Dimanche 29 novembre 2020

Morts par selfie : le triste record de l'Inde

Par Capucine Canonne | Publié le 26/05/2020 à 01:00 | Mis à jour le 26/05/2020 à 09:58
mort selfie

Triste vérité pour l’Inde, mais c’est bien ce pays le plus meurtrier pour les amateurs de selfies selon des études très sérieuses. En novembre dernier, un étudiant de 22 ans trouvait la mort en chutant d’une cascade…

De nombreuses histoires de selfies manqués…

L’étudiant voulait juste se prendre une photo-souvenir en haut d’une chute près de Tiruvannamalai, à quelques km de Chennai. Il a alors glissé sur des algues et n’a pas survécu malgré les efforts d’un de ses amis qui s’est, lui aussi, blessé en voulant le secourir.  Il y a quelques semaines, les médias relataient la triste histoire d’une jeune mariée et trois membres de sa famille qui avaient péri en se prenant en selfie sur un barrage dans le Tamil Nadu. Le marié avait sauté pour les sauver de la noyade mais n’avait réussi à sauver qu’une femme du groupe (pas la sienne). En mai dernier, trois adolescents sont morts, happés par un train en se prenant en photo sur une voie ferrée à Panipat dans le nord de l’Inde. Et il y a aussi cette histoire, tristement connue en 2017, d’un homme qui a été étouffé par un éléphant en tentant se prendre en photo avec l’animal…

 

selfies morts inde record danger accident
photos d'illustrations des dangers de certains selfies

 

Pourquoi « des selfies à tout prix » ?

Selon une étude publiée en 2018 par le All Indian Institute of medical sciences, 259 personnes ont péri à travers la planète entre 2011 et 2017 en se prenant en photo… Et le nombre le plus élevé de morts par selfie a été recensé en Inde (suivi par la Russie, les États-Unis et le Pakistan). En moyenne, on observe  que les victimes se photographient en groupe, ont entre 22 et 23 ans et sont principalement des hommes. Un fléau que le gouvernement ne prend pas à la légère et tente d’endiguer en créant, par exemple, des «zones de non-selfies» à certains endroits considérés comme potentiellement dangereux ; On en compte par exemple 16 à Bombay. Mais difficile de surveiller tout le pays n’est-ce pas…

Comment expliquer ce funèbre phénomène ? On pourrait évoquer l’euphorie des nouvelles technologies qui se développent partout dans le pays, le désir de partager la photo parfaite au plus grand nombre, la recherche de toujours plus de « likes » et de commentaires sur les réseaux sociaux, le tout au péril de sa vie... De plus, selon des scientifiques du monde entier, il y aurait un certain manque d’éducation : « les selfies en eux-mêmes ne sont pas dangereux, mais le comportement humain qui accompagne les selfies l'est. Les individus ont besoin d'être éduqués face à certains comportements à risques et endroits risqués où sont pris des selfies ». « Des campagnes d’information et de sensibilisation sont également nécessaires, en particulier en direction des jeunes, pour pointer les risques de cette folle pratique et éviter que d’autres vies soient perdues dans la quête d’un moment de popularité dans l’univers infini des réseaux sociaux » CQFD…

 

Nous vous recommandons

CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Directrice de la publication et rédactrice en Chef de l’Edition lepetitjournal.com de Chennai. Jeune maman et expatriée en Inde, elle crée l'édition de Chennai en août 2019 ; un prolongement de ses expériences en radio, TV et presse écrite.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Chennai ?

DÉCOUVERTE

Tamil Nadu : Les ruines d’une forteresse dans les collines de Jawadhu

Des ruines ont été retrouvées au sommet des collines de Jawadhu, dans le nord de l’Inde. Comment se fait-il qu'il y ait des ruines d'une ancienne structure rocheuse au cœur des collines ?

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.