TEST: 2248

Concours photo : Le patrimoine culturel khmer mis à l’honneur par l’UE

Par Victor Bernard | Publié le 24/09/2018 à 20:00 | Mis à jour le 25/09/2018 à 04:40
Photo : Une touriste prenant en photo le Mékong dans la province de Kratié. Crédits : Adam Foster / Flickr Creative Commons
Touriste_Photo_Mekong_Kratié

 

A l’occasion de l’année de l’héritage culturel annoncée par l’Union européenne en 2018, la délégation permanente de l’union au Cambodge lance son premier concours de photographies sur l’héritage khmer.

L’Union européenne a désigné 2018 comme l’année de l’héritage et du patrimoine culturel afin de célébrer la diversité du patrimoine culturel des pays membres. Afin de globaliser cet évènement, il a été décidé d’adapter le concept de mise en valeur de l’héritage culturel au sein de nombreux pays dans lequel l’UE est présente.

C’est le cas du Cambodge, où l’Union dispose d’une délégation permanente. Il a donc été décidé de lancer un concours photo dans tout le royaume, avec l’objectif de contribuer au rayonnement artistique des merveilles de l’héritage culturel khmer.

Si le thème général est « l’héritage culturel cambodgien », le slogan du concours est « Lorsque le passé rencontre le futur ». Les œuvres qui seront proposées devront mettre en valeur le patrimoine culturel khmer en l’associant au Cambodge contemporain.

Les informations pratiques sont les suivantes ; la date limite pour envoyer les photographies en haute résolution est le 31 octobre prochain. Le concours est ouvert à tous, Cambodgiens ou non, et les gagnants seront annoncés vers la fin du mois de novembre. Le jury, actuellement en train d’être constitué, sera composé de professionnels de la photographie, du cinéma et du patrimoine. Des juges de différentes nationalités sont attendus.

Les représentants de l’UE encouragent fortement les Cambodgiens à participer. Nul besoin d’avoir un matériel pour photographe confirmé, les œuvres de bonne résolution ayant été prises par des smartphones ont tout à fait leur place dans le concours.

A travers ce concours, l’Union européenne, qui peine parfois à s’imposer ici en tant qu’acteur unifié – les accords bilatéraux entre les pays membres et le Cambodge sont encore majoritaires – tente de mettre en place sa diplomatie d’influence, en axant sa politique sur les partenariats culturels, fer de lance de l’action des pays européens dans le royaume.

Toutes les informations sur le concours ici.
 

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Cambodge !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Raphael Ferry

Rédacteur en chef de l'éditon Cambodge.

À lire sur votre édition locale