Bilan des fortes pluies dans le Tamil Nadu ce weekend

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 03/12/2019 à 01:00 | Mis à jour le 03/12/2019 à 06:05
Photo : De la mousse s'accumule sur les plages de Chennai
mousse plages chennai inde

Habitants de Chennai, vous avez dû évidemment le remarquer, le ciel n’a pas épargné la ville depuis 3 jours. Les fortes pluies prévues ont causé quelques dégâts, un phénomène atypique, mais ont aussi « renfloué » les réserves d’eau.

Les responsables des services météorologiques prévoyaient une situation difficile en fin de semaine dernière. Pendant le weekend, ils ont mis en garde contre  « de fortes pluies très abondantes et isolées sur les districts côtiers et adjacents du Tamil Nadu, de Puducherry et de Karaikal ».

 

tamil nadu pluies india
@timesofindia - fortes pluies tout au long du weekend 

 

Hier, de nombreuses écoles et des collèges étaient fermés un peu partout dans le Tamil Nadu par précaution, en raison notamment des routes inondées ou gorgées d’eau.  Autre phénomène observé ces derniers jours à Chennai : une mousse qui s’accumule sur les plages. Qu’est-ce donc ? Il s’agit semble-t-il d’une accumulation de produits chimiques déversés dans l’eau. Des experts mettent en lien ce phénomène avec les fortes pluies des derniers jours ; les précipitations auraient en effet accéléré les rejets d’eaux usées et de phosphate dans la mer. Si l’apparition de cette mousse n’est pas un phénomène nouveau en Inde, l’épisode est particulièrement marqué cette année…« Il est clair que ce n’est pas bon pour les gens d’aller dans la mousse mais ils ne comprennent pas les risques », déplore Pravakar Mishra, scientifique au Centre national de recherche côtière à Chennai.

 

mousse chennia india pollution pluie
@bfmtv - la plage de Chennai recouverte d'une mousse polluante et dangereuse...

 

Depuis le début officiel de la mousson le 16 octobre dernier, l’Etat du Tamil Nadu a vécu quelques épisodes pluvieux plus ou moins violents. Mais c'est ce weekend que les intempéries ont été particulièrement violentes, tuant 25 personnes dans divers incidents selon le gouvernement de l'État. A Chennai par exemple, une personne a perdu la vie, tombée accidentellement dans un égout pluvial. Au-delà des conséquences et des dégâts constatés, les fortes pluies ont permis de continuer à remplir les réservoirs d’eau de la ville et de la région. Ainsi, Chennai a reçu, à date, 51 cm d’eau, soit 9 % de moins que les 60 cm normalement reçus pendant la mousson. Aujourd’hui, la mousson du Nord-Est représente environ 48% des précipitations annuelles de l'État du Tamil Nadu.

Source : Times of India / Lefigaro.fr

 

 

Sur le même sujet
logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale