À VOIR, À FAIRE à Dublin - The Botanic Gardens et le cimetière de Glasnevin

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 27/06/2022 à 11:38 | Mis à jour le 27/06/2022 à 14:42
Fleurs du jardin botanique de Dublin

Il est ce lieu dans les hauteurs de Dublin, si vous marchez toujours tout droit en direction du nord, où la vie côtoie la mort.  En effet, le cimetière gaëlique de Glasnevin se trouve accolé du tout aussi gigantesque parc abritant les superbes jardins botaniques (The Botanic Gradens) nationaux.

Majestueuses verrières du jardin botanique

Connus pour être parmi les plus beaux d'Europe, ils renferment près de 20 hectares de verdure, et ont été fondés en 1795 par la Cour Royale d'Irlande. A l'heure actuelle, c'est plusieurs millions de spécimens végétaux qui poussent sur le terrain de feu le poète Thomas Tickell, dont la propriété a servi de berceau et de fondations aux jardins botaniques une fois revendue à la Cour.

serre du jardin botanique de Dublin


Le parc comporte plusieurs magnifiques verrières construites à la fin du 19ème siècle. Majoritairement faits de verres, les édifices possèdent une armature en fer, bâtis sous la direction du grand architecte dublinois Richard Turner, qui à l'époque persuada la Cour qu'un bâtiment de verre aurait bien meilleure allure qu'un bâtiment de bois, et représenterait en prime un investissement plus avantageux.

serre du jardin botanique de Dublin

La plus grande et la plus majestueuse des serres, la Palmeraie, mesure près de 20 mètres de haut et 30 mètres de profondeur. Elle abrite les variétés tropicales, dont certaines ont poussé si haut qu'elles ont percé le toit de la serre et poursuivent leur allongement le long du toit. Sévèrement endommagées au fil du siècle dernier, les verrières ont été restaurées au début des années 2000. Les colonnes de fer qui soutiennent la structure de verre ont été à l'occasion entièrement remplacées.

palmeraie du jardin botanique de Dublin

 

La Palmeraie est donc l'un des endroits les plus impressionnants du parc, bien qu'il y fasse une chaleur moite à peine supportable. Le parterre de dahlias est également impressionnant par sa variété de couleurs. Enfin, le fond des jardins abritent un saisissant potager, dont les feuilles de choux atteignent une taille colossale qui ne manque pas d'impressionner.

palmeraie du jardin botanique de Dublin

 

Visitez la plus grande nécropole d'Irlande

Le cimetière de Glasnevin est tout aussi attrayant de par son authenticité. On y compte environ un million et demi de sépultures, ce qui fait de lui la plus grande nécropole du pays. Ouvert en 1832, il abrite les tombes de plusieurs célébrités dublinoises dont le commandant Michael Collins, l'émancipateur Daniel O'Connell ou encore la révolutionnaire socialiste Constance Markievicz.

cimetière de Glasnevin

Immense et bordé de vertes pelouses, Glasnevin est une véritable forêt de granit composée de croix gaëliques, lorsque les stèles sont encore assez récentes pour tenir debout (certaines se résument à une minuscule enclave dans le sol ou une simple croix plantée dans l'herbe). A l'entrée, une tour impressionnante, un petit musée et même un agréable café avec terrasse.

cimetière de Glasnevin

Glasnevin, malgré son attrait mortuaire, offre en réalité une promenade charmante et un paysage séduisant par beau temps. Une petite porte sur l'un des versants du cimetière mène à l'entrée des jardins botaniques. Un double parcours à faire absolument, autant pour la beauté des fleurs que pour celle des caveaux.

Alice Brulé Mori 

Crédit Photos : Alice Brulé Mori.

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'édition Dublin.

À lire sur votre édition locale