Mardi 18 mai 2021
Copenhague
Copenhague

Après AstraZeneca, le Danemark renonce au vaccin Johnson & Johnson

Par Joëlle Borgida | Publié le 03/05/2021 à 19:00 | Mis à jour le 04/05/2021 à 15:53
Photo : ©Sam Moqadam (Unsplash)
Le Danemark décide de ne pas autoriser la vaccination avec le sérum de Johnson & Johnson

Le Danemark avait été le premier pays européen à choisir d'arrêter définitivement le vaccin AstraZeneca en avril dernier et il vient d'annoncer que le produit de Johnson & Johnson, commercialisé par Janssen en Europe, ne serait pas utilisé non plus et ceci à cause des risques d'effets secondaires. 

 

L'emploi de ce vaccin était évalué ces dernières semaines et le Danemark est ainsi parmi les premiers pays au monde à décider de ne pas autoriser son usage alors que l'OMS (Organisation Mondiale de la Santé) et l'EMA (European Medical Agency) avaient donné leur approbation. 

L'autorité de santé danoise  a conclu que les avantages de l’utilisation du vaccin contre le Covid-19 de Johnson & Johnson ne l’emportent pas sur le risque de provoquer un éventuel effet indésirable, le VITT (un type très rare de thrombose lié à l’injection du sérum) . 

 

L'épidémie étant sous contrôle dans le pays scandinave, Copenhague a considéré que le rapport bénéfices/risques ne justifiait pas l'utilisation de ce vaccin. 

Cette décision va vraisemblablement ralentir la campagne de vaccination de 3 à 4 semaines. A ce stade : 11,5 % de la population ont reçu deux doses et 23,4 % ont reçu une première injection. 

Dans le courant du mois de mai, il sera possible en revanche que les volontaires soient vaccinés avec les sérums d'AstraZenaca et de Johnson & Johnson. 

 

 

 

Nous vous recommandons

Joelle-

Joëlle Borgida

J’ai vécu dans huit pays ces vingt dernières années. Désormais installée à Copenhague, j'ai envie de partager mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

FOOT

Karim Benzema élu meilleur footballeur français de l’étranger

Les trophées UNFP récompensent les meilleurs joueurs de football dans différentes catégories. Pour la deuxième fois consécutive, Karim Benzema a été élu meilleur joueur français évoluant à l’étranger.