De la balle de riz pour brasser de la bière

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 10/05/2022 à 18:30 | Mis à jour le 10/05/2022 à 11:38
Photo : 9 décembre 2021. Cérémonie de lancement des travaux avec SE Sao Sopheap, secrétaire d'État au ministère de l'Environnement.
9 decembre 2021. cérémonie de lancement des travaux avec SE Sao Sopheap, secrétaire d'État au ministère de l'Environnement

Une importante centrale électrique alimentée par la biomasse de la balle de riz devrait entrer en service d’ici juillet pour alimenter l’usine Heineken dans le sud de Phnom Penh.

 

La balle de riz est un sous-produit dérivé du décorticage du riz, opération qui permet de transformer le riz récolté en riz complet

 

Balle de riz
Balle de riz : wikipédia CC BY-SA 3.0

 

Cette centrale électrique à biomasse, la plus grande du Cambodge, est destinée à produire de l'énergie thermique pour le site de production Heineken à Phnom Penh.

 

La plus grande usine à biomasse du Cambodge

 

L'usine, construite par BECIS, représente un investissement de 5,8 millions USD, les travaux ont commencé le 8 décembre dernier et seront finis dans les délais escomptés. 

 

L'installation brûlera des balles de riz, provenant de la province voisine de Prey Vang. pour produire de la vapeur et fournir de l'énergie thermique à la brasserie de HEINEKEN Cambodge à Phnom Penh.  

 

Ce projet créera 50 emplois sur place et devrait profiter aux acteurs de la filière du rizicole, tels que les meuniers et les riziculteurs, en contribuant à valoriser leur marché.

 

Vers une neutralité carbone pour 2030

 

En passant à l'énergie de la biomasse, HEINEKEN Cambodge espère économiser 17 000 tonnes de CO2 par an. Cette centrale électrique à biomasse permettra au brasseur d'atteindre 100 % d'énergie thermique renouvelable, et de réduire de 60 % ses émissions de CO2 dans la production. Le projet contribuera également à la réalisation des objectifs de développement durable fixés par les Nations unies pour le Cambodge

 

Anne Ollivier, directrice des affaires générales de HEINEKEN Cambodge. a déclaré lors de la cérémonie d’inauguration des travaux :

 

La construction de cette usine de biomasse aujourd'hui représente une étape majeure pour notre ambition d'atteindre des émissions nettes nulles dans la production d'ici 2030.

 

 

HEINEKEN au Cambodge, c’est 5 marques de bière brassées localement. Outre l’Heineken, la société produit également la Tiger, l’ABC Extra Stout, l’Anchor et la Gold Crown.

 

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale