Samedi 5 décembre 2020

SPORTS GAELIQUES – Dernières surprises

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 22/10/2014 à 00:10 | Mis à jour le 20/07/2016 à 11:49

Pour finir en beauté avec la série des sports gaéliques (voir nos deux premiers articles ici et ici), lepetitjournal.com aimerait vous parler de deux sports un peu oubliés du grand public et également gérés par le GAA (association athlétique gaélique): le handball gaélique et le rounders. Très souvent éclipsés par leurs cousins, le football gaélique et le hurling, ils n'en sont pas moins typiques.

Le handball gaélique, comme son nom ne l'indique pas, n'a rien à voir le handball que nous connaissons. C'est en fait un sport similaire au squash, mais où la balle est frappée avec une main gantée plutôt qu'avec une raquette. Il tire probablement ses origines de la pelote basque. On peut y jouer à deux, trois ou quatre joueurs, sur un court de 12,2 mètres sur 6 mètres. La balle doit être envoyée sur un mur de fond de 6 mètres de haut. Les joueurs, en se servant indifféremment de leurs deux mains, doivent marquer un set avant leur adversaire. Les points sont marqués par la personne qui sert.

Le rounders est un sport britannique, ancêtre du baseball. Malgré quelques différences techniques, les règles et le fonctionnement du jeu sont similaires.

Ces deux sports restent minoritaires en Irlande vis-à-vis des autres sports gaéliques, du rugby et du football. Il n'y a, par exemple, que 21 clubs et 100 écoles de rounders dans toute l'Irlande, avec un total de 600 joueurs. La GAA essaye d'encourager le développement de ces sports.

Enfin, le football gaélique et le hurling féminin ne font pas partie intégrante de l'association GAA, mais y sont fortement liés.

Le hurling féminin est appelé le Camogie. Même si le fonctionnement général du jeu est le même, certaines règles ont été changées pour rendre le jeu moins violent et plus fluide. Tout d'abord, les matchs de championnat ne durent que 60 minutes au lieu de 70 pour les hommes. Ensuite, le sliotar, la balle, est plus petit (taille 4 contre taille 5 pour les hommes). Le choc épaule contre épaule est interdit, et certaines règles de distance sont raccourcies. Les joueuses ont le droit de lâcher leur hurley (crosse) pour faire une passe à la main, et surtout, elles peuvent marquer un but de la main ! On note également que la gardienne de but porte le même maillot que les joueuses : c'est parce qu'elle obéit aux mêmes règles que toutes les autres joueuses, alors que le gardien de hurling masculin obéit à des règles particulières. Enfin, anecdote originale : pour marquer leur différence avec le hurling des hommes, les joueuses de Camogie doivent obligatoirement porter une jupe (en réalité une jupe short) !


Le Camogie est un sport très populaire en Irlande, avec environ 547 clubs.

Audrey Lalli (lepetitjournal.com/dublin), Mercredi 22 octobre 2014

Liens utiles :

- Rounders

- Handball gaélique

- Camogie

 

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire en Irlande ?

Chez Max, restaurant français incontournable de Dublin 

Depuis maintenant plusieurs années, la gastronomie dublinoise n’est plus seulement synonyme des traditionnels ‘fish& Ships’ ou autres juteux hamburgers servis dans la plupart des pubs de la capitale i

Sur le même sujet