Mercredi 15 août 2018
Bucarest
Bucarest
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

SANTE - Peu de médecins, beaucoup de médicaments

Par Lepetitjournal Bucarest | Publié le 04/12/2014 à 23:00 | Mis à jour le 04/12/2014 à 17:08

Le dernier rapport de la Commission européenne sur la santé dénote de nombreux paradoxes en Roumanie. Les indicateurs généraux varient du très mauvais au bon.  

Photo : D.R.

Le rapport "Health at a glance" réalisé par la Commission européenne vient de sortir. Il inclut au total 35 pays dont les pays de l'Union ainsi que certains pays candidats à l'adhésion. La Roumanie demeure le pays avec le moins d'investigations et de procédures avancées offertes aux patients. Dans le même temps, les dépenses en médicaments enregistrent la plus forte hausse au niveau européen de ces quinze dernières années. Celles-ci représentent 30% des dépenses de santé des Roumains. Dans le même temps, l'espérance de vie en Roumanie, de 74,5 ans aujourd'hui, n'est plus la lanterne rouge en Europe puisque trois pays sont au-dessous. En matière de diabète, la Roumanie enregistre de très bons résultats, le pays possède le plus faible nombre de diabétiques, avec 1 sur 100.000 habitants. Et compte en outre le moins d'obèses de toute l'Europe. La mortalité infantile, par contre, représente encore un triste record pour la Roumanie en Europe, avec plus du double par rapport à la moyenne européenne, soit 9 sur 1.000 naissances. Enfin, seule la Pologne compte moins de médecins que la Roumanie (2,5 pour 1.000 habitants) au niveau européen. La rédaction (www.lepetitjournal.com/bucarest) vendredi 5 décembre 2014

lepetitjournal.com bucarest

Lepetitjournal Bucarest

Lepetitjournal.com de Bucarest est un quotidien comprenant une newsletter et un site Internet. Il informe notamment sur l'actualité roumaine.
0 CommentairesRéagir

Que faire à Bucarest ?

ESCAPADES - La cité de Rasnov, un voyage en l'an 1200

Pour cette dernière escapade avant les vacances, notre rédaction a voulu vous faire voyager à une toute autre époque, où les pieux et les lances remplaçaient les invectives, où il fallait creuser pour

Sur le même sujet