Un roumain abattu accidentellement par la police chaque année

Par Grégory Rateau | Publié le 13/02/2019 à 00:00 | Mis à jour le 13/02/2019 à 07:41
Photo : Shutterstock.com
1 roumain abattu accident par police chaque année

L'APADOR-CH, une ONG roumaine mise en place pour aider à défendre les droits de l'homme, a appelé dernièrement à la modification urgente de la loi sur la police (218/2002) et de la loi sur les armes à feu (17/1996) afin d'interdire l'utilisation d'armes à feu pour capturer ou immobiliser des personnes qui ont commis des infractions.

 

 

 

"Les contraventions sont des crimes mineurs [...] et utiliser des armes à feu pour attraper un contrevenant cause plus de dommages que de bénéfices pour la société", a déclaré APADOR-CH dans un communiqué de presse.

 

Les représentants de l'association ont également souligné qu'au cours de chacune des trois dernières années, une personne innocente est décédée après avoir été blessée par balle par la police.

 

La semaine dernière, une femme du comté de Mures, dans le centre de la Roumanie, a été touchée par balle à la tête par un policier qui poursuivait un chauffeur imprudent.

 

En mars 2018, un chauffeur de Vaslui, dans l'est de la Roumanie, a été abattu par un policier, qui a affirmé que le coup de feu avait été tiré accidentellement. "Dans ce cas, si le policier avait un Taser au lieu d'une arme à feu, cet homme ne serait pas mort", a fait remarquer APADOR-CH.

 

L'ONG affirme que seules les forces d'intervention spéciales de la police devraient porter des armes meurtrières et que le reste des policiers, y compris les agents de la circulation, devraient porter des armes non meurtrières. Ils pourraient également utiliser des herses pour arrêter les conducteurs téméraires et ainsi crever leurs pneus.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : https://www.romania-insider.com/one-romanian-accidentally-shot-dead-police-every-year

grégory rateau

Grégory Rateau

Rédacteur en chef et directeur du média LePetitJournal.com/Bucarest, ancien chroniqueur à RRI et écrivain
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Dominique ven 15/02/2019 - 08:07

bonne initiative pour des délis mineurs...

Répondre

Soutenez la rédaction Bucarest !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Grégory Rateau

Rédacteur en chef de l'édition Bucarest.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale