Devasahayam, un laïc indien canonisé par le Pape François

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 17/05/2022 à 01:10 | Mis à jour le 17/05/2022 à 01:10
Photo : Twitter/TNITMinister
6 nonnes du Tamil Nadu chantant pour la canonisation de Devasahayam

Devasahayam (Lazare) Pillai (1712-1752), un hindou converti au christianisme, est le premier laïc indien à devenir « saint », selon le Vatican. Le 15 mai 2022, il a été canonisé par le Pape François avec 9 autres bienheureux.

Cet événement a attiré plus de 45 000 fidèles, c’était la première messe de canonisation depuis octobre 2019. Durant la cérémonie, six nonnes du Tamil Nadu ont chanté l’hymne de l’Etat du Tamil Nadu pour la plus grande fierté du gouvernement de l’Etat. Le ministre de l’Informatique et des services numériques et le Président de la commission des minorités du Tamil Nadu étaient présents à Rome le 15 mai 2022.

 

Tweet du ministère de l’informatique et des services numériques du Tamil Nadu :

 

 

Devasahyam Pillai, le premier laïc indien à être canonisé

Devasahayam Pillai est né Neelankata Pillai en 1712 dans une famille hindoue au sud du Tamil Nadu et travailla au service du Maharaja de Travancore. Il se convertit au catholicisme en 1745 sous l’influence d’un capitaine hollandais lui aussi au service du royaume de Travancore et prit le nom de Devasahayam, l’équivalent de Lazare en tamoul. Il fut accusé de trahison et de conversion forcée par les brahmanes et les ministres du Maharaja, fut emprisonné et torturé pendant trois ans puis exécuté en 1752, ayant refusé d'abjurer sa foi. Son corps fut jeté dans la forêt et récupéré par les chrétiens. Il est enseveli devant l'autel de l'église Saint-François-Xavier, qui devient plus tard la cathédrale du diocèse de Kottar dans le Tamil Nadu.

 

Les chrétiens au Tamil Nadu

Selon les chiffres du recensement indien de 2011, les chrétiens sont le deuxième groupe religieux au Tamil Nadu. 87,6 % de la population du Tamil Nadu est hindoue, 6,12 % est chrétienne, 5,86 % est musulmane, 0,12 % est jaïne, 0,02 % est bouddhiste et 0,02 % est sikhe.

Les chrétiens sont principalement concentrés dans les districts du sud du Tamil Nadu : Kanyakumari (46 % de la population), Thoothukudi (16,68 %) et Tirunelveli (10,59 %).

L'Église catholique et l'Église de l'Inde du Sud sont les principales dénominations dans l'État. Parmi les autres dénominations figurent l'Église évangélique de l'Inde, l'Armée du Salut, l'Église catholique syro-malabare, l'Église catholique syro-malankare, l'Église syrienne orthodoxe malankare, les apostoliques, les pentecôtistes, l'Église chrétienne syrienne jacobite et d'autres dénominations.

 

L’hymne du Tamil Nadu

Le Tamil Thaai Vaazthu est issu de l'invocation, Neerarum Kadalutha, à la Mère tamoule. C’est un poème écrit par le professeur tamoul Sundaram Pillai (1855-1897), auteur du drame populaire "Manonmaniam (1891)". On l'appelle vénérablement Manonmaiam Sundaranar et l'université d'État de Tirunelveli porte son nom.

 
Hymne du Tamil Nadu (tamoul, anglais, français)    

நீராருங் கடலுடுத்த நிலமடந்தைக் கெழிலொழுகும்

சீராரும் வதனமெனத் திகழ் பரதக் கண்டமிதில்

தெக்கணமும் அதிற்சிறந்த திராவிடநல் திருநாடும்

தக்கசிறு பிறைநுதலும் தரித்தநறுந் திலகமுமே

அத்திலக வாசனைபோல் அனைத்துலகும் இன்பமுற

எத்திசையும் புகழ்மணக்க இருந்தபெருந் தமிழணங்கே!

தமிழணங்கே!

பல்லுயிரும் பலவுலகும் படைத்தளித்து துடைக்கினுமோர்

எல்லையறு பரம்பொருள்முன் இருந்தபடி இருப்பதுபோல்

கன்னடமுங் களிதெலுங்கும் கவின்மலையாளமும் துளுவும்

உன்னுதரத் தேயுதித்தே ஒன்றுபல வாகிடினும்

ஆரியம்போல் உலகவழக்கழிந் தொழிந்து சிதையாவுன்

சீரிளமைத் திறம்வியந்து செயல்மறந்து

வாழ்த்துதுமே

வாழ்த்துதுமே

வாழ்த்துதுமே!

Brimming Sea drapes exuberant Dame Earth!

Beautified face; the exalted Indian Continent!

South! In particular Grand Dravida Empire!

Aesthetic Thilakam on thy beauteous curved forehead!

Fragrance of Thilakam makes entire world delirious!

Oh! Goddess Tamizh! Let your fervor spreads in all directions!

Many a life! Many a world! Creations of Thine! Decimations too !

Ever pervading Creator! Remain as ever! Ever as Thy have been!

Kannada, Joyous Telugu, Dainty Malayalam with Thulu!

Born of thy lips, the one that became many

Just like Aryan (language) you don't go out of use, your Everlasting and undying youth!

Ever remain afresh Thee! Purity intact too!

Delighted! Praise thou beauteous Tamizh, youthful forever! Awestruck!

Praise unto thee!

Praise unto thee!

La mer débordante drape l'exubérante Dame Terre !

Visage embelli ; l'exalté Continent Indien !

Sud ! En particulier le Grand Empire Dravidien.

Esthétique Thilakam sur ton beau front courbé !

Le parfum de Thilakam fait délirer le monde entier.

Oh ! Déesse Tamizh ! Laisse ta ferveur se répandre dans toutes les directions !

Beaucoup de vies ! Beaucoup de monde ! Tes créations ! Des décimations aussi !

Créateur toujours omniprésent ! Reste comme toujours ! Toujours comme tu l'as été !

Kannada, joyeux Telugu, délicieux Malayalam avec Thulu !

Né de tes lèvres, l'unique qui devint multiple.

Tout comme la langue aryenne, tu ne perds jamais ton usage, ta jeunesse éternelle et éternelle !

Tu restes toujours le même ! Pureté intacte aussi !

Enchanté ! Loué sois-tu belle Tamizh, jeune pour toujours ! Epoustouflant !

Loué sois-tu !

Loué sois-tu !

 

 

En décembre 2021, le gouvernement du Tamil Nadu a annoncé que le Tamil Thaai Vaazhthu devenait l'hymne de l’État et qu'il serait chanté lors de tous les événements publics dans les établissements d'enseignement et les bureaux du gouvernement. À l'exception des personnes handicapées, tout le monde devra se lever lorsqu'il sera joué ou chanté.

Déjà, depuis 1970, les événements officiels du gouvernement du Tamil Nadu et ceux organisés par les institutions éducatives et les établissements publics commencent par cette chanson et se terminent par l'hymne national indien. La chanson est chantée quotidiennement dans les écoles du Tamil Nadu le matin.

 

Ecoutez l'hymne du Tamil Nadu :

 

Sur le même sujet
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale