Lundi 22 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Rithy Panh présidera le jury de la Caméra d’or à Cannes

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 14/05/2019 à 20:00 | Mis à jour le 15/05/2019 à 16:47
Photo : Rithy Panh. Crédits : Centre Bophana / Vann Channarong
rithy panh

Rithy Panh présidera du jury de la Caméra d’or, qui récompense une première oeuvre, lors de la 72e édition du festival de Cannes.

Le cinéaste franco-cambodgien Rithy Panh, sera le président du jury de la Caméra d’or lors de la 72e édition du festival de Cannes, qui a lieu du 14 au 25 mai 2019. La Caméra d’or récompense une première oeuvre présentée en sélection officielle, à la quinzaine des réalisateurs et à la semaine de la critique.

« Je suis très heureux de revenir à Cannes pour présider le jury de la Caméra d’or cette année, a déclaré le réalisateur. Je me souviens de ma première fois en compétition au festival de Cannes en 1994 avec Les Gens de la rizière. Je me souviens de ma fierté, de ma foi, de mon impatience pour faire ce film. J’ai hâte de découvrir tous ces premiers films, présentés pour leur première fois. »

Rithy Panh est né à Phnom Penh le 18 avril 1964. Survivant du régime des Khmers rouges, il arrive à Paris en 1979. Son œuvre est consacrée pour une large part au génocide et à la mémoire de ses victimes. Son premier documentaire Site 2 gagne plusieurs prix en 1989, et son premier long-métrage Les Gens de la rizière est présenté en Compétition au Festival de Cannes en 1994.

Le cinéaste a par ailleurs réalisé L’image manquante, qui gagna en sélection officielle le prix du Certain Regard en 2013 et fut le premier film cambodgien à être nommé aux Oscar comme meilleur film étranger. Ses derniers films, Exil (2016) et Les tombeaux sans nom (2018), évoquent encore les conséquences du génocide cambodgien. Rithy Pahn est aussi le co-fondateur du centre Bophana à Phnom Penh, qui a pour objectif de collecter, restaurer et mettre en valeur le patrimoine audiovisuel cambodgien.

La Caméra d'or est une récompense cinématographique remise depuis 1978 lors du festival de Cannes pour encourager de jeunes réalisateurs au talent prometteur en récompensant le meilleur premier film. La récompense fut créée en 1978 par Gilles Jacob, alors nouveau délégué général du festival.

0 Commentaire (s)Réagir