Samedi 17 avril 2021
Chiang Mai
Chiang Mai

Cinq produits écolos ‘made in Chiang Mai’

Par Catherine Vanesse | Publié le 17/02/2021 à 00:00 | Mis à jour le 17/02/2021 à 07:26
Photo : Catherine Vanesse - “BeJoyful” réalise des sacs-à-main à partir de liège, un matériau écologique
bejoyful-sac-liege

Pour réduire son empreinte carbone et limiter son impact sur l’environnement, les produits écologiques ont la cote. Sacs à main, savon ou thé, découvrez notre sélection ‘made in Chiang Mai’.

Consommer local et écologique sont des tendances qui existent depuis de nombreuses années comme en témoigne la création de la marque thaïlandaise Sabu Sabu en 2000 ou encore les thés respectueux de la forêt de Monsoon Tea. Loin d’être les seuls, Lepetitjournal.com propose une sélection de cinq produits écologiques, responsables et surtout locaux. 

Les beaux jours du liège

Après des études en design à l’université de Chiang Mai, Joy a lancé sa propre marque “BeJoyful” pour laquelle elle crée des sacs à main, des t-shirts, des masques et accessoires en essayant d’être le plus responsable et écologique possible. Il y a 10 ans, la jeune femme vendait ses articles sur le marché de nuit du dimanche à Chiang Mai avant d’ouvrir sa propre boutique en 2012 au Think Park sur la route de Nimmanhaemin. Malheureusement suite à la crise économique liée aux mesures pour lutter contre l’épidémie de coronavirus, Joy a dû fermer sa boutique et se tourner vers la vente en ligne, avec succès. 

Parmi ses produits phares, on trouve une gamme de sacs à main en liège est quant à elle entièrement écologique. Le liège utilisé pour leur confection est 100% écologique, renouvelable et végétal. Chaque pièce est également faite à la main. 

Saveur du thé

Kenneth Rimdahl, un Suédois d’origine s’est lancé dans l’industrie de l’importation du thé en Espagne en 1994. En recherche constante de nouvelles variétés, il venait fréquemment en Asie et plus particulièrement en Thaïlande pour sélectionner de nouveaux produits à importer. De cette passion pour le thé, il est venu s’installer en Thaïlande en 2012 avant de fonder en 2013 la marque Monsoon Tea

monsoon tea
Monsoon Tea ne collecte que des feuilles de thé qui poussent dans les forêts du nord de la Thaïlande

Thé aux noix de coco, à la mangue ou aux saveurs tropicales, les thés Monsoon ne sont pas juste un délice, mais aussi respectueux de la nature et de la forêt. En effet, les feuilles de thé proviennent uniquement de théiers qui poussent dans les forêts du nord de la Thaïlande et non des plantations en terrasse. Initialement les arbres à thé ont tendance à pousser dans les forêts, grâce à la biodiversité de celles-ci, les pesticides ne sont pas nécessaires. Laisser les arbres à thé pousser naturellement dans les forêts sans pesticide, tel est le point d’honneur que le Suédois tient à apporter avec Monsoon Tea. 

La marque possède une boutique à One Nimman, un restaurant-magasin au bord de la rivière Mae Ping qui propose une cuisine à base de thé fermenté et une boutique à Asoke à Bangkok. 

Bye-bye produits chimiques

sabu sabu
La marque Sabu Sabu a été fondée en 2000 par Virginia Bird

Depuis bientôt 20 ans, Virginia Bird, une Américano-Thaïlandaise, crée des produits de beauté et d’entretien inspirés par la nature dans son atelier-boutique à Mae Rim. Savons, shampoings, soins pour le visage, parfums, liquide pour la vaisselle, poudre à lessiver, etc., la marque Sabu Sabu revisite des recettes traditionnelles à partir de plantes et de fleurs pour proposer des produits de qualité et surtout sans une once de particules chimiques ou de paraben. 

En plus de la boutique, un spa accueille les clients pour des soins naturels avec des produits de la gamme Sabu Sabu. 

Ô douce roche

Fondée en 2017, Moné est une marque thaïlandaise de cosmétiques basée à Chiang Mai dont le produit phare est un savon écoresponsable révolutionnaire à base de poudre de roches. Après une carrière dans le marketing, la femme d’affaires thaïlandaise Onampai Osiri s’est aussitôt instruite et formée au métier du savon afin de proposer un savon unique de grande qualité et non polluant. 

savon roche mone thailande
Le savon de roche Moné est composé à 30% de poudre de roches. 

Onampai a rencontré un jour un géologue qui lui a montré une poudre fine qu’il produisait en broyant certaines roches bien spécifiques. Et il lui a demandé si elle serait capable d’en faire un produit. Le défi a été relevé avec le premier savon de roche au monde, selon la marque qui met aussi en avant le fait que cette poudre minérale améliorerait et renforcerait les propriétés médicinales des produits bruts utilisés - fleur, herbe ou fruit.

À ce jour, Moné propose huit savons dont trois utilisent la fameuse poudre de roches mélangée avec de l'aloe vera, du curcuma sauvage ou encore de l'orchidée. 

Au revoir plastique

L’Australienne Antoinette Jackson a fondé SuperBee en 2016 après plusieurs expériences dans sa cuisine. Choquée par l’utilisation excessive de sacs et emballages en plastique, Antoinette a voulu proposer une solution durable et naturelle en créant des emballages réutilisables à partir de cire d’abeille. SuperBee offre ainsi une l'alternative durable aux sacs en plastique et au film en plastique et aluminium. L'enveloppe en cire d'abeille permet de recouvrir un plat, une assiette, mais aussi d'envelopper directement les aliments pour les conserver sainement.

superbee
Dernier produit proposé par la marque SuperBee, l'Hexawash

Pour aller encore plus loin, la marque a élargi sa gamme avec son “Hexawash”, des petites billes de magnésium hautement purifié à 99,95% contenues dans un petit sachet perforé en tissu. Au contact de l’eau, les billes de magnésium génèrent des bulles d’hydrogène, ce qui rend l’eau très alcaline, comme avec du savon – mais sans savon ! Une alternative aux détergents traditionnels. Vendu à partir de 1.000 bahts, un sachet de billes de magnésium permet de faire tourner environ 300 machines à laver. 

Nous vous recommandons

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Les astuces pour trouver un billet de train pas cher

Il est bien évidemment difficile de se projeter pour voyager, les règles à ce sujet changeant constamment. Cependant, qu’il s’agisse d’un retour à la maison pour voir la famille ou d’un projet de…