionnaires.Ils ne dépendent de la CNAV et votre description des deux systèmes peut prêter à confusion pour le paiement des impôts en Allemagne pour les retraités français. Cordialement.

Répondre

Communauté

Génération Z, un avenir post-Covid-19 compromis ?

Quelques temps avant la crise sanitaire, une fracture générationnelle était déjà soulignée par la génération Greta Thunberg. Tous égaux face à la maladie mais pas à ses conséquences

Vivre à Francfort

LYCÉES FRANÇAIS DU MONDE

Olivier Brochet - « La solidarité nationale s’exprime aujourd’hui »

Le directeur de l’AEFE, Olivier Brochet, revient avec nous dans cette interview exclusive sur la situation des lycées français du monde ainsi que les aides accordées aux établissements et aux familles

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.