Présence accrue de dengue : nos conseils de prévention

Par Capucine Canonne | Publié le 28/08/2019 à 00:00 | Mis à jour le 28/08/2019 à 10:32
dengue Inde prévention

La dengue est constamment présente en Inde et des cas sont signalés tout au long de l'année. Au vue d’une recrudescence annoncée de la maladie dans l’état de Gujarat en ce moment, voici quelques conseils préventifs.

Qu’est-ce que la dengue ?

La dengue, aussi appelée « grippe tropicale »,  est une  maladie virale propagée par les moustiques. Les symptômes les plus connus sont des douleurs dans les muscles, les os et les articulations, une forte fièvre et un profond mal de tête. Une éruption cutanée suit souvent ces symptômes. La maladie peut durer jusqu’à 10 jours et le rétablissement complet entre 2 et 4 semaines. Il n’y pas de traitement connu, le mieux est de rester couché et attendre. Plus rarement, les personnes infectées peuvent développer une forme plus grave de la maladie appelée dengue sévère.

Quels conseils pour éviter la dengue ?

  • À l'extérieur, porter des vêtements qui couvrent la majeure partie de votre corps (manches longues, pantalon long, chaussettes).
  • Détruire les gites potentiels pour les moustiques comme les réservoirs d’eau stagnantes autour et dans les habitations
  • Utiliser un insectifuge efficace qui contient du DEET, de la picaridine ou du PMD
  • S'assurer que les fenêtres sont recouvertes de moustiquaires.
  • Choisir si possible un logement climatisé.
  • Consulter un médecin si vous avez une forte fièvre, surtout si vous souffrez de tremblements ou d'éruptions cutanées.
  • Envisager une consultation médicale avant le voyage pour discuter de la vaccination contre la dengue (attention, la vaccination n'est recommandée que pour ceux qui ont déjà eu la dengue).

Des pics de transmissions pendant la saison des pluies

Plus de 100 000 cas suspects de dengue ont été signalés dans la ville de Bengaluru depuis le début de cette année, avec une augmentation des cas détectés à partir de juillet. Au moins 5 000 cas ont été confirmés. Le pic de contamination a été attribué aux pluies incessantes et à l'engorgement. Les responsables de la santé ont identifié les zones à haut risque et ont renforcé les mesures préventives. Sortons couverts !

 

Sur le même sujet
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale