Dimanche 31 mai 2020
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Suspension de tous les visas d’entrée aux EAU

Par La Rédaction | Publié le 14/03/2020 à 19:12 | Mis à jour le 14/03/2020 à 22:14
Suspension de tous les visas d’entrée aux EAU

À dater du mardi 17 mars, les Émirats arabes unis vont suspendre l’émission de tous les visas. Ceci concerne toutes les nationalités, à l'exception des détenteurs d'un passeport diplomatique. 

Dans une déclaration publiée aujourd'hui, l'Autorité fédérale pour l'identité et la citoyenneté (ICA) a précisé:

Cette décision s'inscrit dans le cadre des mesures de précaution prises par les Émirats arabes unis en réponse à la déclaration de l'Organisation mondiale de la santé selon laquelle le virus du COVID-19 est désormais une pandémie, une évolution qui reflète les risques élevés désormais associés aux déplacements d’un pays à l’autre dans les circonstances actuelles. 

La décision ne s'applique pas à ceux qui ont déjà eu leur visa délivré avant la date susmentionnée.  À noter que cette précaution supplémentaire sera valide jusqu'à ce qu'un mécanisme d'examen médical ait été établi dans les pays de départ, et dans le cadre d'autres mesures mondiales prises pour le bien commun de toutes les nations du monde afin de freiner la prolifération du nouveau virus .

Le communiqué se conclut par ces mots :  "L'ICA tient à affirmer que cette décision découle d’un sens profond des responsabilités des EAU et de leurs efforts diligents en collaboration avec d'autres pays du monde pour lutter contre la pandémie du coronavirus".

 

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Chanceline mar 24/03/2020 - 21:15

Bonsoir Je suis une Camerounaise depuis Douala, j'aimerais savoir ce qui se passera avec les visas qui ont été annulé avant l'entrée sur le territoire dès que tout sera rentré dans l'ordre.Et pour des visas ki ne seront plus valide comment ça doit se passer. Merci bien.

Répondre

Expat Mag

Lima Appercu

Pourquoi le confinement ne fonctionne pas au Pérou ?

Le Pérou est le premier pays en Amérique latine à avoir décrété l’état d’urgence (16 mars), mais il est malgré tout devenu le deuxième pays le plus touché par l’épidémie du Covid-19, après le Brésil.