Samedi 5 décembre 2020

Covid-19 : Le point sur les restrictions (de voyage) en Inde

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 23/06/2020 à 01:04 | Mis à jour le 23/06/2020 à 10:04
restrictions voyage inde covid-19

Toujours en raison de la pandémie Covid-19, Lepetitjournal.com de Chennai fait le point à date sur les restrictions de voyage et de transport à l’arrivée ou au départ de l’Inde mais aussi à l’intérieur des Etats.

 

Concernant les vols internationaux

A ce jour, tous les vols commerciaux internationaux restent suspendus jusqu'au 30 juin (au moins). Toutefois, les vols de rapatriement pour les Indiens à l'étranger continuent. Tous les passagers internationaux à l'arrivée sont soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours, comprenant généralement sept jours de quarantaine institutionnelle suivis de sept jours d'auto-quarantaine au lieu de résidence du voyageur. Des exceptions peuvent être faites dans des circonstances particulières, telles que la grossesse et le deuil familial, et pour les parents accompagnés d'enfants de moins de dix ans. Ces dérogations sont accordées à la discrétion des autorités locales.

 

Concernant les vols domestiques

A ce jour, les autorités ont progressivement assoupli les restrictions dans tout le pays, mais pas dans les zones de confinement, où seuls les services essentiels sont autorisés. Les gouvernements des États et des territoires de l'Union peuvent désigner des zones tampons, qui sont créées autour de la zone de confinement en tant que mesure de précaution supplémentaire. Plusieurs grandes villes de l'Inde sont vues comme des « points chauds du virus » notamment :

  • New Delhi : Tous les voyageurs sont soumis à sept jours de quarantaine à leur domicile à leur arrivée. Cette mesure sera contrôlée par les autorités du district.
  • Bangalore (État du Karnataka) : Tous les voyageurs sont tenus de s'inscrire sur un portail gouvernemental avant leur arrivée. Les passagers arrivant du Maharashtra devront être mis en quarantaine pendant sept jours dans une installation désignée par le gouvernement. À l'issue des sept premiers jours, ils seront soumis au test COVID-19. Si le test est négatif par la suite, ils seront envoyés chez eux pour subir une autre quarantaine de 14 jours. Les passagers des autres États sont soumis à 14 jours de quarantaine à leur domicile à leur arrivée.
  • Chennai (État du Tamil Nadu) : Tous les voyageurs sont tenus de s'inscrire sur un portail gouvernemental avant leur arrivée. Le nombre d'arrivées quotidiennes à l'aéroport international de Chennai (MAA) est plafonné à 25.
  • Mumbai (État du Maharashtra) : Le nombre de départs et d'arrivées quotidiens à l'aéroport international Chhatrapati Shivaji (BOM) est plafonné à 25. Les voyageurs asymptomatiques seront soumis à une quarantaine à domicile de 14 jours.

Au-delà de ces villes, voici un rapide récapitulatif d’autres restrictions et règles mises en place à ce jour dans le pays dans certains Etats du pays :

  • Kolkata (État du Bengale occidental) : Les vols intérieurs à l'aéroport international de Netaji Subhas Chandra Bose (CCU) sont plafonnés à 75. Tous les passagers à l'arrivée devront se soumettre à un contrôle de santé et ceux qui présentent des symptômes devront passer un test COVID-19. Tous les voyageurs seront soumis à une quarantaine à domicile de 14 jours.
  • Goa : Les voyageurs asymptomatiques ont trois possibilités : Ils peuvent fournir un certificat COVID-19 négatif délivré dans les 48 heures précédant leur arrivée ; ou subir un test par écouvillonnage à leur arrivée, dans lequel ils sont tenus de rester dans une installation de quarantaine désignée jusqu'à ce que les résultats du test soient connus ; ou encore terminer une quarantaine de 14 jours à leur domicile à leur arrivée.
  • Kerala : À partir du 25 juin, tous les voyageurs internationaux doivent présenter un résultat négatif au test COVID-19 avant de monter à bord d'un vol de rapatriement pour le Kerala.

Il est conseillé à tous les voyageurs aériens nationaux de télécharger l'application mobile de recherche de contacts Aarogya Setu. Toutefois, ces procédures ne sont pas exhaustives, et les autorités peuvent annoncer des directives spécifiques à l'État ou au territoire et des mesures de quarantaine en fonction de la situation locale.

 

Les autres restrictions à l’intérieur des Etats 

Sauf exceptions décidées par les gouvernements d’Etats, à ce jour tout déplacement est encore interdit dans le pays de 21 heures à 5 heures (heure locale), sauf pour des raisons essentielles. Les lieux de culte, les centres commerciaux, les restaurants, les hôtels et autres services d'accueil ont rouvert dans le cadre de la phase de déconfinement progressif. Les établissements d'enseignement et les lieux de divertissement restent fermés et ne seront évalués en vue d'une reprise plus tard. Les activités dans les complexes sportifs ne sont autorisées qu'en l'absence de spectateurs. Les masques faciaux sont obligatoires dans les espaces publics.

 

confinement inde india

 

Dans le détail, certaines mesures de verrouillage propres aux Etats sont encore d’actualité jusqu’au 30 juin 2020  :

  • Madhya Pradesh : Les centres commerciaux, les lieux de culte et certains commerces sont autorisés à ouvrir avec des mesures d'éloignement social en place.
  • Maharashtra : Les lieux de culte, les centres commerciaux, les hôtels et les restaurants restent fermés. Les marchés et les magasins, à l'exception des centres commerciaux, sont autorisés à rouvrir de 9 heures à 17 heures. Les bureaux ont rouvert avec une capacité limitée.
  • Le Pendjab : Les magasins sont autorisés à ouvrir de 07h00 à 19h00.
  • Rajasthan : Les lieux de culte, les centres commerciaux et les hôtels restent fermés. Toutefois, les services de bus inter-Etats ont repris et les bureaux sont autorisés à fonctionner à pleine capacité.
  • Tamil Nadu : Les services de bus publics ont repris, sauf dans les districts de Chennai et Chengalpattu, Kancheepuram et Thiruvallur. Les lieux de culte restent fermés, et les services de métro et de bus inter-États restent suspendus. Les bureaux et les restaurants sont autorisés à rouvrir avec des mesures d'éloignement social. A Chennai, seuls les services essentiels sont autorisés à fonctionner : Les bureaux gouvernementaux et les banques fonctionneront à capacité réduite, les services de livraison de nourriture et de plats à emporter resteront en place. Les taxis, rickshaws et véhicules privés seront interdits d'utilisation, sauf dans des circonstances exceptionnelles telles que les urgences.
  • Uttar Pradesh : Les lieux de culte, les centres commerciaux, les hôtels et les restaurants sont autorisés à rouvrir, sauf dans les zones de confinement. Les marchés sont autorisés à ouvrir de 9 heures à 21 heures. La circulation inter-Etats est autorisée, mais la frontière Noida-Delhi est fermée aux automobilistes qui n'ont pas de laissez-passer de circulation valide.
  • Bengale occidental : Les transports privés et publics ont repris. Les lieux de culte, les centres commerciaux, les hôtels et les restaurants sont autorisés à rouvrir. Les bureaux sont également autorisés à reprendre leurs activités à pleine capacité.

Source : SOS International, 20 juin 2020

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Chennai ?

AVENTURE

Le froid vous manque ? Tentez le Ladakh en hiver…

Lepetitjournal donne la parole à Thibaut, grand passionné de treks. Il nous raconte aujourd’hui son expérience (sans sa famille) dans le Ladakh en hiver… paysages uniques et sensations fortes !