Indigo passe la plus grosse commande d’Airbus du siècle

Par Capucine Canonne | Publié le 31/10/2019 à 08:00 | Mis à jour le 31/10/2019 à 08:00
indigo avion

Tout le monde en parle : la compagnie aérienne indienne Indigo vient de passer la commande d’Airbus la plus importante depuis le début du siècle, avec 300 avions A320neo pour environ 30 milliards  d’euros.

"Cette commande constitue un jalon important" car elle permettra de "renforcer la connectivité aérienne en Inde, ce qui stimulera à son tour la croissance économique et la mobilité", s'est félicité le patron d'Indigo, Ronojoy Dutta. Et il a bien raison d’être serein car la compagnie Indigo est bien en tête du marché aérien indien, en détenant plus de 48% de part de marché dans son pays. Aujourd’hui les avions desservent L’Inde et 4 autres pays (Singapour, Thaïlande, Oman et les EAU). Face à Indigo, il ne reste plus de concurrents très solides puisque Jet Airways (partenaire de Delta et Air France KLM qui proposait un vol direct Chennai-Paris ndlr) a fait faillite en avril dernier, Air India est lourdement endetté et devrait être privatisé. SpiceJet, une autre compagnie aérienne à bas coûts, rencontre aussi des difficultés liées à la crise des Boeing 737 Max.

De son côté, le président exécutif d'Airbus Guillaume Faury s'est dit "reconnaissant de ce vote de confiance car cette commande confirme que les appareils de la famille A320 neo sont les avions de choix sur les marchés les plus dynamiques de la croissance aéronautique". Dynamique c’est peu dire, car le nombre de passagers aériens en Inde a été multiplié par six en dix ans, une croissance qui n’est pas prête de s’arrêter !  Plus largement, l’entreprise européenne est plutôt confiante pour l’avenir et enregistrait, à la fin septembre, plus de 6.650 commandes fermes de 110 clients pour les avions de la famille A320 neo.

 

Sur le même sujet
CANONNE_fmt-carre

Capucine Canonne

Après 10 ans d’expérience en marketing média, Capucine se reconvertit en journalisme. Ancienne expatriée et fondatrice de l’édition lepetitjournal.com de Chennai en 2019, elle intègre la rédaction internationale à Paris.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale