Touch Me, une exposition collective érotique à Chiang Mai

Par La rédaction de Chiang Mai | Publié le 23/05/2022 à 02:35 | Mis à jour le 23/05/2022 à 03:48
Photo : Courtoisie - Paddy Thunvong: Suffer of Love, 2022
แพดดี้ ธัญวงศ์ Suffer of Love, 2022, สีน้ำมันบนผ้าใบ, 110x85 cm

Du 11 juin au 23 juillet, quatorze artistes thaïlandais et internationaux explorent les sentiments à travers des oeuvres d’art érotiques à Chiang Mai

“Touch Me”, une exposition collective regroupant un large éventail d’artistes thaïlandais et internationaux ouvre ses portes du 11 juin au 23 juillet à la galerie d’art Head High Second Floor à Chiang Mai. 

Touch Me peut à la fois être traduit au sens propre et au sens figuré. Si la première évoque l’idée d’établir un contact physique, le sens figuré fait plutôt référence aux sentiments et aux émotions.

Dès lors, l'exposition Touch Me propose d’explorer les sentiments, joyeux ou tristes, à travers la nudité et l’érotisme.

Forme d’art ancien, le nu est également énigmatique, il révèle et dissimule, il repousse et attire. Pour le curateur de l’exposition Reinhard Kressner, le nu construit surtout des ponts entre le grand art et la pornographie. De telles œuvres savent être les deux à la fois : source d'inspiration érotique et œuvre d'art. C'est précisément cette marche sur la corde raide que l'exposition Touch Me vise à démontrer. Divers aspects du genre seront présentés, dont la nudité dans le contexte des idéaux, de l'autodétermination ou de l'homosexualité.

Quatorze artistes parmi lesquels des Français présenteront leur vision de Touch Me à travers des œuvres de peintures, photographiques ou vidéographiques. Parmi les artistes, on retrouve Haritorn Akarapat, Bangkok Wet Dream, Vichit Chaiwong, Orit Drori, Olivier Fauchereau, Krynkana Kongpetch, Oat Montien, Sophirat Muangkum, Pare Patcharapa Inchang, Pisut Srisuwan, Manit Sriwanichpoom, Paddy Thunvong, Myrtille Tibayrenc et Doe Youngyu. 

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale