L’Alliance Française de Cork fête ses 75 ans 

Par Valérie David-McGonnell | Publié le 07/12/2022 à 13:03 | Mis à jour le 07/12/2022 à 16:06
Photo : légende en fin d'article
75e anniversaire alliance francaise de cork

L’Alliance Française de Cork a célébré la semaine dernière son 75e anniversaire, en compagnie de son conseil d’administration, de ses employés et de ses partenaires culturels.

Hommage aux pionnières de l'Alliance Française de Cork

À cette occasion, nous avons rendu hommage à Rachel Burrows, l'enseignante et actrice irlandaise qui a fondé en 1947 ce qui s’est d’abord appelé le Cork French Circle, sa toute première présidente, Ethna Byrne Costigan, qui était professeure de langues romanes à l'Université de Cork, et sa première enseignante de français, Mme de Ronville. 

Rachel Burrows
Rachel Burrows

À l’époque, les réunions de ce cercle français à Cork se sont déroulées au Victoria Hotel, au Savoy, puis à l’Imperial Hotel. C’est au café Lafayette de ce dernier que nous avons décidé d’organiser le 75e anniversaire. Un grand merci à M. Bastien Peyraud, directeur général de ce magnifique hôtel, et à son équipe de nous avoir accueillis pour cet événement.

L’Irlande, un pays francophile

L’Alliance Française de Cork est fière de faire partie d'un réseau international de plus de 830 Alliances Françaises (dont 5 en Irlande) réparties dans 132 pays, sur les cinq continents. Ce réseau fêtera ses 140 ans en juillet prochain. 

C’est un plaisir de promouvoir la langue française dans une ville francophile comme Cork, dans un pays qui a pris la décision, en 2018, de rejoindre l’Organisation Internationale de la Francophonie en tant qu’État observateur. Nous remercions tous nos élèves, dont certains fréquentent l’Alliance depuis plus de 20 ans, de leur intérêt pour la langue française et de leur fidélité.

Les liens historiques et culturels entre la France et l’Irlande sont nombreux. Nous citerons le fait que l’Irlande surnomme l’année 1798 « The Year of the French », en référence à la tentative de la France d’assister la Société des Irlandais unis (Society of United Irishmen) contre le pouvoir britannique par l’envoi de plusieurs frégates en Irlande cette année-là. 

On trouve d’autres exemples d’entraide entre la France et l’Irlande, au XIXe siècle ; dans son article intitulé « Il y a des larmes dans leurs chiffres : French Famine Relief for Ireland, 1847-1884 » (Revue Française de Civilisation Britannique, 19, no. 2, 2014), Grace Neville, vice-présidente de l’Alliance Française de Cork, relate l’organisation de collectes d’argent en France pour les Irlandais victimes des périodes de famine de cette époque et la mobilisation des Irlandais qui ont envoyé de l’argent, de la nourriture, des vêtements et une ambulance pour venir en aide aux Français pendant la guerre franco-allemande de 1870-1871. 

Il y a 55 ans, le 4 novembre, était signé un accord culturel entre la France et l’Irlande par lequel nos deux gouvernements s’étaient notamment engagés à faciliter, dans leurs écoles et universités respectives, l’enseignement de la littérature, de la civilisation et de la langue de l’autre pays et à organiser l’envoi et l’échange de professeurs, d’étudiants et de chercheurs. Plus récemment, lors de la visite en Irlande du président Emmanuel Macron en août 2021, le ministre des Affaires étrangères irlandais Simon Coveney et le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères français Jean-Yves Le Drian ont signé le Plan d'action conjoint Irlande France 2021-2025 qui renforce la coopération entre nos deux pays et inclut la promotion de la langue française en Irlande. 

Liens entre Cork et la France

En ce qui concerne Cork plus spécifiquement, nous noterons par exemple que plusieurs huguenots français ont été maires de cette ville dans le passé, tels que Joseph Lavitt qui a donné son nom au quai Lavitt's Quay, au XVIIIe siècle. 

Par ailleurs, parmi les « Oies sauvages » catholiques qui se sont exilées en France pour s’engager dans la brigade irlandaise de l’armée française aux XVIIe et XVIIIe siècles, on distingue Richard Hennessy, né dans le comté de Cork en 1724, qui fondera la célèbre entreprise de Cognac Hennessy en France en 1765. 
Dans la ville de Cork, il existe deux ponts nommés en l’honneur de femmes. Ces dernières avaient toutes deux un lien avec la France. Le pont reliant Sullivan’s Quay et Grand Parade porte le nom de Nano Nagle, éducatrice née dans le comté de Cork ayant fondé au XVIIIe siècle plusieurs écoles pour les enfants pauvres de la ville ainsi qu’un couvent pour les Ursulines françaises, après avoir été elle-même éduquée en France à l’époque des lois pénales (qui niaient les droits des catholiques en Irlande). Le musée qui lui est aujourd’hui consacré à Cork, le Nano Nagle Place, a remporté à Strasbourg le Prix du Musée du Conseil de l'Europe 2022.

Quant au pont construit en 2019 entre Patrick’s Quay et Merchant’s Quay, il rend hommage à Mary Elmes, travailleuse humanitaire de Cork en France pendant la Seconde Guerre mondiale qui est parvenue à extraire du camp d’internement de Rivesaltes de nombreux enfants juifs en les cachant dans sa voiture pour les emmener vers des refuges. Après la guerre, la France, où elle passera le reste de sa vie, avait souhaité lui attribuer la Légion d’honneur, distinction qu’elle a refusée. 

Enfin, plusieurs villes du comté de Cork sont jumelées avec des communes françaises et le jumelage Cork-Rennes vient de fêter ses 40 ans. 

Cinéma et Francophonie

Outre l’enseignement de la langue française, la promotion des différentes cultures des pays francophones fait également partie des missions de l'Alliance Française, à travers l’organisation d’événements culturels tels que notre Cork French Film Festival, dont la 34e édition aura lieu en mars 2023. Nous sommes très reconnaissants envers les ambassades de France, de Belgique et du Canada, le conseil municipal de Cork, l’entreprise Amarenco et tous nos partenaires et sponsors pour leur soutien à notre festival ces dernières années et nous remercions tous les spectateurs qui viennent y assister chaque année. 

Un grand merci également à Mme Deirdre Forde, maire de Cork, S.E. Mme Karen Van Vlierberge, ambassadeur de Belgique en Irlande, M. Josselin Le Gall, consul honoraire de France à Cork et membre du conseil d’administration de l’Alliance Francaise de Cork, M. Dominic Daly, consul honoraire de Belgique à Cork, Mme Anne Kristine Kjelsen, consule honoraire de Suisse à Cork, et M. Michael Loftus, vice-président du Munster Technological University, d’être venus en personne célébrer cet événement avec nous.
 

Valérie David-McGonnell, présidente de l’Alliance Française de Cork
 

75 and de l'Alliance francaise de Cork

De gauche à droite : Céline Gil, Julio Armin Vargas (coordinateur), Aline Marshall, Laurie Dumas et Johan Lebras, enseignants de l'Alliance Française de Cork ; Lord Mayor Deirdre Forde, maire de la ville de Cork ; Valérie David-McGonnell, Philippe Grosbois et Josselin Le Gall, membres du conseil d'administration de l'Alliance Française de Cork).

Légende photo principale :

De gauche à droite : le Capitaine Eoin Carroll, Irish Defence Forces ; Derry Canty, conseiller municipal de la ville de Cork ; Johanna Murphy, présidente de la Chambre de commerce de Cobh, S. E. Karen Van Vlierberge, ambassadeur de Belgique en Irlande ; Josselin Le Gall, consul hon. de France à Cork ; Valérie David-McGonnell, présidente de l’Alliance Française de Cork ; Anne-Kristine Kjelsen, consule hon. de Suisse à Cork ; Dominic Daly, consul hon. de Belgique à Cork.

Cork

Valérie David-McGonnell

Valérie David-McGonnell est auteure et enseignante en Irlande. Elle contribue à l’édition irlandaise du petitjournal.com depuis 2015.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale