TEST: 3629

Inde : Des compagnies aériennes se préparent à l’après confinement

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 27/04/2020 à 01:00 | Mis à jour le 27/04/2020 à 01:00
avion confinement

Une chose est certaine : L’expérience de vol et la façon dont les passagers et les avions seront traités vont changer lorsque le verrouillage des vols sera levé.  

Officiellement, le confinement indien sera levé le 3 mai prochain et les compagnies aériennes travaillent déjà  à l’après ; En effet, des  changements au processus d'enregistrement et d'embarquement sont attendus, et des  formations du personnel sont mis en place afin de garantir le maintien de la distance sociale par exemple. Vinay Dube, PDG de GoAir, a récemment déclaré que "GoAir est en pleine préparation pour un démarrage progressif des vols à partir du 4 mai. Nous allons au-delà des recommandations du gouvernement afin de garantir que les mesures de santé et de sécurité les plus strictes soient prises".

Quelques pistes sont déjà connues du côté de Spicejet et GoAir justement : Les passagers devront soit imprimer leur carte d'embarquement à domicile, soit la télécharger sur leur téléphone portable avant d'arriver à l'aéroport. De plus, les passagers ne seront pas assis les uns à côté des autres dans les navettes et à l'intérieur de l'avion. La nourriture ne sera pas servie à bord. Des annonces visant à minimiser l'utilisation des toilettes à l'intérieur de l'avion sont également envisagées. Des autocollants seront collés sur le sol pour marquer l'espace d'attente des passagers aux portes d'embarquement et aux comptoirs. Enfin il est important de noter qu’il serait très probable que  la distanciation sociale fasse augmenter le coût des vols. Pourquoi ? Entre autres par qu’une compagnie aérienne ne pourrait vendre que 120 sièges dans un avion A320, (environ 60 sièges devraient être laissés vides).

Source : Times of India

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale