Lundi 27 septembre 2021
TEST: 3873

Les (très) bons plans vacances de Chiang Mai pendant la crise du Covid-19

Par Catherine Vanesse | Publié le 16/07/2021 à 00:00 | Mis à jour le 16/07/2021 à 10:19
Photo : Catherine VANESSE - Le Veranda Resort offre une vue paisible sur les montagnes de la boucle de Samoeng à Chiang Mai
veranda-resort-chiang-mai

Pour les expatriés en Thaïlande, l’absence de voyageurs depuis 2020 présente l’avantage de pouvoir accéder au meilleur de l’offre touristique à des prix exceptionnellement bas. Focus sur Chiang Mai

Surnommée la Rose du Nord, Chiang Mai est un parfait exemple de province qui prend soin de cultiver son patrimoine et sa culture tout en s’ouvrant sur la modernité et l’innovation. Avec sa nature à couper le souffle, son abondance de temples, la richesse de son artisanat, ses charmants cafés, ses musées et galeries, ses marchés, Chiang Mai rassemble de nombreux atouts auxquels s’ajoute le caractère vibrant, jeune et dynamique de la ville.

Ce n’est pas étonnant de la retrouver tout en haut du classement mondial des villes les plus conviviales du magazine Condé Nast Traveller ou encore en tête de l'étude MoneyBeach sur les villes les plus photogéniques pour la balade à vélo.

Autant d’atouts qui attirent en temps normal des millions de voyageurs. Mais la situation du Covid-19 fait qu’il est encore relativement difficile pour les étrangers de venir.

Dès lors, Chiang Mai est toute entière offerte aux touristes locaux, parmi lesquels les étrangers résidant dans le royaume qui auraient tort de ne pas profiter des nombreuses opportunités pour explorer et s'offrir quelques petits plaisirs à prix très doux.

Des hôtels de luxe à prix cassés

La province de Chiang Mai comptait avant l’épidémie du coronavirus près de 5.800 hôtels. Aujourd’hui, même si seulement 30% d’entre eux sont ouverts, ceux-ci affichent des taux d’occupation avoisinant les 10%.

C’est pourquoi, pour séduire les voyageurs, plusieurs hôtels haut de gamme proposent des tarifs extrêmement bas et des opportunités qui ne représentent sans doute plus une fois que la Thaïlande aura complètement rouvert ses portes aux touristes étrangers.

Pour un séjour en plein cœur de Chiang Mai, le Tamarind Village invite à une pause hors du temps et loin de l’agitation urbaine. Lorsque, depuis la bruyante rue Ratchadamnoen, en plein cœur de la vieille ville de Chiang Mai, vous tournez dans cette splendide allée de bambous qui vous tend les bras comme pour vous dire “bienvenue”, vous devinez que vous entrez dans un havre de paix où seul votre bien-être compte. Entre la piscine, le tamarin bicentenaire, les très spacieuses chambres, le spa, le Tamarind est un hôtel qui vaut le détour, surtout quand le prix pour deux nuits n’est que de 3.200 bahts au lieu de 7.200 bahts.  

Tamarind Village Chiang Mai
Un magnifique tamarind vieux de 200 ans apporte un cachet indéniable au Tamarind Village Hotel

Le RatiLanna Resort, un hôtel cinq étoiles situé au bord de la rivière Ping propose ainsi des chambres de 60 mètres carrés pour seulement 10 ou 20% du prix habituel ! Imaginez une chambre à 15.000 bahts la nuit que vous ne payez que 1.500 bahts! 

Il en va de même sur la route de Samoeng au Veranda Hotel, au Flora Creek ou encore au Panviman Resort. 

En fait, même pour les résidents de Chiang Mai, la foule de promotions sur les sites de réservation d’hôtels a de quoi inciter à la “staycation”. 

Prenez soin de vous! 

Évidemment, étant donné que nous sommes en saison des pluies, il arrive que certains moments dans la journée se prêtent peu aux sorties en plein air. Dans ce cas, quoi de mieux que se plonger dans les vapeurs revigorantes d’un spa ?

De nombreux centres de massages et spa en mal de touristes proposent des traitements bien-être à moitié prix. La chaîne de salons “Lila”, de son côté, offre 30 minutes gratuites de massage des pieds pour tout massage d’au moins une heure.

Même si des trois centres Oasis Spa, seul celui de Nimman est actuellement ouvert, il y a vraiment de quoi se laisser tenter par l’une de leurs formules de traitements. Massages, soins du visage et du corps, gommage, etc. Les soins allient traditions et modernités pour une détente de 2 heures ou d’une journée complète. Spa à l’Oasis propose 50% sur l’ensemble des packages spa et soins. 

Retraite paisible au cœur de la vieille ville de Chiang Mai, le Fah Lanna Spa a reçu de nombreuses récompenses pour la qualité de ses soins et la beauté de son architecture. Outre de nombreux traitements aux huiles ou à l’aloe vera, le Fah Lanna propose également une expérience typique du nord de la Thaïlande, le massage Tok Sen. La méthode consiste, à l’aide d’un morceau de bois et d’un petit marteau, à frapper sur les points de méridien. L’effet vibratoire a pour but de réajuster les ondes énergétiques en profondeur. Ce n’est pas vraiment le genre d'expérience qui vous entraîne dans cette enivrante torpeur des massages à l'huile ou aux herbes, mais l’effet relaxant se fait pourtant sentir immédiatement. Idéal pour les personnes très tendues et qui apprécient la force des massages thaïlandais traditionnels ! Le Fah Lanna offre également 50% sur l’ensemble de ces soins.

Soutenir les éléphants

La province de Chiang Mai comptabilise environ 900 éléphants répartis dans 200 camps ou sanctuaires, et depuis le début de l’épidémie, la situation des pachydermes est de plus en plus précaire et les perspectives restent bien sombres pour de nombreux camps.

Un éléphant adulte mange jusqu’à 300 kilos d’herbes et boit 200 litres d’eau. Selon les estimations, pour nourrir l’animal et son “mahout” (cornac), il faut compter entre 1.000 et 2.000 bahts par jour. Un coût important pour de nombreux camps et propriétaires d’éléphants. Dès lors, pour attirer les visiteurs, plusieurs camps proposent des activités à prix réduit ou simplement de nourrir les éléphants en achetant de la nourriture pour un prix allant de 100 à 300 bahts sans devoir payer de droits d’entrée pour la visite. 

un groupe d'elephants à chiang mai
Un éléphant mange jusqu'à 300 kilos de nourriture par jour, un coût quotidien qui affecte la survie de certains camps et sanctuaires. Photo Catherine Vanesse

Pour 300 bahts, le Karen Elephant Village invite les visiteurs à découvrir son camp situé à Mae Taeng, à 50 minutes au sud de Chiang Mai, et à nourrir les éléphants ainsi qu’à savourer une boisson tout en profitant de la vue. Sur la boucle de Samoeng, l’entrée pour le Patara Elephant Farm est gratuite, mais il est recommandé de faire une donation pour acheter de la nourriture pour les éléphants. 

Il est difficile de recenser tous les centres d’éléphants et sanctuaires encore ouverts, mais n’hésitez pas à vous y arrêter si vous passez devant l’un d’eux pour passer un moment avec ces magnifiques animaux. 

 

Nous vous recommandons
catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir